6 signes qu’il est temps de ne plus faire confiance à votre instinct

56 Publié le 26/02/2016 par La Rédaction

« Au feeling », « aux tripes », « au flair »… Les expressions ne manquent pas pour désigner ces décisions faites sur des critères plus instinctifs que rationnels. Trait de caractère souvent érigé en vertu synonyme d’audace et de clairvoyance, l’instinct doit pourtant être manié avec précaution et modération. Le Gorafi a relevé pour vous 6 situations qui prouvent que l’on ne peut impunément se fier à son intuition dans tous ses choix de vie.

 

Cette casquette en lézard achetée en fripe

Un article rare (et pour cause), ce couvre-chef vous paraissait le « petit twist » idéal pour relever une tenue sobre et classique. Faux. La gêne du vendeur aurait dû vous mettre la puce à l’oreille : partagé entre la satisfaction d’une bonne vente et l’altruisme l’enjoignant à vous empêcher de vous mettre ainsi au ban de la société, il a choisi la vente. Renié par votre famille, ostracisé par vos amis, la sanction a été immédiate.

L’ouverture de ce compte HSBC en Suisse il y a 2 ans

Parvenu à la force du poignet au palier des 54 000 euros de revenus annuels, courtisé par votre conseiller particulier et encouragé par vos amis de droite, vous sautez le pas et ouvrez ce compte dans une banque privée genevoise. Parce que vous n’êtes pas un monstre vous continuez de donner 2 euros par mois à la Croix-Rouge, mais est-ce suffisant ? Visiblement non puisque 2 ans, un Jérôme Cahuzac et 1,3 Go de listings HSBC plus tard, votre nom se retrouve aux côtés de ceux de Jacques Dessange et Christophe Dugarry. Pas glorieux.

Ce date Tinder qui n’était finalement pas Louise Bourgoin

« It’s a match ! » : Cette notification de compatibilité virtuelle reçue un dimanche soir pluvieux vous donne des ailes. Et pour cause : ses photos de profil ressemblent à s’y méprendre à Louise Bourgoin, l’incendiaire ex-miss météo de la chaîne cryptée. Un canular déjà classique mais son nom d’utilisatrice, « Louise Baroin », laisse planer le doute : et si l’actrice cherchait incognito l’âme sœur ? C’est en tout cas ce qu’elle vous affirme. Par instinct vous lui proposez un verre. Ce même instinct vous intimera l’ordre de fuir après que ce cinquantenaire moustachu ait pris place à côté de vous 40 minutes plus tard.

Ce meuble Ikea monté avec 4 vis manquantes, « parce que ça tiendra quand même »

Kvikne, sobriquet suédois de cette superbe armoire en chêne massif, vous suit depuis 3 déménagements déjà. Des pièces vaguement importantes se sont égarées au cours de vos pérégrinations mais le meuble a toujours grincé sans jamais rompre. Au feeling, vous montez les deux battants sans les 4 chevilles du haut, restées Dieu sait où. Dix jours plus tard, en entendant ce grand « boum » suivi d’un jappement, vous comprenez que Cannelle va devoir renoncer pour toujours à courir après la baballe.

Votre dernière offensive sur Virginie, des Ressources humaines

« Non » veut-il vraiment dire « non » ? Pas selon Hervé et Philippe, vos indéboulonnables collègues, qui vous soutiennent que Virginie ne vous fuit que par goût du jeu de la séduction. Pour autant, ce montage photo de vos deux visages sur les corps d’un couple de rhinocéros en train de s’accoupler, légendé de la mention « toi + moi », était-il une bonne idée ?
Réponse en mars lors de votre comparution aux Prud’hommes pour harcèlement sexuel.

« Comment c’est possible, je croyais que tu prenais la pilule ? »

L’expérience a montré que lorsqu’une conquête vous rappelle un mois plus tard un lundi après-midi, c’est rarement pour prendre seulement de vos nouvelles. De fait, ce n’est pas peu dire que les hormones sont mauvaises conseillères. Elles sont à la vie de jeune adulte ce qu’est Yoann Gourcuff pour le Stade Rennais : un pari risqué. Libre à vous de vous en remettre à la clémence des astres en sortant non-couvert, mais l’alignement de Mars avec Vénus a peut-être un autre scénario en tête.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité