Sylvain Wiltord reçoit sa licence FIFA de commentateur et peut enfin prononcer les vrais noms des joueurs

13 Publié le 21/06/2013 par La Rédaction

Ce sont les téléspectateurs de TMC qui vont être heureux. Depuis que la Coupe des Confédérations a débuté samedi dernier au Brésil, Sylvain Wiltord, l’ancien joueur tricolore est au micro pour commenter de nombreux matchs aux côtés de Xavier Gravelaine. Un rôle qu’il ne peut remplir au mieux en raison d’un imbroglio juridique qui interdit à l’ex-attaquant de prononcer le nom des joueurs évoluant dans la compétition. En effet, ces derniers sont la propriété exclusive de la FIFA qui organise le tournoi. TMC et Sylvain Wiltord se trouvent ainsi dans la même situation que les jeux vidéo comme ISS, qui faute de licence officielle de la FIFA, furent obligés d’inventer des noms de substitution pour les joueurs.

Ce sont les téléspectateurs de TMC qui vont être heureux. Depuis que la Coupe des Confédérations a débuté samedi dernier au Brésil, Sylvain Wiltord, l’ancien joueur tricolore est au micro pour commenter de nombreux matchs aux côtés de Xavier Gravelaine. Un rôle qu’il ne peut remplir au mieux en raison d’un imbroglio juridique qui interdit à l’ex-attaquant de prononcer le nom des joueurs évoluant dans la compétition.  En effet, ces derniers sont la propriété exclusive de la FIFA qui organise le tournoi. TMC et Sylvain Wiltord se trouvent ainsi  dans la même situation que les jeux vidéo comme ISS, qui faute de licence officielle de la FIFA, furent obligés d’inventer des noms de substitution pour les joueurs.

Cette interdiction a logiquement poussé Sylvain Wiltord à changer le patronyme des joueurs pour éviter tout procès, l’obligeant donc à parler de « Xavier » ou « Tsavi » pour évoquer le jeu du milieu de terrain espagnol « Xavi ». Un autre footballeur espagnol a également fait les frais de cette aberration juridique en la personne d’Iniesta, devenu pour l’occasion « Inieta ». Les exemples ne manquent pas : Muléra au lieu de Muslera, Jacky Riny au lieu de Giaccherini, Detchi Glihaut au lieu de De Sciglio… Une obligation d’écorcher les véritables noms des joueurs qui a très vite affolé la twittosphère : « S’il vous plaît, mettez un carton rouge à Wiltord pour violation des règles élémentaires d’orthographe. » commente cet internaute. « Messieurs de la FIFA, je vous en prie, faites l’impasse sur vos droits et donnez un coup de main à Sylvain. Ne serait-ce que pour l’amour du foot… » implore cet autre usager de Twitter.

Des requêtes en masse que la FIFA dit avoir écoutées et prises en compte.  La Fédération affirme ainsi avoir donné son accord « exceptionnel » à l’ancien membre des Bleus pour qu’il puisse faire son travail correctement. «  Nous avons évalué les dégâts en terme d’image que cela pouvait causer à l’égard de la compétition et nous avons jugé utile et nécessaire d’accorder à M.Wiltord le droit d’user des véritables noms des joueurs. C’est une autorisation temporaire qui ne vaut que pour la Coupe des Confédérations. Une fois la compétition terminée, l’employeur de M.Wiltord, c’est à dire la chaîne TMC, devra prendre ses responsabilités. » a tenu à préciser Francesco de Filippo, le porte-parole de la FIFA.

Dans l’immédiat, le principal intéressé s’est dit « soulagé » d’une telle autorisation qui tombe à pic. Sur sa page Facebook, le commentateur en herbe précise même qu’il s’est d’ores et déjà mis à jouer au jeu FIFA 2013 pour écouter et s’habituer à  la prononciation du nom.

La Rédaction

Photo : Capture d’écran TMC/Jour de Sport

Publicité
Publicité