Sauvée in extremis d’un incendie, une femme a le culot de demander qu’on sauve aussi son bébé

41 Publié le 28/11/2017 par La Rédaction
Crédits :Sebastien_B

Après avoir été secourue d’un terrible incendie dans son immeuble par un courageux pompier, une femme a eu le culot de demander à ce qu’on sauve également son nourrisson.

 

« Mon bébé, mon bébé ! Il faut sauver mon bébé, s’il vous plaît ! », s’est exclamé la femme ingrate et sans-gêne dans l’espoir que les pompiers sauvent également son bébé de deux mois. « Il faut que vous retourniez à l’intérieur », aurait-elle même osé ordonner avec autorité aux pompiers, dont certains sont des volontaires. « Je ne vous lâcherai pas tant que vous n’aurez pas été récupérer mon bébé !», aurait-elle ensuite crié sur le ton de la menace alors que les pompiers avaient déjà été bien gentils.

« On lui sauve la vie et c’est pas encore assez ? », se plaint l’un des pompiers qui a bravé les flammes sur trois étages, alors qu’il a une femme et trois enfants qui seraient mentalement détruits s’ils apprenaient sa mort. « Moi aussi j’ai des enfants, mais on va pas me voir chialer si j’en laisse un au milieu de flammes asphyxiantes qui peuvent aller jusqu’à 1500°C », poursuit le fonctionnaire audacieux qui met sa vie en danger tous les jours pour sauver celle des autres, et dont le cadet dévoile déjà un talent exceptionnel dans la musique. « Et elle veut pas un massage des pieds tant qu’elle y est ? », ajoute le combattant des flammes, qui détient d’ailleurs réellement un diplôme de formation de masseur professionnel.

La femme promet cependant de ne plus jamais intentionnellement mettre le feu à son immeuble.

Publicité
Publicité