Avec FaceApp, il découvre qu’il aura la même tête de con que son père

0 Publié le 19/07/2019 par La Rédaction
pexels

Lyon – C’est pendant son job d’été qu’Hugo, 22 ans, a eu une révélation. Il est 8h ce matin, quand il utilise l’application FaceApp selon lui pour « faire marrer les collègues ». Mais sa vie ne sera plus jamais comme avant.

Hugo ne s’attendait pas à ce que cette journée commence aussi mal. Cet étudiant en musicologie à l’allure nonchalante a toujours pris la vie comme elle vient, sans se soucier de l’avenir. En conflit avec un père conseiller bancaire avec qui le dialogue est impossible, Hugo ne rêve que de concerts et de « filles faciles » (sic). Mais ce matin, alors qu’il enfile sa tenue d’équipier chez McDonald’s, Hugo s’amuse un peu avec FaceApp, cette application qui présente un portrait vieilli de l’utilisateur. Et c’est un véritable choc. Car Hugo découvre avec effroi qu’il aura exactement « la même tête de con que [son] père ».

« J’avais tout : son gros pif, ses rides, ses petits yeux vicieux qui vous jugent en permanence… Je suis au bout de ma vie » résume Hugo, qui a l’air d’avoir déjà vieilli en quelques heures. Cette révélation remet en question l’avenir d’Hugo. Il doute. « Je sens que je vais finir comme lui ! Derrière un bureau, à la Caisse d’Epargne, à vendre des PEL…» se lamente l’étudiant qui préparait pourtant une thèse en Histoire du Raï.
« Hugo est toujours de bonne humeur d’habitude, mais là il a vraiment pris un coup. Il était dégoûté… Mais je lui ai quand même demandé de récurer les chiottes » précise Kamel le manager du restaurant.

Contacté par téléphone, Jean-Luc, le père d’Hugo a déclaré être « satisfait de la ressemblance » avec son « débile de fils ». Un premier pas vers une réconciliation possible ?

Publicité
Publicité