Le Gorafi a vu pour vous Star Wars – Le Réveil de la Force

81 Publié le 15/12/2015 par La Rédaction

24 heures avant sa sortie française, le Gorafi a été en mesure de visionner le film que tout le monde attend et vous offre en exclusivité sa critique.

 

Disons-le tout de suite, de nombreux éléments présents dans le film vont en perturber plus d’un. Les fans auront du mal à se remettre de nombreuses révélations choquantes. Hélas, le film succombe rapidement aux clichés de très nombreux films américains, sacrifiant son unique personnage noir joué par John Boyega au bout de 15 minutes, et laissant ensuite la part belle à des héros masculins blancs et essentiellement catholiques (Han Solo faisant le signe de croix à plusieurs reprises et récitant même un Notre Père au beau milieu de la bataille finale alors qu’il envoie le Millenium Falcon s’écraser contre l’Etoile de la Mort).

Mais JJ Abrams avait-il un moyen de s’affranchir de Disney ? On ressent cette possibilité lors d’une très jolie scène de douche collective entre plusieurs pilotes de la Résistance de retour d’une mission périlleuse. La camaraderie, l’amitié virile, les regards tendres qu’ils échangent, le lien qui unit ces hommes par-delà leur combat. Le tout sublimé par une lumière qui met superbement en valeur ces corps masculins humides, fermes mais tendres, et sans tomber dans l’outrance ou le grotesque, c’est sans doute la meilleure scène du film. On regrettera la présence de sons dans l’espace, signe évident que les leçons et la rigueur scientifique du film Gravity n’ont hélas pas été retenues.

Quant au fameux « Réveil de la Force », il s’agit ici surtout des fameux midi-chloriens ( une invention de George Lucas dans la Menace Fantôme) qu’un groupe de chercheurs tente de cloner. Mais le clone s’échappe et rejoint la Résistance (dans un astronef qui n’est pas sans rappeler Star Trek) : confirmation que Luke est bien du côté obscur comme on le pensait. En outre, on apprend qu’il est le père de la quasi totalité des personnages de ce film. Et encore plus surprenante est cette séquence de la bataille finale sur Terre, au milieu des dinosaures et de volcans en éruption a un petit cachet Michael Bay que les fans sauront apprécier à sa juste valeur. « Depuis le début, George souhaitait que la saga arrive enfin sur Terre, c’est chose faite » s’est félicité JJ Abrams.

Note 4/6

Publicité
Publicité