Messe de Brétigny : le Sang du Christ était en réalité un Pinot Noir

39 Publié le 29/11/2017 par La Rédaction
Crédits :Zolnierek

Les gens ne reculent décidément devant rien. Dimanche dernier, un prêtre a tenté de faire passer du vin bon marché pour le Sang du Christ pendant l’office dominical.

11 H45. Jusqu’alors, tout se déroule comme d’habitude : Père Philippe, comme on le nomme ici, lit un passage de l’évangile selon Saint-Marc, et l’orgue résonne pendant que Marie-Thérèse fait résonner sa voix de Rossignol enroué. Mais lorsqu’au moment de l’eucharistie, le prêtre monte le calice contenant le soi-disant Sang du Christ au dessus de sa tête, une voiture bélier enfonce la grande porte de l’Église.

Ensuite, tout va très vite « Ils ont saisi le calice et des stocks de Pinot noir, on était tous très choqués. Puis après, quand on a lu le rapport, on s’est senti trahis. » nous raconte Jeannine encore traumatisée. Pour les membres de la paroisse, c’est un coup dur. « Depuis des années, ils buvaient un vulgaire vin de table, même pas du sang de chèvre » déclare Michel, brigadier-chef. Et le gendarme n’est pas au bout de ses surprises.

En effet, l’arnaque ne s’arrête pas là. Rapidement, les militaires découvrent un stock de « Tuc » sans goût que le Prêtre faisait passer pour le Corps du Christ, puis à l’entrée de l’Église, une petite cuve remplie d’eau du robinet censée être de l’eau bénite. Une opération bien ficelée qui dure depuis 2017 ans selon les premiers éléments de l’enquête.

Publicité
Publicité