Il laisse un avis positif sur la page Facebook de la SNCF

33 Publié le 31/07/2017 par La Rédaction
© listock / luchezar

C’est une nouvelle qui risque de faire les choux gras de la presse estivale : hier, un internaute a provoqué un véritable tollé en postant un avis positif sur la page Facebook de Voyages-sncf.com en mettant par la même occasion cinq étoiles à celle-ci. Immédiatement interrogé par les journalistes, le jeune homme affirme sans complexe avoir passé un excellent moment à bord de son TER Intercités. Enquête

 

Le post a tout du bon vieux canular. Posté à midi entre une flopée de demandes de remboursement et de plaintes en tout genre, le commentaire a tout de suite attiré l’attention du community manager : « C’était le premier de la matinée à ne pas nous parler de retard ou à insulter ma mère. Au contraire, il disait avoir adoré « notre sandwich triangle à 11,90€ » et a même raconté qu’il avait trouvé « passionnant » notre TGV Magazine… Alors que c’était une interview de la chanteuse Camille ! C’est quand il a liké mon mot de remerciement que j’ai compris qu’on avait affaire à un grand malade. »

Sobrement intitulé Adrien Glt sur Facebook, le jeune homme s’est pourtant défendu d’être un “troll” face à ses nombreux détracteurs : « Vous savez, moi je ne prends pas souvent le train. Mon truc à moi c’est plutôt le karting » nous a-t-il expliqué en message privé. « Alors bien sûr, il y a toujours des raisons de se plaindre – d’ailleurs le train avait 2h de retard – mais bon ils se sont excusés donc au final j’ai passé un excellent trajet » a-t-il ajouté tout en nous demandant en ami et en likant spontanément toutes nos photos de profil.

Adrien n’en est pas à son coup d’essai. En 2009, le jeune homme avait déjà beaucoup fait parler de lui en devenant le tout premier internaute à mettre cinq étoiles à la page de Sushi Shop. « Ils m’avaient livré avec 4h de retard et ont oublié ma commande mais ils m’ont offert 1% de réduction pour la prochaine si j’allais la chercher en boutique donc c’est kif kif bourricot » s’est-il justifié avant de se replonger dans la lecture de son TGV Magazine auquel il est devenu le premier à s’abonner.

Mots clés : ,
Publicité
Publicité