La victime du meurtre était comme par hasard « quelqu’un d’exceptionnel »

49 Publié le 08/02/2017 par La Rédaction

Templeuve-en-Pévèle – La victime d’un meurtre sanglant a été décrite comme « exceptionnelle » malgré une personnalité banale et sans aucune caractéristique particulière.

 

C’est dans cette commune du Nord de la France qu’une jeune femme apparemment ennuyeuse et sans aucun avenir a été poignardée dans un parc durant la nuit du 31 janvier au 1er février. Malgré l’image de quelqu’un sans beaucoup d’intérêt et à l’intelligence tout au plus moyenne renvoyée tout au long de sa vie-dont elle a passé l’entièreté dans ce village où elle aura trouvé une mort triste et elle-même peu intéressante- l’ensemble de sa communauté la décrit comme une femme d’exception « qui nous manquera à tous beaucoup. »

C’est le choc dans cette petite commune, où tout le monde trouvait à la jeune Célia des qualités d’exception telles que la politesse, la gentillesse et le sourire, malgré la difficulté pour beaucoup à se souvenir de son prénom. « Elle disait toujours bonjour », raconte avec émotion la boulangère du quartier qui lui a parfois vendu des baguettes. « Une fille sans problèmes, toujours respectueuse des files d’attente aux arrêts de bus », s’est encore remémoré l’un de ses voisins. « Il y en a plus beaucoup, des gens comme ça de nos jours », a-t-il ajouté à propos de la victime en lui donnant une description correspondant à celle de 80% de la population de la planète.

Une cérémonie a été tenue en son hommage hier soir, dans le froid, où seule sa famille proche a pu être aperçue.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité