Avenir : 80% des ados voudraient juste « fumer du shit » et « se masturber »

54 Publié le 20/05/2016 par La Rédaction

Lorsque l’IFOP a procédé à ce sondage national, l’organisme ne s’attendait pas à recevoir de tels résultats. L’étude porte sur les 15-18 ans et leur vision de l’avenir, et les résultats sont édifiants : l’onanisme et la consommation de cannabis semblent être les uniques perspectives de ces adolescents désabusés. Enquête.

 

Mélanie Giacometti est responsable du pôle « adolescence » à l’IFOP et c’est elle qui a supervisé cette étude. « Nous voulions en savoir plus sur les ados. On pensait qu’ils étaient moins idiots qu’ils en ont l’air… » soupire-t-elle en regardant encore les résultats. « Les réponses concordent, quelles que soient les régions, le milieu social, ou le niveau d’étude : une très grande majorité d’entre eux veulent vivre de leurs passions : fumer du « bon shit » et se toucher le soir, dans leur petit lit…».

Génération perdue

Nous avons interrogé plusieurs adolescents pour en avoir le cœur net, et les réponses que nous avons recueillies sont sans appel. Mickaël, 17 ans, ne se voit pas « faire de longues études car ça (l’)empêcherait de fumer des gros pétards ». Noémie, 18 ans, opine du chef, et ajoute : « Plus tard, je me vois continuer à rester dans ma chambre, sous mon poster de Booba, et insulter mes parents parce qu’ils sont trop cons. Et fumer du shit aussi ». Pour Mokhtar, 15 ans, la préoccupation numéro 1 reste le plaisir solitaire : « J’ai stocké assez de porno dans mon ordi pour les dix prochaines années. Je suis le boss de mon quartier ».

Un collectif de professeurs de collège et lycée avait déjà lancé l’alerte fin 2014. Yves Noël, professeur de mathématiques, en était un des leaders : « On voulait prévenir les gens avant qu’il soit trop tard. C’est une génération perdue : les ados d’aujourd’hui sont les beaufs de demain, alors pensez-y avant qu’il soit trop tard ! ». Espérons qu’il soit entendu.

Publicité
Publicité