Muriel Pénicaud : « Les vacances d’été pourront être effectuées dans l’usine de votre choix »

0 Publié le 11/05/2020 par La Rédaction
Par Frédéric Blanc — https://www.flickr.com/photos/force-ouvriere/36857496686/, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=72158968

A l’heure du déconfinement, les Français sont toujours inquiets quant à leurs congés estivaux. La Ministre du Travail a enfin donné des réponses : ils devront les passer en zone industrielle.

« L’économie doit reprendre, et pour cela, il faut que les Français s’adaptent. C’est pourquoi je voudrais leur dire les yeux dans les yeux : cette année, et peut-être l’année prochaine, vos vacances d’été pourront être effectuées dans l’usine de votre choix ». C’est par ces mots que Muriel Pénicaud a annoncé ce matin cette mesure inédite dans la Ve République. Tous les congés payés des Français devront être consacrés à un travail bénévole de type travail à la chaîne, nettoyage, contrôle qualité ou manutention. La ministre a ensuite incité les Français à se reprendre en main : « Vous n’en avez pas assez de vous dorer la pilule ? Avec le confinement, une majorité d’entre vous a oublié ce qu’était le vrai travail, et ces vacances à l’usine remettront les pendules à l’heure. Allez, allez, on se bouge ! Schnell schnell schnell ! »

Contacté, le Ministère du Travail nous a apporté quelques précisions : il faudra que l’usine fabrique un produit nécessaire mais « qui ne doit en aucun cas être amusant ». C’est le cas entre autres d’une usine de production de laine de verre, de fils et de câbles électriques ou de farine, mais aussi de traitement des déchets toxiques. De plus, l’usine devra obligatoirement être située dans des locaux « blanc sale, ou gris et terne, dans une zone industrielle composée uniquement d’entrepôts et de parkings ». Pas de panique, il en existe des milliers en France ! Enfin, les horaires devront bien sûr être en décalé sur le modèle des 3-8 : « une semaine 5h-13h, une semaine 13h-21h et une semaine 21h-5h » pour que les usines fonctionnent 24h/24 et que les Français ne se reposent jamais vraiment. Une mesure critiquée par les mauvaises langues de l’opposition, mais qui mérite un coup de chapeau à Muriel Pénicaud, qui a enfin le courage de faire ce que ses prédécesseurs n’ont jamais osé : mettre un coup de pied dans la fourmilière des congés payés (une mesure communiste d’un autre temps).

Le Gorafi est gratuit et il doit le rester.
Vous lisez et partagez le Gorafi ?
Vous voulez continuer? Vous en voulez même plus?
Alors pour continuer et nous développer, avec un nouveau site sécurisé, (SANS PUBS pour ceux qui le souhaiteront) de nouvelles vidéos, des podcasts quotidiens
nous avons besoin de vous ! Vous voulez plus de vidéos Gorafi, du podcast, plus de contenus?
Alors n’hésitez pas à nous soutenir ! en versant l’intégralité de votre PEL sur notre Paypal.





Publicité
Publicité