Steven Spielberg « Abraham Lincoln chasseur de vampires plus proche de la vérité historique que mon film »

16 Publié le 30/01/2013 par La Rédaction
spielberg

Paris – Alors que son film sort ce jour dans l’Hexagone, Steven Spielberg a, dans une interview, expliqué que son film était une fiction décalée là où le précédent film sur le même sujet Abraham Lincoln chasseur de vampires était bien plus proche de la réalité historique. Décryptage.

Paris – Alors que son film sort ce jour dans l’Hexagone, Steven Spielberg a, dans une interview, expliqué qu’il s’agissait bien là d’une fiction décalée là où le précédent film sur le même sujet Abraham Lincoln chasseur de vampires était bien plus proche de la réalité historique. Décryptage.

Un vision biaisée de la réalité historique

Attendu depuis des mois, le nouveau film de Steven Spielberg sur Abraham Lincoln fait largement débat chez les historiens qui lui reprochent un manque de sérieux dans le traitement historique. Selon eux, le précédent film « Abraham Lincoln Chasseur de Vampire » était bien plus authentique. Une vision que Steven Spielberg dit assumer totalement. « J’avais envie de faire un film léger sur Abraham Lincoln, histoire de détendre l’atmosphère. Après avoir vu le Lincoln chasseur de vampires, je me suis dit qu’il était amusant d’imaginer un Lincoln politicien, cherchant à abolir l’esclavage ».

Pour beaucoup, ce choix de Steven Spielberg nuit beaucoup à la qualité du film et à sa véracité historique. Spectateurs et historiens sont très divisés. Justin, 24 ans, qui a vu le film lors de sa sortie aux Etats-Unis, se dit déçu « On est très très loin de l’image de chasseur de vampires qu’on a de lui. Moi je n’ai pas retrouvé le Lincoln que je connaissais ». Même avis pour Sonia, 34 ans, de Boston. « Je ne sais pas pourquoi Spielberg a choisi cet axe, c’est quand même très ennuyeux ».

Quant à eux les historiens reprochent  au célèbre réalisateur de ne pas avoir averti davantage le spectateur de ces ajustements et changements, et de prendre trop de libertés avec l’Histoire. « Le spectateur ne va rien comprendre. Qui doit-il croire ? Un Lincoln qui découpe des vampires à la hache ou un Lincoln qui règle la guerre de Sécession ? ». Mais Steven Spielberg défend néanmoins sa vision. « Je pense que ça peut, peut-être, intéresser les gens. Il ne faut pas se fermer des portes, même si en effet mon film est moins fidèle à Lincoln et à sa réalité historique ».

Le Gorafi

Illustration : Wikicommons

Publicité

16 avis éclairés

136

Paul Tergeste 10/02/2013

Un grand merci au « Gorafi » qui m’a appris l’existence de ce très bon documentaire historique qui vient d’enchanter ma soirée. Malgré quelques légères petites approximations (la femme de Lincoln était un tout petit peu plus moche, son ami noir était un géant blond tatoué jouant en NBA et surtout la taille du contingent vampire à Gettysburg qui ne s’élevait en fait qu’à une demi brigade selon les dernières recherches) je suis content d’avoir pu marier aussi joliment connaissance et récréation…
Encore merci.

123

Le Docteur 06/02/2013

Spilberg à toujours eu tendance à faire usage de l’émotionnel même dans les récit historique, dans cet optique idéaliste il n’a pas su retranscrire un pan sanglant de l’histoire américaine.

183

Noodles 05/02/2013

On allait quand même pas croire que le réalisateur de E.T. et de Indiana Jones pouvait nous sortir un biopic fiable quand même ! Et pourquoi pas un film sur Aung San Suu Kyi par un réalisateur qui aurait fait le 5ème élément tant qu’on y est ?

    131

    Alice Nevers, le juge est une femme 10/02/2013

    Détrompez-vous! J’en ai appris beaucoup sur Aung San Suu Kyi récemment dans son biopic: notamment que c’est une des première femme yamakasi en Birmanie, qu’elle fut élevée enfant par un tueur à gage japonais et que son époux est un chauffeur de taxi rebelle fan de tuning. Ce film m’a rendu cette femme engagée plus proche et j’attends le prochain documentaire de Tarantino pour en savoir plus sur le Printemps arabe.

145

Moors 01/02/2013

 » Faire un film léger et amusant sur la carrière politicienne de Lincoln …  » non mais ce politikement correct m’exaspère ! Faut pas se leurrer, Spielberg soigne « son électorat » pour faire un max(encore !) de pognon … il en a pas mal perdu dans ses placements boursiers foireux !

124

Ricardo Pastaga y Bourbon 30/01/2013

On dira ce qu’on voudra, moi, celui que je préfère, c’est « Lincoln font du ski ».

    127

    Søren 19/09/2013

    Sans oublier sa suite : « Trotski tue le ski »

132

Lucas 30/01/2013

Il est bon de voir que le travail de Timur Bekmanbetov sur le thème du vampire est reconnu à sa juste valeur. Parce que bon, perso entre les buveurs de sang et les ET, j’ai vite fait mon choix.

    127

    Rave 31/01/2013

    A sa juste valeur ? Car Lincoln a chassé des vampires ha bon ?

    C’est quoi la prochaine étape de débilité ?
    Malcom X chasseur de loup garous ?

    Encoure un nouveau pas en avant de la connerie.

      134

      Ricardo Pastaga y Bourbon 31/01/2013

      Non, les loups garous, c’est Eisenhower, ne confondez pas tout quand-même.

        137

        Alice Nevers, le juge est une femme 10/02/2013

        C’est facile de ricaner, mon cher Rave,mais si Malcom X n’avait existé vous parleriez zombie aujourd’hui… alors un peu de respect et retournez à l’école.

      128

      Shalom de St Prieur Mgané Bin Salam 16/04/2013

      C’est Martin Luther King qui chassait les loups garous.. Il s’est fait mordre par l’un d’entre aux et on a été obligé de l’abattre avec une balle en argent !!!

      Elle est pourtant notoire cette histoire, je ne comprends pas comment on peut passer à côté.. Où étiez vous pendant les cours d’histoire de Mme Moisi ??

136

davyka 30/01/2013

Le pire c’est le film de Chaplin qui travestit le peintre Adolf Hitler en dictateur. La suite, on la connait. La formule a eu tellement de succès qu’elle a généré toute la saga de la guerre mondiale, du reich. Anecdote pour le moins cocasse de mon adolescence : lorsque j’étais au collège, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir dans mon livre d’histoire un chapitre dédiée… à … la 2nde guerre mondiale et Hitler… que l’éditeur (fantaisiste ou distrait) situait à l’époque du début des 40 glorieuses :))) loooooooool

133

Darek Dysiast 30/01/2013

Patrick Buisson annonce sur sa chaîne Histoire que Clovis Cornillac devrait interpréter le Général de Gaulle dans un biopic intitulé « Underworld 5 : Twilight on the Petit Clamart ».

Pour la réalisation on parle de Josée Dayan

    130

    Timekeeper 30/01/2013

    On *parlait* de Josée Dayan. Car finalement elle aurait accepté de tourner le précipité biopic sur Depardieu.
    Donc d’un côté c’est dommage parce que Josée maitrise tellement bien les reconstitutions Historiques, de l’autre elle est aussi la,mieux placer pour raconter la vie de Depardieu et le film mêlera sans doute avec brio la réalité et la fiction. Ce sera du grand Dayan, on ne saura jamais si Depardieu (joué par Lanvin qui serait déjà en train de prendre 30 kilos) est lui-même ou un personnage d’une fiction de Dayan. Vivement que ça sorte !

157

Professor H 30/01/2013

ça c’est bien le problème des suites, ils ne savent pas comment broder une nouvelle histoire alors ils partent sur n’importe quoi.

Et c’est bien dommage, car le premier volet était génial

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *