Il donne son sang sans savoir qu’il servira à sauver un connard

47 Publié le 26/07/2017 par La Rédaction
Crédits :asiseeit

Brest – Ce matin, un homme est allé faire don de son sang dans l’espoir de sauver des vies, sans avoir la moindre idée que son geste est sur le point de sauver la vie d’un gros connard. Reportage.

« J’ai un peu peur des seringues », explique le philanthrope naïf en observant l’aiguille assez épaisse pour être considérée comme un tube qui va le faire angoisser pendant vingt minutes afin qu’il puisse rendre service à quelqu’un qui ne lui tiendrait même pas une porte d’ascenseur ouverte. « Mais c’est pour la bonne cause », poursuit l’humaniste niais en train de sauver la vie de l’inconnu qui le bousculera à vélo sans présenter ses excuses la semaine prochaine et qui pense que ceux qui donnent leur sang sont des « losers ».

« Peut-être qu’un jour, c’est moi qui en aurai besoin », précise le bienfaiteur, évoquant son don de globules rouges qui ira vers quelqu’un qui n’a jamais fait quoi que ce soit de bien pour des inconnus et ne le fera jamais. « C’est important de faire pour autrui ce que l’on aimerait qu’on nous fasse », ajoute encore cet individu généreux qui regretterait d’avoir passé autant de temps à l’hôpital pour une simple gaufre gratuite s’il savait à quel ignoble individu bénéficiera son geste altruiste.

« Je pense que c’est important d’essayer d’aider les inconnus, quels qu’ils soient », poursuit l’âme charitable en attendant que son don se redirige vers un homme qui brûlait des crapauds vivants quand il était petit et sans se douter une seule seconde que sa poche de sang servira à sauver la vie d’un homme complètement ingrat qui ferait peut-être même mieux de ne pas être sauvé du tout.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité