Le colocataire au chômage fortement suspecté dans la disparition des cookies au chocolat

56 Publié le 17/11/2015 par La Rédaction

Le commissariat de Rouen ouvert une enquête sur la disparition de plusieurs cookies « chocolat et noix de pécan» de la marque Chunk : entre 8 et 13, « un véritable carnage » selon les premiers mots des autorités. Le vol aurait eu lieu entre 9h30 et 18h15, dans l’appartement partagé par Pedro Lopez, Sarah Fournier et Michaël Martin. Ce dernier, non employé à ce jour, est fortement soupçonné d’avoir joué un rôle déterminant dans l’opération. Retour sur les faits.

 

13 novembre, 19h04. Pedro rentre du travail épuisé après une journée harassante. Il enlève sa cravate, allume la télévision, et s’empare du paquet de cookies qu’il avait entamé la veille. Mais à ce moment là, stupeur : le paquet est vide. « Il ne restait que des miettes… Le paquet était encore chaud, et il n’a même pas jeté l’emballage. C’est un sociopathe » témoigne le trentenaire, encore sous le choc.

Les Doritos hors de danger

Immédiatement, les soupçons de Pedro se tournent vers Michaël Martin, le colocataire du fond du couloir, au chômage depuis 2013 : « Cela fait 8 jours qu’il n’est pas sorti de l’appart et je l’ai vu finir sa dernière ration de pâtes hier. S’il est encore en vie, c’est qu’il a forcément trouvé des glucides pour se sustenter. » suspecte Pedro, soulagé de voir son stock de Doritos saveur Chili intact.

De leur côté, les enquêteurs appellent à la prudence : « Il ne faut pas tirer de conclusions hâtives » explique le lieutenant Harmant « Son absence de revenus et les traces de chocolat autour de ses lèvres et sur ses habits font de lui le coupable idéal.» avoue l’officier. « Mais son historique internet confirme qu’il a passé la journée à regarder Narcos en streaming ainsi que des films d’auteur sur YouPorn ».

L’affaire des bâtonnets Findus

Si les éléments actuels ne permettent pas d’inculper le chômeur, l’affaire réanime le souvenir difficile de la disparition des bâtonnets de poisson surgelés Findus en mai dernier. Une affaire non résolue à ce jour qui avait laissé un vif traumatisme chez les colocataires, puisqu’elle avait débouché sur une séparation drastique des compartiments à nourriture dans le congélateur.

Publicité
Publicité

56 avis éclairés

149

Chabian 18/11/2015

Cet article est vraiment pourri de la gueule de volonté de stigmatisation. D’un côté, il y a « le chômeur ». Remarquons qu’il n’est pas nécessaire d’être au chômage pour adorer les coockies. Cette référence sert uniquement a augmenter l’adrénaline des gens qui ont la haine des chômeurs et les ventes du Gorafi en kiosques. Ensuite le vocable Lopez. Il faut être veule pour choisir ce nom à résonnances littéraires frelatées. Le trio lope-salope-lopette vient spontanément à l’oreille des lecteurs de polars (ces salopards).
Et celle dont on ne parle pas, Sarah Fournier. On invisibilise les femmes dans l’histoire, on les brûle sur le bucher ou on les sanctifie au ciel (ou les deux), mais on leur refuse même le rôle de voleuse d’un petit quatre heure. Odieux.

    148

    Borniol 19/11/2015

    Un rapide examen du biscuit laissé négligemment sur le plan de travail aurait pu rapidement faire constater que le larcin a été commis par un individu présentant une projection vers l’avant des dents supero- antérieures.
    Je vous dit que c’est Lopez
    pas besoin d’être Columbo
    C’est signé

    138

    Photo73 19/11/2015

    Personne n’a envisagé l’employé(e) du gaz venu relever le compteur, ne le trouvant pas, a ouvert tous les placards et a été tenté. Ou EDF, voire l’eau si ce n’est le compteur d’eau chaude. Ils ne sont à l’abri nulle part, les cookies ! Mais abandonnés dans un coin, ils prennent l’humidité.

147

Photo73 18/11/2015

Ont-ils fait coucou aux cookies avant qu’ils ne partent ? Très voyageurs ils sont.
Les miettes, c’est à cause d’un départ sur les chapeaux de roues, pas d’un appétit effréné. Comme quoi il faut se méfier, les apparences trompent, énormément. Une réputation cabossée à tort,presque en miettes.

142

Ysabeau 17/11/2015

Il est tout de même regrettable que, pour une fois que l’on évoque la sphère culturelle, on n’aie pas plus d’informations sur les films d’auteur évoqués.

148

Borniol 17/11/2015

Je soupçonne Pedro Lopez d’avoir fait le coup lui même et d’accuser au hasard pour détourner les soupçons. Jamais un « Martin » ne pourrait faire ça et laisser les Doritos.
Pour commencer : Quelqu’un a t-il vérifié les papiers de cet émigré ?

144

Alan Kevin 17/11/2015

Loose Trio en concert à l’Assemblée nationale : le groupe LR a choisi de donner la parole à ses candidats Valérie Pécresse , Christian Estrosi et Laurent Wauquiez.

152

Gros Tonio 17/11/2015

Mon con de voisin est actuellement en train de démonter le machin qui lui sert d’ordinateur.
Faut dire que c’est un grand amateur de cookie.

159

Sarcasme 17/11/2015

…partagé par Pedro Lopez, Sarah Fournier et Michaël Martin…

Ce n’est pas A. Fournier qui a dit : s’il y a plus d’un âne qui s’appelle Martin… Lopez ne fait pas le bonheur ?

143

Laure Durain 17/11/2015

J’ai moi-même failli tuer ma sœur pour des Pepito.

    144

    Camomille de la Bergamotte 17/11/2015

    Et pourquoi y avoir renoncé ?

      132

      Laure Durain 17/11/2015

      Ben c’était quand même pas des Granola…

        162

        Camomille de la Bergamotte 17/11/2015

        Mouais, mais quand même, pour le principe… Tous ceux qui ont voulu toucher à mon FB ne sont plus là pour en témoigner

142

Julio 17/11/2015

Les cookies étaient ils autorisés ?

    136

    P.Ysbas 17/11/2015

    A priori non, puisque ce sont des cookies à la noix !

131

Pétruss 17/11/2015

Doritos et mojito : au lit tôt

149

Général BOL 17/11/2015

ça sent la cour martiale…

154

JB 17/11/2015

J’ai oublié de préciser :
#Jesuiscookie

    144

    Udet 17/11/2015

    Il faut changer la constitution de ce cookie!

    138

    Camomille de la Bergamotte 17/11/2015

    JB, que vous me semblez beau… Vous prenez des risques… J’en boirai jusqu’à l’hallali

      166

      JB 17/11/2015

      Pas de problème !
      … tant que vous vous trompez pas de goulot …

        145

        Camomille de la Bergamotte 17/11/2015

        Il m’est arrivé de me tromper, jeune, mais j’ai acquis de l’expérience

      140

      Udet 17/11/2015

      Je viens de me taper une lecture qui m’ a mis à plat. Une lecture qui m’ a juste rappelé que tout la haut ils ont les mêmes informations, et que les décisions sont tout de même prises sous le coup de notre émotion, et après moi le déluge si ça peut sauver les meubles aux prochains bourrages d’ urne.
      On a vécu ça y’ a pas si longtemps et ça nous a mené exactement là où nous en sommes, un no man’s hollande.

        141

        Belle Lurette 17/11/2015

        Tu vas m’en vouloir de ne pas te remonter le moral , mais il y a fort à craindre en plus d’un patriot act à la française , mais ça , du moment qu’ils sont réélus , et peu importe le pourcentage de blancs , d’abstention ou de satisfaits , peu leur chaut …

          153

          Camomille de la Bergamotte 17/11/2015

          Vous voyez pour qui je bosse … C’est pour ça que j’ai choisi le FB. Je n’ai jamais été déçue

          124

          Belle Lurette 17/11/2015

          Le « Front de libération de la Bergamotte », c’est ça ? Où est-ce qu’on signe ?

          148

          Camomille de la Bergamotte 18/11/2015

          Pour toi, c’est trop tard, je t’ai inscrite au conseil de direction.

148

Hum 17/11/2015

Déclaration de l’intéressé : C’est pas moi ! De toute façon, ils n’étaient pas bons.

145

Phil29 17/11/2015

Entre 9h30 et 18h15, j’étais sous la douche, M.le commissaire….!!

156

Udet 17/11/2015

Bon je me casse, la colère me monte et je ne voudrais pas ruiner l’ ambiance, à dans quelques jours.

    147

    Belle Lurette 17/11/2015

    Parce que vous trouvez que l’ambiance est super joviale , en ce moment ?
    On a besoin de tout le monde , ici !

    143

    Bibi 17/11/2015

    J’ai beaucoup de respect pour toi enf… mais l’ambiance n’a pas besoin de toi pour se ruiner toute seule comme une grande, par contre elle besoin et un besoin urgent de TON point de vue, de ton recul et de la moindre de tes qualités, alors trouve autre chose pour justifier tes intensions de lâcheur à la JGC de mes deux.
    Et pour ta gouvernante, « quelques », ça va de 2 à 200 jours alors déconne pas STP, je suis prêt à comprendre un besoin de recul mais je te donne au plus 24 Heures, ensuite je me casse aussi.

    140

    Camomille de la Bergamotte 17/11/2015

    Et voilà… Jolie coiffure Udet… Alors, autant te le dire, ta colère ne va non seulement pas passer en quelques jours, mais elle va même grossir, enfler, profiter grâce à toutes les immondices que les uns et les autres vont proférer, au gouvernement et dans les campagnes régionales. Il y a longtemps que j’ai renoncé à suivre l’actualité, et c’est ici, parce qu’il y a des gens particulièrement intelligents et instruits (chope pas le melon non plus, hein) qui nous sèment des graines que l’on va picorer, et que l’on déguste au point d’en demander encore.
    Alors, d’abord, c’est malin, parce que désormais nous avons nous aussi cette colère qui monte, alors qu’avec mon tricot, ben j’étais à l’abri… Tu es donc responsable de notre instruction et de notre élévation intellectuelle, autant que de notre désespoir…
    Et puis, du coup, faudrait que tous les gens en colère s’en aillent et ferment leur gueule… Ben elle est où la Révolution ? On lutte comment ? On subit
    Udet, désolée de te le dire, mais si tu nous quittes, nous sombrerons dans le stupre, la luxure, la drogue et l’alcoolisme les plus exacerbés… Et sans toi

      139

      Vilaine 17/11/2015

      Ah lala, tout fout l’camps ma brave dame, et j’vous le dit tout net , c’était mieux avant….
      Vous vous souvenez de l’élection de miss France 1928 ?

      127

      Laure Durain 17/11/2015

      Sans oublier l’obésité morbide…

      148

      Camomille de la Bergamotte 18/11/2015

      Il manque des mots ici, des fins de phrase, un ?, c’est Borniol qui les a piqués.

136

JB 17/11/2015

Les enquêteurs n’ont donc rien d’autres à foutre que d’appréhender des chômeurs voleurs de bonbecks, alors même que Paris est à feu et à sang ???
Avec nos impôts en plus !
Et Le Goraf n’a (lui non plus) rien d’autre à foutre que de pondre un article là dessus, alors que, clairement, la fin du monde est proche ?
Fonctionnaires va !

150

Bibi 17/11/2015

« l’affaire réanime le souvenir difficile de la disparition des bâtonnets de poisson surgelés »
Quand la Réa vous laisse froid, en dépit de l’acharnement thérapeutique et néanmoins thératorridique de l’infirmière court-vêtue, c’est euneffé un mauvais souvenir à ne surtout pas ranimer…

    136

    Euneffé 17/11/2015

    C’est pas bientôt fini d’utiliser mon prénom à tout bout de champ ?

      143

      Bibi 17/11/2015

      Mes confuses M.Douste d’avoir pris mes aises avec votre blazy

        139

        Euneffé 17/11/2015

        Damnaide ! Je suis eun effet repéré…

139

Bibi 17/11/2015

« Il ne faut pas tirer de conclusions hâtives »
Pas plus que des cons qui auraient une occlusion intransitive

    133

    Udet 17/11/2015

    Oui, ou ne pas suivre l’ exemple de notre président et fist minister qui ont éjaculé précocement sur la raie publique ces derniers jours.

150

Bibi 17/11/2015

Sommes le mardi d’après et c’est sa fête : Élisabeth à Gamma la rayonnante, qui téta le pi de la vraie noblesse et ce de l’alpha à l’oméga, en en lapant le plus petit upsilon et sans faire le moindre rho.
Princesse hongroise parée, chirurgienne de la bonté façon François des pas debout, Élisabeth, épouse le duc de Thuringe tézafférdesuite à quatorze ans. L’amour vient au-devant des époux, forcément entre missionnaires c’est à l’avant que ça se passe. Hélas, le duc est tué à la croisade en 1227. Sa veuve se consacre alors au service des malades vitam aeternum atchoum.
C’est aussi leur fête
Babette de cène, Bettina qui craque si, Betty follet le feu folâtrant, Elsa mique qui tourne au vinaigre, Elsy rcon le réfractaire, Hilda go petite fesse grande bagnole, Leslie Las, Lily Putien, Lisa Bel, Lisbeth Elgeuse, Lise Lebraille, Lisette latitliseuse, Lizzie vacébon
Ça s’est passé un 17 Novembre
Le 17 novembre 1917, Georges Clemenceau (76 ans) forme un gouvernement de choc anarphylactique pour poursuivre et intensifier la guerre à l’Allemagne et sortir le pays de ses errements d’hermines guettant la quille.
Par ses visites sur le front, Clémenceau redresse le moral des troupes mais rien d’autre en fait, quand il repart il est toujours clément et eux puceaux. Sa détermination lui vaut les surnoms de « Tigre » du bancal et « Père de la Victoire » à la pétoire. Avec affection, les poilus des tranchées l’appellent simplement « Le Vieux »… Tandis que les glabres l’appellent le VHou.
17-11-1917 : Le même jour mort du sculpteur Auguste Rodin le gredin à sa Camille, qu’avait coutume de le décrire affectueusement par Rodin-gredin-gourdin du matin, oui-oui sans les mains. OK je sors !

    135

    Belle Lurette 17/11/2015

    Joliment buriné , votre post sur ces pauvres cendres de conséquences ! Comme toujours .

      139

      Bibi 17/11/2015

      Mais Bellissimaeuuu
      Z’êtes une amie proche vous, très proche, à accointances et autres atomes fourchus z’êtes pas du tout crédible à me dire des gentillesseries complimentantes, non non non.
      Et quand bien même ça ferait chaud par où ça passerait, jevezéjéxige que vous retirassiez, que vous ôtassiez et que vous proférassiez à mon encontre une vilaineté méchangiste à scier

        143

        Belle Lurette 17/11/2015

        Parce que vous me trouveriez plus crédible dans le rôle de Cruella ?!

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *