Grèves – Il marche plus de 200 km par jour pieds nus sur des charbons ardents pour se rendre au travail

0 Publié le 13/12/2019 par La Rédaction
Image par Rudy and Peter Skitterians de Pixabay

Se rendre sur son lieu de travail peut se transformer en vrai parcours du combattant pour les Français qui tentent de s’organiser pour faire face à la grève des transports. Reportage.

Depuis le début de la grève à la SNCF, c’est un véritable exploit sportif qu’effectue Boris, stagiaire dans la communication, pour relier Bordeaux à Toulouse et ainsi effectuer deux fois par jours les 246 km qui séparent son domicile de son lieu de travail. Un périple de 19h qui vient s’ajouter à une journée de travail de 14 heures et que le jeune travailleur réalise équipé d’un sac de 45 kg sur le dos, son employeur ne lui accordant aucun espace pour stocker son matériel.

Comme si son périple ne suffisait pas à sa peine, Boris affirme être obligé d’emprunter chaque matin plusieurs tronçons jonchés de charbons ardents ou être régulièrement attaqué par les lions sauvages le long de son parcours. Une situation de plus en plus difficile à tenir selon lui, surtout depuis qu’il est obligé de faire face à une autre épreuve chaque matin : celle de devoir prendre un café avec Cédric Villani.

« Je n’aime pas beaucoup marcher, mais j’adore mon salaire, alors j’essaie de ne pas trop me plaindre » explique le jeune travailleur précisant être souvent encouragé par des passants qui le reconnaissent au bord de la route. Jamais avare de plaisanteries, le jeune homme ajoute « J’aurai tout le temps de me reposer à la retraite » avant de reprendre sa route en portant un collègue sur son dos pour le raccompagner en covoiturage.

L’Atlas GORAFI des Régions de France en vente partout

Publicité
Publicité