Soirée – Il réalise qu’il n’a jamais parlé sobre à ses « amis »

41 Publié le 25/06/2018 par La Rédaction
Crédits :PeopleImages

C’est un constat brutal qu’a été amené à faire, samedi soir, Romain Karma, ingénieur de 25 ans. En observant un par un les gens avec qui il passait sa soirée, il a réalisé qu’il n’avait jamais parlé sobre à ses « amis ». Récit.

Samedi soir. 23h. Alors que son ami vient de lui expliquer entre deux rots sentant le whisky-coca que le gouvernement américain était au courant pour le 11 septembre, Romain, ingénieur en optique à Lannion, se rend compte de quelque chose qui changera à jamais sa vie : « J’ai réalisé que je ne savais rien de ce Pierre planté en face de moi, si ce n’est qu’il était Mayennais et capable de s’enfiler la moitié d’une bouteille d’alcool fort en une heure sans pour autant tituber ».

« J’ai préféré vite oublier cette révélation très perturbante. Mais, plus tard dans la soirée, alors que je me remuais tranquillement devant un set électro sur une péniche parisienne, mon pote Thomas a tenté de me demander du feu, malgré sa mâchoire qui se désaxait dans tous les sens. Et là, de nouveau, je me suis dit que je ne savais rien de ce type, si ce n’est qu’il adorait inhaler des pots d’échappement de scooters pour ‘s’évader’ » soupire Romain, encore étourdi par cette prise de conscience.

L’étudiant d’origine brestoise nous annonce qu’il a pris une grande décision : « Désormais, lorsque je m’alcoolise avec mes ‘amis’, je m’oblige à leur parler sobre une heure avant mon premier verre ». Malheureusement, cette bonne résolution ne change rien à ses relations amicales : « Ce à quoi je n’avais pas pensé, c’est que même si je me contrôle, mes amis ne changeront jamais et seront toujours ivres au début des soirées » lâche-t-il, avant de s’en aller rejoindre ses amis Arthur et Théo (« je ne suis plus sûr des prénoms » nous confie-t-il), qui l’attendent en enchaînant les pastis au comptoir d’un bar où la serveuse est plus alcoolisée qu’eux.

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité