Connect with us

Economie

Ukraine – Le PDG de TotalEnergies dit avoir du mal à trouver le sommeil en pensant aux enfants de ses actionnaires

Dans un communiqué adressé aux employés de TotalEnergie, Patrick Pouyanné exprime son malaise face au dilemme posé par un éventuel retrait de Russie. « Avant d’être le PDG d’une entreprise du CAC 40, je suis un père de famille » lâche-t-il dès les premières lignes. Pour lui, les conséquences d’une telle décision seraient préjudiciables pour de nombreuses familles d’actionnaires.

Publié le

 mar 

Patrick Pouyanné assume sa décision de poursuivre les opérations d’extraction du pétrole et du gaz russe malgré les critiques, avançant vouloir faire primer l’éthique sur l’économie pour justifier son choix. Évoquant l’horreur des sanctions économiques, il rappelle que derrière ces décisions, il y a des drames, des vies brisées et des enfants marqués à jamais. « Je pense à eux, je vois leur visage triste quand je m’endors. Cette vision me hante chaque soir » écrit-il en accompagnant ses mots de la photo de deux enfants d’un actionnaire luxembourgeois privés de leur séjour annuel au ski.

Le PDG de TotalEnergie exprime aussi une pensée pour les enfants des oligarques russes, victimes collatérales selon lui des sanctions européennes. « Comment pourrais-je me regarder dans une glace en pensant à tous ces enfants qui ne pourront plus suivre leurs cours de violon » affirme-t-il, tout en admettant vivre la décision d’appliquer les sanctions internationales comme un crève-cœur.

Patrick Pouyanné termine en évoquant le futur et annonce vouloir proposer au conseil d’administration de recentrer ses prochains investissements de TotalEnergies dans des pays dont les conflits laissent l’opinion publique internationale plus indifférente. Un choix délibéré visant à l’aider à retrouver le sommeil.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Les plus consultés