Un enfant tombé par terre hésite quelques secondes avant de pleurer

109 Publié le 17/03/2017 par La Rédaction
© myfault1
© myfault1

Brest – Dans un parc, un enfant tombé les genoux en avant est resté silencieux pendant plusieurs secondes avant d’enfin décider de faire couler ses larmes.

 

« J’étais pas tout de suite sûr que c’était le bon moment », raconte Lucas, 4 ans, qui estime finalement avoir pris la bonne décision après une analyse rétrospective du drame qu’il a vécu. « Cette branche d’arbre n’avait rien à faire là et j’étais tout à fait en droit de courir sur le chemin comme l’avait stipulé ma maman », dit-il couvert de boue en référence à l’accord qu’il avait passé avec sa mère afin d’être autorisé à courir « mais pas trop loin ». Cette dernière regrette d’ailleurs sa décision. « Je t’avais dit de faire attention », a-t-on pu l’entendre dire entre un « Oh bah ça alors, je savais que ça allait arriver » et un « Maintenant tu vas être tout sale », des paroles mettant clairement en évidence son inquiétude par rapport à la lessive qui l’attendait.

« Elle n’a pas tout de suite compris la souffrance dans laquelle j’étais mais j’étais pas certain de vouloir pleurer par peur de me faire crier dessus », explique le jeune garçon en grattant une des nombreuses croûtes présentes sur son corps. Il est en effet déjà tombé 12 fois cette semaine dont une lors de notre interview. Bien qu’il vive avec, le petit Lucas est conscient des dangers : « L’autre jour, je suis tombé sur du carrelage et j’ai tellement pleuré qu’elle m’a menacé de me priver de goûter », a-t-il enfin confié en décrivant les méthodes radicales parfois utilisées par sa mère.

Mots clés : , , ,
Publicité

109 avis éclairés

5

lady harey 20/03/2017

Il a bien fait, sinon il aurait pris une baffe.

6

Maître Folace 20/03/2017

Cette image est très représentative de notre époque: si vous êtes dans la mouise, il y aura bien un smartphone pour immortaliser votre misère. Pour le reste, c’est comme avant. Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort, n’est-ce pas ?

    6

    Borniol 20/03/2017

    C’est pas le tout d’être heureux, encore faut il être sûr que les autres soient malheureux.
    Et si on a une photo qui le prouve notre bonheur est d’autant plus fort.

      6

      bec 20/03/2017

      C’est comme le pognozoff, rien ne sert d’en avoir, il faut en avoir beaucoup plus que les autres…

5

Calamité Jeanne 19/03/2017

Nos chères têtes blondes… Voilà pourquoi l’économie de la France part à vau-l’eau ! Je serais ministre des finances, j’imposerais qu’on n’en fasse plus que des brunes.

13

Laure Durain 18/03/2017

On ne tombe pas comme ça impunément. Cet enfant est visiblement ivre.

    7

    Belle Lurette 19/03/2017

    Splendide !

    9

    bec 19/03/2017

    « Les parents boivent, les enfants trinquent »…

    9

    JPH 19/03/2017

    L’enfant n’est pas tombé « impunément. »
    Après avoir chu Il a souffert dans sa chair entamée par la violence du choc ; dans sa dignité souillée par la boue ; dans son estime de lui-même par le fait d’être dans sa douleur un objet de spectacle et dans l’expression de sa souffrance un prétexte à quolibets.
    Il a été bien puni.
    Donc, Laure, tu aurais pu dire « on ne tombe pas sans raisons. » Là j’aurais pu t’approuver si mon infinie bienveillance vis-à-vis de la jeunesse engeance ne me poussait à trouver à ces bambins toutes les excuses.
    Il aurait été ivre ?
    La belle affaire ! S’il ne s’habitue pas tôt aux effets de l’éthanol comment pourrait-il vivre en France ?
    Il aurait été drogué ?
    Forcément ! S’il y a toujours quelqu’un pour le critiquer au premier faut pas !
    Une raison pire encore ?
    Oui da ! Et alors ? Imagine-t-on le général De Gaulle vautré dans la boue ?
    Enfin, quoi, merde ! C’est vrai quoi ! Pôv ti bonhomme !

7

Maître Folace 18/03/2017

On a bien connu ça à Dien Bien Phu, c’est l’état de choc qui vous paralyse.

10

Calamité Jeanne 18/03/2017

« Tu seras un homme mon fils ! » Encore un qui n’a pas fait son service militaire ! On se demande où va la France avec ça , tiens !

    9

    Chloé 18/03/2017

    Vous croyez qu’il fait partie du gratin ce bout de chou?

      6

      bec 19/03/2017

      Il est bien dans la béchamel !

        7

        JPH 19/03/2017

        Certes, mais si on n’en fait pas un fromage c’est raté.

          5

          JPH 20/03/2017

          C’est râpé voulais-je écrire !
          Mes doigts ont dérapé sur le clavier.
          Le fromage raté ça le fait moins, comme un béret ça n’a pas de sens.

7

MimiAuch 17/03/2017

Lucas Skaille-Houol’Kerr, il te reste encore beaucoup de jets d’aïe avant d’être un homme…
Suis bien l’enseignement de ton maître Obi-Houann Kénavo !

    8

    Hary Coblanc 18/03/2017

    Mais non ! C’était un jet d’aïl !
    C’est pour ça qu’il pleur.

9

JMARC 17/03/2017

Vivement que la science avance afin que l’on saute de 0 à 6 ans……………….age a laquelle on deviens enfin un être humain.

J’espère que le prochain gouvernent ment interdira les BB sans les lieux publiques ou qu’on les mettra dans des camps en attendant qu’ils deviennent plus intelligents……………………desolé de le dire, mais c’est pas trés trés fute fute à cet age la…………………….desolé..

    9

    bec 17/03/2017

    et en plus, à cet âge là, ils se moquent éperdument des règles de grammaire…

      9

      JMARC 17/03/2017

      ouais…………………….

      9

      JPH 17/03/2017

      « Allez me chercher un enfant de cinq ans ! » Groucho Marx
      https://www.youtube.com/watch?v=eAiTvtGIJ-0
      Il est vrai que les petits deviennent complètement humains assez tard : au début il n’y a pratiquement pas de cons parmi eux ; ou alors seulement quand les circonstances familiales s’y prêtent et que les individus sont spécialement doués.
      Très curieusement j’aime bien la compagnie de ces « pré-humains » ; enfin, surtout les miens.
      En outre, ce qui est agréable avec eux c’est qu’ils ne méprisent ni la grammaire ni l’orthographe. Ils les ignorent avec élégance.

        6

        Maître Folace 18/03/2017

        Ces pré-humains serait à la limite de la sur-humanité. Fort heureusement, depuis la nuit des temps toute société pratique l’éducation. Sont pas près de nous piquer notre place après un traitement pareil.

9

Vilaine 17/03/2017

Ce pauvre gamin , il est tombé par terre, le nez dans le ruisseau en plus ! c’est de la faute à qui ? Hein ?

      8

      piano 17/03/2017

      et si, c’est la faute à pas de chance

    9

    Chloé 17/03/2017

    La faute à Karl Lactaire. Sans doute une de ses crevures. Cette âme charitable se charge de repeupler la Creuse.

    6

    Maître Folace 19/03/2017

    A maître Kanter.

20

Flutiot 17/03/2017

Un Candidat tombé dans les affaires hésite quelques secondes avant de hurler se victimiser.

Sarthe – Dans une campagne, un candidat tombé le cul dans les ronces est resté silencieux plusieurs secondes avant d’enfin décider de hurler au complot.
« J’étais pas tout de suite sûr que c’était le bon moment » raconte François 63 ans qui estime finalement avoir pris la bonne décision après une analyse rétrospective du drame qu’il a vécu.
« Cette affaire n’avait rien à faire là et j’étais tout en droit de me faire offrir des costumes comme l’avait stipulé Patrick » dit-il couvert d’histoire en référence à l’accord qu’il avait passé avec Nicolas afin d’être autorisé à dénoncer ses affaires « mais pas trop fort ». Ce dernier regrette d’ailleurs sa décision « je t’avais dit de faire attention » a-t-on pu l’entendre dire entre un « Oh bah ça alors, tout le monde va à la gamelle » et un « Maintenant tu vas être tout sale », des paroles mettant clairement en évidence son inquiétude par rapport à la lessive à faire.
« Il n’a pas tout de suite compris la souffrance dans laquelle j’étais mais j’étais pas certain de vouloir attaquer la police, la justice, les journalistes par peur de me faire lâcher de toute part », explique le vieux garçon en soulevant le couvercle d’une de ses nombreuses casseroles. Il est en effet déjà tombé 12 fois cette semaine dont une pendant une interview.
Bien qu’il vive avec, le vieux François est conscient des dangers « L’autre jour, je suis tombé pour emploi fictif et j’ai tellement hurlé au complot qu’il m’a menacé de me faire remplacer » a-t-il enfin confié décrivant les méthodes radicales parfois utilisées par Nicolas.

    9

    Flutiot 17/03/2017

    Ceci est une reprise parodique d’un article parodique.
    Toute ressemblance avec des faits réels est fortuite.

      5

      JPH 20/03/2017

      Je n’ai vu aucune ressemblance avec quoi que ce soit.
      C’est bien comme ça ?

6

Phil29 17/03/2017

Le gamin voulait aller jusqu’au bout de son introspection !

15

JP TETACLAK 17/03/2017

Quand t’habites à Brest, c’est normal de pleurer

    7

    Chabian 17/03/2017

    Pourquoi ? La Brest est une maladie vénérienne ?

8

piano 17/03/2017

avant de pondre l’homme qui marche Giacometti a commis un petit homme de boue , un plat relief impérissable ( même si la bosse ronde sur le font du sujet promettait déjà beaucoup )

9

ribouldingue 17/03/2017

Ne riez pas ! Lucas c’est le fils de Nadine Morano. Là, on l’aperçoit sur la photo faisant ses premières brasses pour assurer la relève de la poissonnerie familiale. Et s’il pleurniche c’est rien que parce que sa mère ne le regarde pas. C’est un malin le petit Morano. Comme sa maman d’ailleurs, il gueule fort pour attirer le chaland sur son déballage. Il apprend vite le diablotin un vrai carriériste.

13

Le Bar Atteint 17/03/2017

Cette est photo la preuve que l’avortement n’est pas un droit, c’est un devoir…

    9

    piano 17/03/2017

    ce gamin dans une flaque a d’ailleurs tout d’un flic en puissance
    Je ne serais pas étonné que la photo du flag a été prise à la crèche de l’école de Police, dans la Bac à sable

      7

      Chloé 17/03/2017

      Ouais, y’en a qu’on vraiment pas de bol pour leurs corn flaques.

8

jean bec 17/03/2017

Que fait la Police ?
Et le Plan Vigipirate ?

    11

    B.Samet 17/03/2017

    Une plinthe a été déposée au parquet ?

      8

      D.Janté 17/03/2017

      Oui, ça pourrait lui clouer le bec !

      15

      JPH 17/03/2017

      « Une plinthe a été déposée au parquet ? »
      Pourquoi ?
      Il y a eu des coups de lattes ?

      10

      Borniol 17/03/2017

      Tout ce qu’il risque, c’est une peine plancher

11

King Julian 17/03/2017

Pauvre petit. Pensez un peu qu’une enflure a préféré faire une photo avant de l’aider à se relever. En supposant qu’il l’a aidé à se relever. Nous nous enfonçons chaque jour un peu plus dans une société qui érige la violence en spectacle. Monde de merde.
#Je suis Lucas

    8

    Chloé 18/03/2017

    C’est pour la photo de profil Facebook de son papa? Comme tous ces parents qui accaparent l’identité de leurs enfants et dévoilent leur intimité dans les moindres détails sur les réseaux sociaux sans leur permission pour attirer un max de like?

9

Photo73 17/03/2017

Le déambulateur est pourtant un moyen efficace pour éviter les punitions, et surtout de ne pas tomber/se faire mal.
Version à roulettes pour pouvoir se mouvoir avec célérité (un jeune, ça bouge beaucoup, une heure par jour minimum conseillé pour le système cardiaque, le respiratoire aussi, …)

11

JB 17/03/2017

Un futur attaquant du Barça ce ptit gars.
Un plongeon très prometteur !

    6

    Photo73 17/03/2017

    Il voulait imiter J-Y Cousteau mais n’a pas vu que la flaque avait une profondeur insuffisante. Ça fait boum (voire boum-splatch) au lieu de plouf.

12

B.Samet 17/03/2017

Je suis tombé sur cet article par hasard…je ne pleurs pas !

Nicolas 5 ans

10

JPH 17/03/2017

À ceux qui rigolent des malheurs de Lucas, souvenez-vous que c’est ce gamin ou un autre de sa génération qui vous tiendra sous sa coupe lorsque vous ne serez plus qu’un minable légume dont la famille s’est débarrassé en le plaçant dans un mouroir (EPAD).
Vous la ramènerez moins lorsque la macération de vos étrons dans vos couches vous aura bouffé la peau des fesses au point qu’on verra vos ischions au fond de vos plaies purulentes.

    8

    bec 17/03/2017

    Ami JPH, vous êtes un optimiste irrécupérable ( de lapin, oeuf corse)…

      9

      JPH 17/03/2017

      Penses-y, la fin approche…

        9

        King Julian 17/03/2017

        C’est la faute à Gavroche !

11

Sarcasme 17/03/2017

…Un enfant tombé par terre hésite quelques secondes avant de pleurer….

Quelle idée de tomber par terre… en l’air serait mieux !

    9

    Photo73 17/03/2017

    Newton a bien fait les choses, tomber au sol, y a une limite physique mais au ciel, c’est presque infini, perdu pour toujours.

      9

      JP TETACLAK 17/03/2017

      C’est pas la faute à Newton, c’est la faute à Voltaire

      6

      Maître Folace 17/03/2017

      C’est la faute à Gotlib.

      6

      Chloé 18/03/2017

      Faut le temps que la gravité de l’information remonte au cerveau qui traite les données sensorielles et conclut: « je sais pas ce qui m’arrive, viens voir si c’est grave, sors moi de là et fais moi un gros câlin ».

      C’est efférent!

        6

        Calamité Jeanne 18/03/2017

        Ce qui voudrait donc dire que la loi de la gravité, et donc l’accélération de la pesanteur, s’appliquerait aussi à l’horizontale ???

          7

          Chloé 19/03/2017

          Faut l’éviter

          6

          Matournay Jérémie 19/03/2017

          Quand on observe le soleil couchant, ça tombe sous le sens.

    8

    jean bec 17/03/2017

    Ilaurait mireux fait de tomber Alo… mais Alo quoi !

      8

      Maître Folace 18/03/2017

      A l’eau maman dit le bobo.

10

B.Suret 17/03/2017

Pleurs-je, cours-je ?

16

Borniol 17/03/2017

En vérité il n’a pas pleuré tout de suite, c’est la douleur dans les cotes qui a provoqué ces cris. Il faut dire que les santiags ça pardonne pas.
Mais il m’a énervé ce gosse a pas savoir tenir sur ses quilles.

    12

    JP TETACLAK 17/03/2017

    La thèse du suicide n’est donc pas écarté

9

gougnafier 17/03/2017

On devrait faire un film à partir de cette histoire, avec des effets spéciaux, des stars hollywoodiennes.
Ouais, ouais, j’imagine bien le truc.

8

Dirtymarchais 17/03/2017

Ah ouais j’le reconnais, je l’ai gardé, sa mère me l’avait confié.
Il traînait des pieds pour aller au Parc.
« C’est bon, i fait chier ce gosse, putain tu vas pas commencer à faire chier » l’ai-je recadré, au milieu des passants compréhensifs et complices, … ou passifs je sais pas.
Bon putain eux aussi i vont pas faire chier walla j’les nique tous.

10

King Julian 17/03/2017

A mon avis c’est la faute à ces enculés de Voltaire et Rousseau.

11

jésus cric 17/03/2017

Un bon coup de pied dans les cotes peut changer ce comportement d’une manière durable. Trop bon, trop con.

    8

    bec 17/03/2017

    Est-ce que ça marche aussi avec les cotes du CAC-40 ?

      8

      jésus cric 17/03/2017

      Un bon cotes du Rhône aussi, mais faut le chambrer avant.

        6

        bec 17/03/2017

        Ne jamais secouer le picrate ! Et des coups de latte, c’est encore plus pire !

9

Chabian 17/03/2017

Ce stagiaire est un salaud. Non content d’avoir mal surveillé son gamin, il n’hésite pas trois secondes, lui, à le photographier avant de le relever (le gosse pleure depuis trois minutes et sent l’humidité lui monter au zizi, la honte lui monter au front et la rage lui monter au grenier). Puis, la gueule enfarinée, il ramène son enfant entre le bœuf et l’âne gris, à la crèche, l’un pour le sécher et l’autre pour laver le linge, et s’en va pondre un article en introduisant le mythe d’une mère castratrice. Bien sûr, il ne signe pas cet article délirant, mais il avoue tout dans le copyright de la photo. Alors permettez-moi de le brailler : ⠨⠚⠑ ⠎⠥⠊⠎ ⠨⠇⠥⠉⠁⠎

    8

    Hum 17/03/2017

    J’ acquiesce. En plus je suis sûr que le gamin, il pleure pas parce qu’il est tombé, mais parce que ce père ingrat stagiaire l’a forcé à s’allonger dans la boue. On n’est pas au service militaire, bordel.
    Pour terminer, même si ça n’a rien à voir : ⠨⠚⠑ ⠏⠗⠑⠝⠙⠎ ⠙⠑ ⠇⠄⠁⠧⠁⠝⠉⠑ ⠒ ⠚⠑ ⠎⠥⠊⠎ ⠨⠚⠕⠓⠝⠝⠽

      9

      bec 17/03/2017

      Je constate que ces parents ô combien indignes forcent leur gamin à courir et donc à tomber pour faire croire que les croûtes dont il est couvert ( rien à voir avec Guaino) résultent des chutes, et non des coups que ce pauvre môme reçoit en permanence !

12

JB 17/03/2017

En même temps, il l’avait un peu cherché.

7

Lhavol 17/03/2017

Malgré qu’il vive avec ? Horreur!!!

8

social-traitre 17/03/2017

Cet article est à tomber !

    11

    Chabian 17/03/2017

    Pas certain. J’ai une hésitation, là. Laissez moi quelques secondes.

    11

    gougnafier 17/03/2017

    J’ai pris une journée de congé, spécialement pour être le premier à commenter les articles du gorafi.
    Eh oui !!!

      9

      piano 17/03/2017

      et bien on va tous commenter en réponse à ton preux pour te préserver la place

          8

          17/03/2017

          preux ?

          8

          piano 17/03/2017

          preux mais vu qu’il était né sous X une certaine confusion a pu s’installer

          7

          piano 17/03/2017

          preum

    11

    Maître Folace 17/03/2017

    Félicitations. Si si, elles sont bien méritées. Un vendredi matin, à ces heures là le salarié traîne à la machine à café. VOUS, avez eu le courage et la volonté d’être devant votre écran. Merci et bravo !

      10

      Chabian 17/03/2017

      Apparemment, je suis le quatrième alors ? Provisoirement du moins. Bon, le dernier paye un verre. Il y a un bar(*) au Gorafi ? (*poisson d’avril)

        8

        Photo73 17/03/2017

        Au Gorafi, y a vraiment un bar, à teint.

          8

          Chabian 17/03/2017

          J’ai bien connu un hermitage, à Tain. Et un miroir, sans.

          5

          bec 18/03/2017

          Je dirais plutôt qu’il y a un loup, voire un loup-bar…

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *