Syrie : Lorenzo Lamas rejoint officiellement le camp des rebelles

33 Publié le 29/10/2012 par La Rédaction

« Le Rebelle » ne joue plus la comédie. Celui qui interprétait Reno Raines alias Vincent Black dans la célèbre série télévisée est un homme d’engagement. Lorenzo Lamas est arrivé cette semaine à Alep pour prêter main forte aux rebelles syriens. Un renfort de taille pour les insurgés qui peinent à prendre le dessus sur Bachar el-Assad. Reportage.

« Le Rebelle » ne joue plus la comédie. Celui qui interprétait Reno Raines alias Vincent Black dans la célèbre série télévisée est un homme d’engagement. Lorenzo Lamas est arrivé cette semaine à Alep pour prêter main forte aux rebelles syriens. Un renfort de taille pour les insurgés qui peinent à prendre le dessus sur Bachar el-Assad. Reportage.

Un habitué des conflits armés

Lorenzo Lamas n’en est pas à son premier coup d’éclat du genre. Par le passé il avait également apporté son soutien opérationnel aux rebelles tchétchènes comme aux insurgés du Nord-Kivu. Après une petite période d’accalmie ces 5 dernières années il avait repris activement du service à l’occasion du Printemps Arabe. Certains médias l’avaient notamment aperçu place Tahrir au Caire lors de la chute d’Hosni Moubarak en février 2011. D’autres sources murmurent qu’il aurait eu un rôle capital dans la traque et la capture de Kadhafi. Sans confirmation cependant.

Mais aujourd’hui c’est vers la Syrie que Le Rebelle a décidé de prendre la route à bord de sa célèbre Harley Davidson. Et le danger, Lorenzo ne le cache pas mais souhaite le dépasser à l’instar du personnage qui a fait son succès : « Si Reno Raines existait vraiment, je suis certain que c’est ce qu’il ferait. Il surmonterait le risque pour défendre une cause qui mérite d’être défendue. Souvenez-vous de l’épisode 8 de la troisième saison (« Une enquête musclée »). Celui dans lequel Reno prend tous les risques pour approcher et neutraliser un trafiquant de drogue qui revend des stéroïdes à des athlètes.  N’a t-il pas été exemplaire à cette occasion ? Et bien aujourd’hui c’est à mon tour de l’être aussi ».

Une cause personnelle

Certains critiques télé affirment que ce geste de courage ne serait en fait qu’une tentative désespérée de Lorenzo Lamas pour relancer sa carrière. Relégué à des rôles secondaires ou à d’obscurs téléfilms depuis la fin de la série Le Rebelle, il tente depuis des années de revenir sur le devant du petit écran. Des proches de l’acteur, eux, préfèrent déclarer à qui veut l’entendre que Lorenzo est un homme de cœur.  Enfin, d’autres témoignages parlent d’un engagement plus personnel. Il y a une semaine, le camp des rebelles subissait un coup dur avec la mort de Branscombe Richmond, son comparse de toujours qui interprétait le fameux chasseur de primes Bobby Sixkiller. L’acteur avait perdu la vie lors d’un raid aérien de l’armée alors qu’il avait rejoint la rébellion début septembre.

Le Gorafi

Publicité
Publicité