Canicule – La Bretagne ferme sa frontière face à l’arrivée massive de réfugiés climatiques

0 Publié le 24/06/2019 par La Rédaction
Par Audrey AK from Paris, France — Breizh Atao, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=15171563

Paris – Alors que les températures commencent à grimper sur l’Hexagone, le parlement breton a voté à l’unanimité la fermeture totale de sa frontière commune avec la France. Selon les parlementaires, il s’agit d’éviter un trop plein d’afflux de réfugiés climatiques parisiens fuyant la chaleur. Reportage.

« La Bretagne ne peut pas accueillir toutes les victimes de la chaleur du monde » a répliqué un député breton qui prône la construction d’un mur à la frontière. « Chaque été, dès que les températures dépassent les 30°, c’est la même chose, nous sommes envahis, ce n’est plus possible » ont commenté pour leur part des maires bretons. Dès ce matin, la police fouillaient les TGV en gare de Rennes, faisant redescendre tous les Parisiens et les renvoyant en TER non climatisés vers la gare Montparnasse. « Donnez-nous au moins une bouteille d’eau, ou du chouchen, soyez humains ! » demandaient des réfugiés parisiens tandis qu’ils étaient poussés à l’intérieur des wagons. De son côté l’ONU a demandé à la Bretagne de rouvrir sa frontière et d’accueillir les réfugiés. En fin de matinée, on apprenait que la Normandie fermait à son tour sa frontière et qu’un navire ayant appareillé de l’île de Ré avec des dizaines de Parisiens demandait l’autorisation humanitaire d’accoster à Brest.

Publicité
Publicité