Connect with us

Société

Une expertise olfactive révèle que ces chaussettes pourront encore être portées aujourd’hui

Le résultat de l’expérience est à prendre avec des pincettes, mais d’après les premières estimations de Dorian Bedouet, 26 ans, étudiant en droit à l’Université de Montpellier, les chaussettes retrouvées sous le canapé ce matin pourraient encore être portées aujourd’hui. L’analyse olfactive, réalisée vers 8h46 en portant les sous-vêtements directement à son nez, a permis à l’apprenti juriste de déclarer ceux-ci “plutôt propres” et “aptes à être portés”.

Published

on

“On a évité le pire” souffle-t-il. “Il y a des jours où ça passe, mais d’autres où c’est franchement limite” ajoute-t-il, faisant référence au 4 avril dernier où il a dû porter ses baskets sans chaussettes. “L’odeur en rentrant le soir était tout simplement insupportable. J’ai d’abord cru que j’avais laissé traîner un morceau de Reblochon périmé chez moi, puis j’ai compris que c’était mes pieds…” confesse-t-il avec embarras.

Au dernières nouvelles, Dorian reniflait encore les caleçons de son panier à linge sale dans l’espoir d’en trouver un propre. Mais de son propre aveu, les chances d’y parvenir étaient assez maigres, et il n’écartait pas la possibilité de porter le caleçon trop large et troué qu’il garde au fond de son tiroir en cas d’urgence.

La Rédaction

Continue Reading
Advertisement
Advertisement
Advertisement