Il devient son unique client de coach en développement personnel

57 Publié le 11/10/2018 par La Rédaction
Crédits :andresr

Paris – Après le désistement inattendu de deux personnes « fortement intéressées », Sean, 35 ans, n’a plus qu’un seul client de coach en développement personnel : lui-même.

Malgré un lancement pas aussi retentissant qu’espéré, Sean Bradley (Damien Petit de son vrai nom) a décidé de monter son auto-entreprise de coach en développement personnel. « J’étais un peu déçu que deux clients potentiels renoncent au dernier moment puis tout à coup, je me suis rendu compte que ça me ferait beaucoup de bien de suivre un coaching personnalisé » explique Sean, avant d’ajouter : « Je me suis posé plusieurs questions à moi-même comme « M’acceptes-tu inconditionnellement, tel que je suis, avec mes qualités et mes défauts ? Avec quelle clé de présence à toi-même es-tu à l’aise ? Décris-moi un environnement positif qui te ressource et t’ouvre aux autres», et j’ai senti que ça me faisait un bien fou d’y réfléchir alors je me suis inscrit pour dix séances avec moi-même ».

Un projet simple mais efficace

Après avoir été coach sportif pendant dix ans, Sean a décidé de tout plaquer il y a deux ans pour tenter une toute nouvelle aventure aux antipodes de sa première carrière. « Je crois beaucoup en ce projet, et si ça matche entre mon moi-coach et mon moi-client, ça va faciliter le bouche à oreille » poursuit-il tout en détaillant sa méthode de travail : « Le client doit contacter en lui-même sa propre réussite en revisitant toutes les expériences apprenantes qu’il a traversées et qui le racontent. Pour cela, il faut définir des objectifs ambitieux, mais atteignables et mesurables, afin de développer son assertivité et de mieux conscientiser son processus de validation-responsabilisation, c’est aussi simple que ça ! ».

Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité