Intégration : les candidats à l’immigration forcés de regarder des heures de télé-réalité française

38 Publié le 07/11/2013 par La Rédaction

Paris – Dans sa volonté d’élargir les conditions d’obtention du précieux sésame pour immigrer en France, le ministère de l’Intérieur annonce de nouvelles mesures. L’une d’elle consiste à ce que le candidat justifie une connaissance approfondie des programmes de télé-réalité française. Reportage.

Paris – Dans sa volonté d’élargir les conditions d’obtention du précieux sésame pour immigrer en France, le ministère de l’Intérieur annonce de nouvelles mesures. L’une d’elle consiste à ce que le candidat justifie une connaissance approfondie des programmes de télé-réalité française. Reportage.

Êtes-vous capables de citer plus de six émissions de télé-réalité française ? Cette question, si simple en apparence, devrait être désormais posée à tout candidat à l’immigration en France, selon les nouveaux critères dévoilés ce jour par le ministère de l’Intérieur. « La télé-réalité fait partie de la culture française » a expliqué le chef de cabinet de Manuel Valls lors d’une conférence de presse. « Depuis plus de dix ans, depuis le premier Loft, les Français ont appris à vivre avec. ». Un questionnaire détaillé sur la télé-réalité sera ainsi distribué aux personnes qui souhaiteraient obtenir la nationalité française pour jauger de leurs connaissances en la matière.

Pour réussir le test, les candidats vont devoir regarder des heures de programmes sans intérêt. « Connaître la langue du pays où on veut aller est primordial. Mais la télé-réalité fait partie de notre culture, aussi déplorable cela soit-il. » commente le chef de cabinet qui pose un problème tout simple : « Si vous n’êtes pas capable de tenir une conversation avec un Français sur la télé-réalité, vous aurez beaucoup de mal à vous intégrer » affirme-t-il, soulignant qu’un grand nombre de conversations dans la rue ou à la machine à café tournent invariablement autour de ces programmes.

Mais certaines voix s’opposent à ce projet. « On va obliger les gens à regarder plusieurs heures de ces programmes stupides, sans aides, sans rien » alarme RESF qui parle d’une volonté de sabotage du ministère. « On veut dégoûter les gens de venir en France, en leur montrant ce qu’il y a de pire chez nous. Il n’y a pas que ça, pas seulement. ». De son côté, Endemol pourrait être partenaire du projet de gouvernement en fournissant les émissions à diffuser. Une participation qui lui permettrait de proposer un nouveau programme de télé-réalité mettant en scène des candidats à l’immigration, enfermés dans un consulat, et forcés de regarder des heures durant de la télé-réalité.

La Rédaction

Illustration : Capture d’écran Youtube / NRJ 12

Publicité
Publicité