Ils vont à la plage pour profiter du réchauffement climatique en famille

34 Publié le 04/07/2017 par La Rédaction
© Imgorthand

Pour la première fois depuis plusieurs années, la famille Bouillon a décidé de se rendre à la plage afin de profiter du beau temps causé par la destruction de la planète.

 

Les parents, qui préfèrent ne pas se baigner de peur d’attraper des « sales maladies », surveillent leurs deux fils en train de nager dans l’eau tout en observant « les belles mouettes » qui, peut-être, feront partie des espèces qui disparaîtront bientôt à cause du réchauffement climatique. « On en profite tant qu’elles ne sont pas encore en train de mourir dans d’atroces souffrances », justifie le père.

« Ça fait du bien de vivre dans un monde assez développé pour nous permettre de nous promener en t-shirt pendant l’été », explique la maman, qui n’ose même pas imaginer ce que c’était d’aller à la plage avant la révolution industrielle. « On a fait beaucoup de progrès depuis. On ne va quand même pas à la plage pour se les cailler », précise-t-elle alors que son plus jeune enfant s’est piégé le pied dans les anneaux d’un pack de bière lorsqu’il se baignait en jouant avec une mouette enduite de liquide noir « qui sentait mauvais », selon lui. « Je déteste attraper des rhumes », mentionne la mère de famille, sans savoir que la pollution a raccourci son espérance de vie de 20 ans, avant de tousser du sang sur sa glace qui est en train de fondre sur sa main pleine de sable.

Après un beau moment passé sous la couche d’ozone trouée et ensoleillée, la famille a finalement dû quitter la plage plus tôt que prévu suite à une inondation d’une ampleur jamais enregistrée auparavant dans la région.

Publicité
Publicité