Les retards de la SNCF changent de nom et s’appellent désormais des « Oui-contretemps »

47 Publié le 03/07/2017 par La Rédaction
© OGphoto

La vague de restructuration se poursuit à la SNCF avec la disparition des traditionnels retards qui changent de nom pour être appelés, à partir de cette semaine, des « Oui-contretemps ».

 

Guillaume Pepy, PDG de la SNCF, était présent ce matin en gare de Paris Montparnasse pour l’inauguration du premier Oui-contretemps. « La SNCF évolue avec son temps », a-t-il déclaré en attendant l’arrivée d’un train Toulouse – Paris supposé arriver hier soir à 22:00. Guillaume Pepy s’est ensuite rendu dans la galerie de la gare Montparnasse pour inaugurer une exposition retraçant les plus gros retards de l’histoire de la SNCF.

« Les retards vont me manquer. Avec eux, c’est la fin d’une époque », commente une usagère arrivée en gare avec un Oui-contretemps de 20 minutes. Les changements ne sont pas près de s’arrêter là, puisque la SNCF doit aussi lancer dès la semaine prochaine ses « Oui-sanctions » qui viendront remplacer les traditionnelles amendes délivrées aux voyageurs sans billet.

Publicité
Publicité