Connect with us

JO

Pékin 2022 – Emmanuel Macron appelle à « ne pas politiser les génocides »

L’Élysée a confirmé que la France ne suivrait pas l’appel au boycott diplomatique lancé il y a plusieurs semaines depuis Washington. Plusieurs pays dont les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni et l’Australie avaient appelé à ne pas envoyer leurs représentants politiques à Pékin.

Publié le

 mar 

Emmanuel Macron a de nouveau balayé d’un revers de la main un éventuel boycott diplomatique des Jeux olympiques qui s’ouvrent demain à Pékin, affirmant qu’aborder la question des droits de l’Homme serait une action « toute petite et symbolique ». Le chef de l’État a précisé en conférence de presse ne pas vouloir laisser les génocides « devenir un enjeu politique ».

Le président appelle à se recentrer sur des questions plus essentielles telles que le temps d’attente au pied des remontées mécaniques ou le manque de fair-play des biathlètes norvégiens en compétition. Une position appuyée par le CIO qui devrait annoncer à l’occasion de la cérémonie d’ouverture une toute nouvelle version de la devise olympique : « Plus vite, plus haut, plus fort, plus lâche – ensemble ».

Enfin, Emmanuel Macron a également confirmé la présence de Roxana Maracineanu qui se rendra sur place pour apporter son soutien aux athlètes français. La ministre des Sports s’efforcera de suivre à la lettre les directives en provenance de l’Élysée, comme celle de d’éviter à tout prix pendant sa visite de croiser le regard des représentants officiels chinois afin d’éviter tout incident diplomatique.

Image par BLazarus de Pixabay
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Les plus consultés