Transition énergétique – Le Sénat supprime les mots «transition» et «énergétique» du texte de loi

105 Publié le 18/08/2015 par La Rédaction

Juste avant la promulgation du projet de loi sur la transition énergétique, les sénateurs ont tenu à y apporter quelques modifications, avec notamment la suppression des termes « transition » et « énergétique ». Reportage.

Avec 212 voix pour et 25 contre, le nouveau texte a été voté majoritairement par les sénateurs Les Républicains et UDI. L’opposition a su profiter d’un moment d’assoupissement de la part de leurs homologues socialistes et écologistes qui n’ont donc pu participer ni aux délibérations ni au vote, malgré leurs protestations.

Jean-Pierre Raffarin, sénateur Les Républicain de la Vienne, se déclarait satisfait d’avoir pu tomber d’accord sur un texte plus en phase selon lui avec les réalités économiques actuelles. « Nous avons fait le bon choix. Nous évitons le pire scénario, celui du désastre économique » a-t-il déclaré en sortie de séance avant d’ajouter «  Le concept de transition énergétique est trop brutal pour figurer dans le texte de loi sur la transition énergétique ».

Au final, en plus de la disparition des termes « transition » et « énergétique », les sénateurs auront réussi à supprimer plus de 96% du texte de loi. Le chapitre traitant d’un passage progressif vers des modes de production d’énergie reposant sur des ressources renouvelables a par exemple disparu dans son intégralité.

Le texte de loi réduit à deux paragraphes sera soumis prochainement à l’Assemblée nationale pour une lecture définitive. Les sénateurs doivent se pencher cette nuit sur un nouveau dossier et discuter de la suppression des termes « dialogue » et « social » dans le texte de loi sur le dialogue social.

La Rédaction

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité