Cap d’Agde : un requin grièvement mordu par Henri Guaino

155 Publié le 19/08/2016 par La Rédaction

Alors qu’il nageait paisiblement au large du Cap d’Agde, un requin a été attaqué et mordu grièvement par un Henri Guaino particulièrement remonté. Les jours de l’animal ne seraient toutefois pas en danger. Récit.

Il est 17 heures 30 lorsque le signal retentit sur les plages du Cap d’Agde. Au micro, on annonce qu’Henri Guaino a été repéré en train de nager près des côtes. Immédiatement, les baigneurs sont invités à sortir de l’eau et l’évacuation se fait rapidement et dans de bonnes conditions. Hélas, c’est un requin qui passait par là qui sera victime des foudres du député de Les Républicains. Secouru par une équipe de sauveteurs, il parviendra toutefois à repartir vers le large, sérieusement amoché.

« Il avait la gueule ouverte et n’arrêtait pas de montrer les dents » a déclaré, encore sous le choc, Romain Gillery, le baigneur qui a donné l’alerte après avoir croisé dans l’eau l’ancienne plume de Nicolas Sarkozy. « Il n’arrêtait pas de crier : « Mais c’est insupportable à la fin ! Taisez-vous, laissez-moi parler ! » Alors que je n’avais rien dit , j’ai eu très peur, heureusement que je nage assez vite » a ajouté le jeune homme originaire d’Escragnolles.

Adrien Wittman, spécialiste du comportement d’Henri Guaino, a tenu à rappeler l’attitude à adopter en cas de rencontre avec le député des Yvelines : « Il faut surtout éviter de lui parler du débat sur l’identité nationale et du discours de Dakar, surtout en cette période de l’année où il n’a pas pu se défouler sur un journaliste depuis longtemps. » La mairie d’Agde a de son côté annoncé un plan d’urgence. Trois hélicoptères survoleront continuellement la baignade lors des deux prochaines semaines afin de surveiller le comportement marin d’Henri Guaino et plusieurs militaires armés de lance-roquette seront postés tout au long des plages pour prévenir tout risque de débordement.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité