L’Académie française avoue avoir perdu tout contrôle de l’expression “à bon entendeur…”

79 Publié le 08/11/2013 par La Rédaction
L'Académie Française

La langue française nous prouve encore qu’elle n’en fait qu’à sa tête. Plusieurs académiciens prennent la plume aujourd’hui dans une tribune du quotidien Le Monde pour faire part de leur impuissance et annoncent que l’expression « à bon entendeur, salut ! » serait, selon eux, devenue aujourd’hui totalement hors de contrôle.

La langue française nous prouve encore qu’elle n’en fait qu’à sa tête. Plusieurs académiciens prennent la plume aujourd’hui dans une tribune du quotidien Le Monde pour faire part de leur impuissance et annoncent que l’expression « à bon entendeur, salut ! » serait, selon eux, devenue aujourd’hui totalement hors de contrôle.

« Nous déplorons la perte de contrôle de la locution depuis plusieurs mois, mais faisons notre possible pour rétablir un contact » déclare René Girard qui occupe son fauteuil d’académicien depuis 2005. Selon lui, une majorité de Français ne comprend plus la nature de cette expression et l’utilise dans un mauvais contexte, « ce qui lui fait perdre systématiquement son sens initial » ajoute-t-il. Une situation ordinaire mais qui dérape. « Parfois, les expressions nous échappent. Souvenez-vous du drame de “C’est que du bonheur !”, il avait alors fallu des mois pour réussir à la ramener dans le droit chemin. » rappelle l’académicien.

Et pour les académiciens, il est peut-être encore temps d’éviter un nouveau désastre linguistique. « On se trouve, au jour d’aujourd’hui, en face d’une aberration et d’un non sens total » s’exclame l’académicien qui souhaite s’engager pour une interdiction totale de la locution dans l’attente d’un retour progressif à la normale. L’homme de lettres cite plusieurs exemples très récents comme une petite annonce publiée sur un site spécialisé : « A vendre écran télé led 117cm très bon état. A bon entendeur, salut ! » ou bien un statut sur un réseau social : « Fini les vacances, retour au boulot lundi, à bon entendeur salut ».

Les académiciens annoncent être passés aujourd’hui en état d’alerte de niveau 2 pour tenter de reprendre le contrôle sur la locution. Aux dernières nouvelles, elle aurait été aperçue ce matin au bas d’un menu de restaurant, puis en phrase d’accroche dans l’introduction d’une lettre de motivation. « Si nous ne faisons rien, cette expression sera partout, sur toutes les lèvres, dans tous les papiers, manchettes de journaux, on ne fait rien, nous sommes perdus, à bon entendeur… » termine l’académicien.

La Rédaction

Photo:iStock/amite 

Publicité

79 avis éclairés

162

Marguerite Yourcenaze 17/07/2014

A la base, pas de sushi. Mais là c’est mort, ça se fait trop pas. C’est perpette et le poteau laid. Hadrien à dire. slt

PS : Quelqu’un connaîtrait la recette de la langouste aux M&M’s?

160

Chris 01/04/2014

Si l’Académicien a vraiment dit « au jour d’aujourd’hui », c’est que même l’Académie est foutue !

145

Jacques Bâtonrompu 12/11/2013

J’ai lu quelque part que le plan vigi-langue avait été mis en place, et on peut voir au châtelet des membres du GISAF, le Groupe d’Intervention Spéciale de l’Académie française.
J’espère qu’un enquête sera ouverte rapidement pour déterminer les responsables.

158

Serguei Rustine 11/11/2013

Excuses pour erreur:

ki c ka pris le N?

Et pas
ki c ki ka pris le N?

156

Serguei Rustine 11/11/2013

AU VOLEUR!

lnk a ecrit:
Après cette catastrophique perte de contrôle, la sanction a été immédiate : Standard & Poor’s a dégradé la note de l’ c démie Fr ç ise, qui a perdu son quadruple A.

————–

ki c ki ka pris le N?

    173

    zapiro 11/11/2013

    N poléon peut être ou T pie voir Holl nde.

162

Jean Wallace Hauss 10/11/2013

Ceci n’est qu’un contre feu allumé par l’Académie pour masquer son incapacité à éradiquer l’expression « le monde des bisoun… » Désolé je n’y arrive pas c’est trop dur ! A bon entendeur…

    162

    Enzo Weiter 11/11/2013

    Merci.

    C’est toujours réconfortant d’apprendre qu’on ne souffre pas seul.

156

Artimon 10/11/2013

A propose de l’Académie, il paraît que le Gouvernement lui aurait demandé de modifier la définition du mot « changement », en ne gardant que « Correspondance en train, en métro »…

147

SupporterLOSC 09/11/2013

Le LOSC est fier que son entraîneur fasse partie de l’académie française. Ca ré-hausse un peu le niveau du foot français.

160

J'endors Messon 09/11/2013

Toujours le bon mot Le Gorafi…
Surprenant néanmoins que des académiciens utilisent la tautologie « Au jour d’aujourd’hui »

    145

    V 04/12/2013

    Je suis bien d’accord !!! J’avais justement cette remarque sur la bout de la langue…

164

numerozerosix 09/11/2013

Au fait, Fernand de chez Sport Auto de Pif sur Yvette, il en pense quoi ?

    169

    pedrito 09/11/2013

    Depuis la perte de son spoiler mauve métallisé sur un quelconque parking, Fernand de Gifle sur Gossebête erre et ne pense pas.

      158

      numerozerosix 09/11/2013

      Mauve mat (mauve métallisé, ça fait caillera)

    162

    Francis Hollende 10/11/2013

    il en à pris plein sur son pare-fiotte arrière

165

Gilles Verdez 09/11/2013

J’ai mal à ma France !

168

La langouste 09/11/2013

…n’auriez pas vu un bol de mayonnaise ?

    169

    pedrito 09/11/2013

    Je ne voudrais pas avoir l’air de ramener ma fraise, mais la langouste est bien meilleure passée au grill avec un filet d’huile d’olive aromatisée au basilic.
    A bon entendeur…

      158

      jéglisséchef 10/11/2013

      C’est une recette de la DGSE .

      174

      Francis Hollende 10/11/2013

      quel gachis,j’ai déjà dit,que pour moi la langouste se déguste nature,avec une bonne mayo maison,bon après,je dis çà je ne dis rien c’est vous qui voyez!!,à bon entendeur salut 🙂
      réédition:
      léa- petite langouste ou est tu?

152

Genevois 09/11/2013

En fait, savez vous que cette expression remonte a la Cour du roi Louis XV. Dans les cuisines royales, un personnage très important était le saleur, celui qui mettait son grain de sel en fin de cuisson. Lorsque le chef avait fini son plat, il se faisait entendre du saleur en criant : A bon entendu, saleur ! Les siècles ont fait leur office en déformant cette expression…

187

PO-POTIN 08/11/2013

Il y a bien pire.Je lance un défi au Gorafi,celui de recenserle nombre de personnes qui ont tort d’écrire « avoir tord ».Que ceux qui se reconnaissent lèvent la tête que je leur torde le cou…A bon entendeur Salut!…

171

Aron M. LUGBY 08/11/2013

Et quand donc l’Académie se penchera-t-elle sur l’épidémie de CQFD, qui terminent tant de niaiseries pontifiantes?

Dans les zones libérées du Limousin (essentiellement un bar situé près d’une caserne de Limoges), toute personne qui emploie CQFD est immédiatement abattue, en vertu d’un décret pris par mes soins.

C’est une adaptation efficace de la méthode inventée par les boulangères toulousaines.

On a constaté que les délinquants exécutés n’utilisaient ensuite plus cet acronyme.

Dès que mes troupes auront pris le contrôle de tout le pays, en particulier de la Bretagne, j’étendrai mon décret à diverses autres expressions justement mises en lumière par le Gorafi.

Signé:Aron le Bienaimé, président à vie du FLL.

    162

    pedrito 09/11/2013

    Faut dire qu’au jour d’aujourd’hui, « à bon entendeur, salut » c’est la totale en quelque sorte la cerise sur le gâteau. Moi, je dis ça, je dis rien.
    CQFD.

    157

    jéglisséchef 09/11/2013

    Vive Aron!
    Virons Hollande et que vice la République Sans Fraise !

159

fein laitrer 08/11/2013

Au jour d’aujourd’hui, je dis ça je dis rien, mais à la base, c’est assez clair, au final. A bon entendeur, salut.

163

Lnk 08/11/2013

Après cette catastrophique perte de contrôle, la sanction a été immédiate : Standard & Poor’s a dégradé la note de l’ c démie Fr ç ise, qui a perdu son quadruple A.

    168

    Artimon 10/11/2013

    J’ ime be ucoup. Br vo!

    147

    Panpan le lapin 13/11/2013

    Oui ! pas d’souci !

141

fluo 08/11/2013

Une boulangère toulousaine aurait récemment remis l’expression dans son contexte initial…

    152

    Francis Hollende 09/11/2013

    ah cette brave femme vénérée,en plus de ses délicieuses chocolatines,et après avoir abattu ce jeune voyou,c’est lancée dans la viennoiserie à base de pruneaux!

168

L'instant éducatif 08/11/2013

S’il vous plaît, on ne rigole pas de l’académie, qui est le lieu du changement et de l’évolution de la langue française. D’ailleurs, c’est bien une girouette qu’on aperçoit au sommet de son dôme, et pas une cochonnerie de croix comme sur cet espèce de congélateur qu’est le panthéon.

160

Miniver 08/11/2013

Avec le novlangue, ces problèmes non-existent.

151

Oli 08/11/2013

En de bon entendeur, la main de ma soeur dans la culotte d’un zouave !

170

Francis Hollende 08/11/2013

nous allons demander à Léa sont point de vue!
en ce qui concerne les annonces écrites,c’est ridicule nous lisons cette annonce,mais ne l’écoutons point!diantre!
allez à bon entendeur salut,
je vais m’acheter une chocolatine,et relire les oeuvres de Léa

    149

    pedrito 09/11/2013

    lea_ dirait:
    ça me venere vazi Attend vazi genre bon à bon entdeurtoon putin genre salut mon paire il dit vazi salut putain
    Enfin, en gros. Mais je m’avance sans doute beaucoup.

147

Gerard Cousin 08/11/2013

Alors c’est pas possib’, déjà on dit « En de bon entendeur » et c’est inadmissib’ de lire ça! Alors les cav’ j’vous fous des pouces et ça se termine au tribunal.

173

Alain Decaux raconte 08/11/2013

Le Robert de 1666 est d’un avis différent.
A l’origine, le nouvel an était annonciateur de nombreuses heures de félicité, les artisans, et principalement les maîtres horlogers, par simple but de lucre avait coutume de dire « A nouvel an, tant d’heures saluent ».
Par optimiste débridé, cette locution s’est modifiée au fils des décennies pour donner naissance le lundi 1er janvier 1865, Place de la Concorde à Paris (c’est en France) à l’expression « A bon an, tant d’heures saluent » , l’expression actuelle n’est que le simple témoignage de la déliquescence constante de la langue de Voltaire et de Christophe Maé
La Vérité est-elle dans le Dictionnaire Larousse ou Robert ? L’histoire, voire Dame Léa, nous le dira.
Bonsoir

168

littlespoon 08/11/2013

à bon entendeur salut…
à bon entendeur salut…
à bon entendeur salut…
à bon entendeur salut…
à bon entendeur salut…
à bon entendeur salut…
à bon entendeur salut…
à bon entendeur salut…
à bon entendeur salut…

    164

    Fili 08/11/2013

    Alors ça, c’est la cerise sur le gâteau.

153

Ouech 08/11/2013

C’est juste n’importe quoi (ou pas)

170

maitrederf 08/11/2013

Aujourd’hui, veut déjà dire « au jour du jour », donc dire « au jour d’aujourd’hui », veut dire « au jour au jour du jour ». Sacré répétition…

Je confirme que l’académie française en perd son français 😀

154

Vaark 08/11/2013

HAH !
La semaine dernière je me faisais la réflexion qu’au moins une fois par jour sur les internets je trouvais un guignol terminant un commentaire par « à bon entendeur », sans rien ajouter ensuite, ce qui était, outre d’un goût douteux, d’une absence sémantique grave.

Je suis heureux aque ces messieurs de l’Académie reprennent le contrôle là dessus !

171

Dominique Jouffle 08/11/2013

Il semblerait que l’académie française ne soit tout simplement plus à la hauteur de son prestige. Ce n’est qu’un débordement parmi d’autres. Qu’en est il de la pandémie naissante qu’est l’utilisation abusive de l’adverbe « typiquement », que l’on peut entendre jusqu’à 3 fois dans une seule phrase dans certains milieux ? Bref, à bon entendeur, bonjoir.

    147

    Resh 08/11/2013

    Les experts internationaux craignent une escalade de la violence après les vives altercations ayant récemment opposés des partisans du « typiquement » aux défenseurs du « basiquement ».

      157

      Francis Hollende 09/11/2013

      sans parler des « plusoyeurs » me…E je ne sait plus l’écrire!!
      lea-chère petite langouste,je plusois avec toi,j’adore tes diatribes soyons plusieurs à plusoyer son retour sur les pages de ce journal plus que centenaire!
      bon après je dis çà je ne dis rien c’est vous qui voyez,à bon entendeur…salut

147

troll.errant 08/11/2013

Difficile de commenter, cela est si proche de la réalité qu’on ne sais plus à quel degré le prendre. Notre pauvre langue est depuis longtemps malmenée (et pas seulement par les piercings placés en des lieux que dame Boutin interdit de nommer). Les pseudo ados venant commenter ne sont que la versions littéraire du langage qui prévaut dans beaucoup de places, pas seulement pour les ados.
Signe des temps, ou la culture est donnée par cette machine à fabriquer les cons que certains appellent télévision, et qui voient la démission des institutions.
Oui si autrefois l’École se faisait un point d’honneur de former des érudits, aujourd’hui il n’en sort plus guère que des « et rue dit ».

    153

    Stésté 08/11/2013

    Avant de critiquer le mauvais usage de la langue française par les jeunes, il serait peut-être bon de se corriger soit-même. Certaines grosses fautes types « on sais » ou « la versions » devraient être évitées, et j’en passe !
    Quant à la télé qui sera « productrice de cons », il faut bien vous rendre compte que les jeunes ne la regardent plus depuis l’essor d’internet. Donc vous contredisez votre thèse douteuse sur la « dégradation du français par les jeunes ».
    Sur ce, je ne peux conclure qu’en bon lecteur du Gorafi : « à bon entendeur, salut ! ».

166

Orior 08/11/2013

Et moi qui croyait que l’académie ne s’occupait que de billevesées….

167

djakk 08/11/2013

Malgré que ça soit interdit, j’encourage l’utilisation du malgré que à la place du malgré le fait que !

    160

    Pill Bill Salut ! 08/11/2013

    On ne dit pas « malgré que ça soit » mais « malgré que ça soye » espèce d’inculturiste !
    À bon entendeur, tchuss !

154

jak84 08/11/2013

Il aurait ajouté:
« mais bon, je dis ça je dis rien ».

171

Landes 08/11/2013

Ils pourraient travailler sur  » on est sur du… » Et  » je suis en mode … »

153

aldebert 08/11/2013

il semblerait que l’étymologie même de la locution soit perdue. En fait, si on s’en réfère au Larousse de 1867, elle est née dans les colonies d’Afrique Occidentale Française, alors qu’on employait des autochtones pour écouter aux portes de ses ennemis. On les appelait les « entendeurs », et ceux-ci étaient payés en fin de semaine, suite à un accord passé avec les partenaires sociaux, car leur espérance de vie était limitée (une fois gaulés, ils étaient vite abattus par leurs cibles). Bref, en fin de semaine, les patrons de ses barbouzes en herbe les payaient, et les félicitaient pour leur travail, par le traditionnel « y a bon » colonial, et leur souhaitaient un bon week-end, par un cordial « salut ». Tout cela pour donner « y a bon, entendeur! salut! », qui s’est un peu déformé pour arriver tel qu’il est aujourd’hui.

    143

    zapiro 08/11/2013

    Alors pas du tout.Vous avez trouvé cette explication dans Tintin au Congo? L’explication officielle du secretariat même des immortels est la suivante:
    A bon an, tant d’heures ça use ( phrase prononcée par Mac Mahon devant le siège de Sébastopol). Rapportée par son aide de camp Breton qui, contrairement aux usages en Bretagne, buvait beaucoup et finit la phrase par  » salut » au lieu de « ça use ». Mac Mahon prononcera au même endroit la fameuse phrase restée dans l’histoire  » J’essuie Giresse » un de ses soldats ( aïeul du footballeur) sortant de la douche.

      158

      pedrito 09/11/2013

      C’est archifaux, cette phrase est attribuée à Ludwig von Beethoven en 1820, alors qu’il admonestait le quatrième trombone, Edouard Volfoni, coupable d’un ut dièse biaisé, lors de la répétition de la « Missa Somlemnis ».
      Il faut rappeler que Volfoni abandonna illico l’art lyrique pour se reconvertir dans le métier plus épanouissant de garde du corps.

171

Al Maniaque Moumoute 08/11/2013

Vaut mieux lire ça que d’être sourd.

    136

    Tryphon Tournesol 08/11/2013

    Lourd ? Pas du tout jeune homme. Enfin à bon entendeur, je dis rien.

    160

    Fili 08/11/2013

    Oui, surtout quand on sait ce qui rend sourd…

153

LILLE OLYMPIQUE SPORTING CLUB 08/11/2013

Désolé, René Girard est bien assis sur un fauteuil, mais sur un fauteuil d’entraîneur chez nous.

149

J'dis ça mais j'dis rien...nul! 08/11/2013

Et oui…trop d’expression tue l’expression, c’est bien connu. Mais bon, comme pierre qui roule n’amasse pas mousse, ça devrait passer…touchons du bois.
A bon entendeur, salut!

251

Fransbuche 08/11/2013

Un académicien qui emploie l’expression « au jour d’aujourd’hui »?!?

Vous êtes sûrs que votre contact n’était pas un imposteur?

169

Tiscali 08/11/2013

Au jour d’aujourd’hui, les académiciens ne sont plus très fiables.

    150

    Soizig 08/11/2013

    Un académicien qui utilise l’expression « au jour d’aujourd’hui », j’ai de grosses réserves…

168

Kallan 08/11/2013

J’en entend qui disent, il faudrait utiliser moins souvent ces expressions mais au jour d’aujourd’hui, les expressions ne veulent plus rien dire. Mais bon c’est la faute de nos élu naturellement qui les utilises a toutes les sauces n’est-ce pas. Enfin pas la peine d’en faire tout un pain au chocolat, on s’en remettra.

    153

    Fab 08/11/2013

    « Au jour d’aujourd’hui » est le symbole même de la perdition de la langue. D’ailleurs, l’article cite même un Académicien utilisant cette expression ! L’Académie a même prédit qu’en 2080, on devrait même passer à « Au jour du jour d’aujourd’hui » tant il sera nécessaire de déterminer avec force, l’enracinement du locuteur dans l’instant présent…

      152

      KOH 08/11/2013

      Le plus démonstratif de l’enracinement dans l’instant présent, c’est encore le chronographe Rolex (avant cinquante ans, ça va de soi).

166

Loulou Nicollin 08/11/2013

René Girard? Je l’avais pas viré ce con-là? J’ai préféré l’envoyer à Lille pour prendre Jean Fernandez à la place, j’avais bien fait! Comment ça, non?

158

hassimlebogossdu35 08/11/2013

il serve a rien ces gens. tavu genre on va croye qu’ils travaille alors qu’il fond que du vend.
cé comme si on parlé encore genre y’a 2000 ans, la langue d louis 14.

    148

    Francis Hollende 08/11/2013

    tiens voilà le frère de léa_
    je dis çà je ne dis rien c’est vous qui voyez

    147

    un engagé 08/11/2013

    Vous êtes encore loin de la prose apocalyptique de lea_, encore un effort !

    ps : et arrêtez de démonter les portiques écotaxe, après on se fait dégrader la cheu-tron par les agences de notation, ok ?

      188

      Aesus 08/11/2013

      Il n’y a pas que la prose … l’Histoire aussi … il y a 2000 ans, Louis XIV … .

        151

        zapiro 08/11/2013

        Le petit frère de Jésus 1er?

156

Yannig 08/11/2013

Mouais je suis pas sûr. Mais je dis ça je dis rien

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *