Après Instagram et Booba, « Copains d’avant » supprime le compte du rappeur K. Maro

0 Publié le 31/01/2020 par La Rédaction
Par Actuliveck — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=58404212

La disparition de Booba sur le réseau social Instagram a provoqué un séisme sur le net. Mais c’est une nouvelle censure qui fait désormais parler, celle du rappeur K. Maro sur « Copains d’avant ».

Lorsqu’il a appris qu’on lui avait supprimé son compte Copains d’avant, le rappeur K. Maro, vêtu d’un débardeur blanc, le collier de barbe aussi bien taillé que ses sourcils, a eu un temps de pause, comme s’il ne réalisait pas encore ce qui lui arrivait : « Attendez, ça veut dire que j’ai perdu tout mon réseau ? Mes 32 copains d’avant ?… Comment je vais faire pour retrouver la trace de mon vieux pote Willy Denzey ? Comment je vais continuer à proposer des chansons à mon amie Leslie ? Comment les maires vont me retrouver pour me booker à des fêtes municipales ? C’est terrible ce qui m’arrive » en dénouant son bandana blanc, par dépit. Après cinq minutes à fixer son disque d’or accroché au mur de son salon, l’artiste s’est retourné vers nous, l’œil vif : « Vous savez, je n’ai qu’une chose à dire… Donne-moi ton corps baby, ta saoul baby. Donne-moi ton bon vieux funk, ton rock, baby, ta saoul baby, chante avec moi je veux une femme like u, heeeey ! ». Nous avons décidé de mettre un terme à l’entretien, laissant K. Maro, seul, entonner son refrain pour la énième fois.

Publicité
Publicité