Nucléaire : l’Iran célèbre la levée des sanctions par le tir de 25 missiles balistiques

19 Publié le 22/10/2015 par La Rédaction

Téhéran – Alors que les Etats-Unis et l’UE ont formellement demandé hier la levée des sanctions à l’encontre de l’Iran, le régime a tenu à remercier la communauté internationale par le tir simultané de 25 fusées Ghadr-110.

 

La République islamique n’aura pas attendu le feu vert de l’AIEA pour laisser littéralement exploser sa joie. Tôt ce lundi matin, le président Hassan Rohani a transmis lui-même l’ordre de procéder au tir d’une vingtaine de missiles intercontinentaux en direction de ses « vieux amis » israéliens, américains, saoudiens et européens. « La mise en œuvre de cet accord est une excellente nouvelle pour l’Iran », a déclaré M. Rohani, « et nous tenions à saluer dignement les différents signataires par ce tir festif et inoffensif… Pour le moment ».

Les fusées, chargées chacune de 13 tonnes de confettis et cotillons divers, ont explosé au-dessus de villes comme Riyad, Haïfa, Honolulu ou encore Vienne et Milan, créant des mouvements de panique bien compréhensibles. Tandis que le leader Nord-coréen transmettait personnellement ses plus sincères félicitations et que l’ONU condamnait aussitôt « cette célébration d’un goût douteux », l’ayatollah Khamenei jouait pour sa part la carte de l’ingénuité: « tirer en l’air pour manifester sa joie est une tradition persane très répandue », s’est offusqué le Guide suprême. « Ici nous avons simplement remplacé les fusils par des missiles balistiques d’une portée de 2000 km. Je ne vois vraiment pas où est le problème ».

A Washington, Barack Obama a tenu à répondre à ce témoignage de gratitude en dépêchant sur le champ les Ve et VIe Flottes dans le détroit d’Ormuz, « à titre honorifique également ».

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité