Glyphosate: l’UE repousse sa décision, le temps d’étudier tous les pots-de-vin des lobbies

39 Publié le 09/11/2017 par La Rédaction
© Photo Claude TRUONG-NGOC
© Photo Claude TRUONG-NGOC

La Commission a préféré repousser le vote polémique au 9 novembre, afin de benchmarker les bakchichs en toute sérénité.

 

« L’enjeu est important, et les sommes qui nous sont proposées le sont plus encore », a affirmé hier Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne. En effet, les tractations sur l’interdiction du pesticide cancérigène ont installé depuis septembre à Bruxelles une ambiance plus tendue qu’à un checkpoint israélien.

Les 300 000 lobbysites établis dans la capitale belge déploient actuellement la pleine mesure de leur talent pour tenter d’influer sur la décision de l’UE dans un sens « plus pragmatique ». La Commission aurait d’ores et déjà reçu des « dons, cadeaux, et autres libéralités à hauteur de 943 millions d’euros – non soumis à imposition, cela va sans dire », selon un huissier. Ces largesses proviendraient de plusieurs grands mécènes des industries pharmaceutique et agroalimentaire, déterminées à faire pot commun et affichant une unité qui fait plaisir à voir. Seule Monsanto, qui a renoncé à son image de marque il y a bien déjà longtemps, a reconnu sans états d’âme être impliquée dans la campagne d’influence en cours.

« Contribuer à la vitalité du débat législatif européen »

Aux dires du président Juncker, « La Commission souhaite pouvoir rendre une décision informée et éclairée ». Et entend pour ce faire mener une étude comparative approfondie des dossiers de pots-de-vin qui s’empilent depuis un mois dans les bureaux. « On sent une réelle implication des professionnels du secteur sur la question », affirme un commissaire, en partance pour 3 semaines aux Bahamas tous frais payés. « C’est agréable de pouvoir travailler en bonne intelligence avec nos homologues du secteur privé », renchérit un autre avant de s’engouffrer dans une Jaguar flambant neuf.

L’origine exacte de ce qui ressemble furieusement à des graissages de patte en règle ne sera malheureusement pas révélée. « Par souci de transparence et d’équité, nous préférons ne pas révéler le nom des donateurs, qui contribuent si généreusement à la vitalité du débat législatif européen ».

Publicité

39 avis éclairés

3

Proutch 10/11/2017

Savez-vous quelle est la teneur exacte en glyphosate d’un pet de vache ?

3

Egat 10/11/2017

Cher Gorafi je vs lis tjrs avec plaisir. Mais là, c’est de la désinformation pas drôle sur l’Europe. Votre photo représente le Parlement européen et puis votre article, bien amusant par ailleurs, parle de la Commission. Or, la décision Glyphosate est dans les mains ni de l’un ni de l’autre, mais dans celle du Conseil Européen c.a.d de nos GOUVERNEMENTS. C’est ainsi que se crée un gloubi boulga dans la tête des citoyens : ils croient de bonne foi que les décisions sont prises par un monstre anonyme et tentaculaire : « Bruxelles » ou « l’Europe », alors que ce sont les gouvernements qu’ils ont élus qui sont décisionnaires et organisent cette impuissance…Bises quand même

26

Karl Lactaire 09/11/2017

Je ne vois pas ce qu’on reproche à la qualité de cet excellent produit. Pour ma part, j’en ai balancé 50 kg dans le jardin de mon con de voisins. Et bien, trois ans après, ça n’a toujours pas repoussé !

    13

    JB 09/11/2017

    et il s’en est rendu compte ?

    13

    Calamité Jeanne 09/11/2017

    Pour pouvoir valider scientifiquement votre expérience, il reste une question préalable à étudier : un voisin repousse-t-il mieux selon qu’il est con ou pas ?

      12

      bec 10/11/2017

      et suivant qu’il est repoussant ou non ?

        15

        Chloé 10/11/2017

        il n’est peut être que rabougri…

          6

          JPH 12/11/2017

          🍼 !

          7

          Chloé 12/11/2017

          Contraint de boire du lait maternel de seconde catégorie ?

16

Chapodpaye 09/11/2017

Il existe de plus un autre danger au débat polémique sur les glyphosates: tous ces enfumages des lobbyistes risquent de bien plus attaquer la couche d’ozone que le méthane des vaches

14

Photo73 09/11/2017

Ils ne sont pas connaisseurs ces technocrates, un pot de vin ne s’étudie pas, il se déguste, ou se recrache (lobby peu fortuné, ou pingre) selon.
Pas de pot pour nous, on n’en fabrique pas de ce truc, y a la Suisse, l’Allemagne, les USA.
Rouspète-t-on en vin ? Qui l’eût cru ?

    21

    Sandeck Honey 09/11/2017

    Sachez apprécier et rouspéter avec modération.On ne rouspète pas plus haut que son cru!

      15

      Photo73 09/11/2017

      j’utilise des bouchons en liège.

    12

    Chloé 09/11/2017

    Reportent-ils la décision pour que les pots-de-vin se bonifient avec le temps ?

      8

      Pascal 13/11/2017

      Ca sulfite les pots-de-vin.

20

ribouldingue 09/11/2017

La FNSEA très en pointe sur le dossier de l’écologie et la santé de ses adhérents offre aux agriculteurs (ceux qui adhèrent au syndicat)le séjour à l’hôpital et prend en charge leur cancer et pour les plus chanceux les soins palliatifs, le cercueil, la messe et l’enterrement.
La FNSEA en tête de la lutte pour la réautorisation du glyphosate
La Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles défend un modèle et met en avant « l’absence d’alternatives » au pesticide controversé.

16

JPH 09/11/2017

Il est absolument indispensable de promouvoir l’usage intensif des pesticides, insecticides et autres poisons.
Les perturbateurs endocriniens feraient baisser le QI des populations.
La chimie appliquée massivement à l’agriculture ou utilisée sans discernement provoque des maladies sources de nombreux profits. Elle provoque la surproduction de produits agricoles de mauvaise qualité ce qui rend indispensable l’élevage industriel intensif et son corollaire l’univers concentrationnaire dans lequel vivent et meurent les animaux. C’est avec les agro-carburants une méthode efficace d’élimination des excédents agricoles.
Un QI bas* est donc la garantie du succès d’un modèle économique prédateur dans lequel la cupidité fait la réussite des entreprises capitalistes**.
RÉFLÉCHISSEZ !
NE SACRIFIEZ PAS VOS VIES À LEURS BÉNÉFICES !
——————————————————-
SOUTENEZ LA FRANCE INSOUMISE !
–———VOTEZ MÉLENCHON !–———
——————————————————-

* Le Cohiba c’est autre chose ; ça colle le cancer aussi, mais c’est bon.
** Oui, je sais, les propos sérieux n’ont pas leur place dans les avis du Gorafi. Mais si ce que je viens d’écrire était vraiment sérieux, ça se saurait…

3

Nom de nom 09/11/2017

En même temps, cet article ne doit pas être très éloigné de la réalité…

14

Gros Tonio 09/11/2017

J’ai un pote agent secret. Son nom de code : Orange.

    16

    Gros Tonio 09/11/2017

    Ah oui :

    #balancetonagent

16

jéglisséchef 09/11/2017

Moi je devine très bien que mes impôts vont augmenter.
En ce sens je suis Impôt Devin.

    12

    Karl Lactaire 09/11/2017

    Ouais, ils poussent un peu le boichon.

11

Pétruss 09/11/2017

Les pots de… vins des différents pays de la Communauté, c’est de la grosse picrate !

    15

    Sarcasme 09/11/2017

    Pie Crate, le pape des vins de table !

14

P.Ysbas 09/11/2017

….afin de benchmarker les bakchichs.. ?

而在法国,它会提供什么

12

Chloé 09/11/2017

Des pots-de-vin aux sulfites ?

12

Jb 09/11/2017

Et ils les toucheront au dernier roundup des négociations, c est ca, j ai bon ?
Qu en pense geglyphosphatechef ?

    12

    Chloé 09/11/2017

    Que fait le pape François derrière le pupitre au milieu de l’assemblée?
    Il récolte les pots-de-sang du Christ?

      12

      King Julian 09/11/2017

      Si Joseph d’Arimathie a pas été trop con il l’a récolté dans un bocal à anchois.

      11

      A.Liéné 09/11/2017

      Le Pape « glisse aux athés » : ça sulfite !

        11

        B.Suret 09/11/2017

        Encore eût-il fallu que nous glyphosations, lui répondit on !

      11

      JB 09/11/2017

      C’est pourtant simple: il s’agit d’un organisme génétiquement modifié par l’immaculée conception (mais dont les boules, à l’instar de celle du Sapin de Noël, ne serviront jamais qu’à décorer…).

    17

    jéglisséchef 09/11/2017

    je ne suis pas cancerné.

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *