Écoles de Commerce : une appli permet aux étudiants de suivre en temps réel l’augmentation des frais de scolarité

19 Publié le 09/02/2017 par La Rédaction
© anyaberkut

Année après année, les frais de scolarité dans les écoles de commerce continuent d’augmenter. Entre 2013 et 2015, le coût du Programme Grande École à l’EDHEC est ainsi passé de 37400 à 45000 euros.

 

Difficile pour les étudiants de s’y retrouver. Pour y remédier, la Conférence des Grandes Écoles va mettre à leur disposition une application leur permettant de suivre, en temps réel, l’augmentation des frais de scolarité.

« Même l’administration s’y perd »

« C’est vrai que c’est parfois confus. On sait que ça augmente en permanence mais personne ne sait de combien. D’ailleurs personne ne sait très bien pourquoi. Même l’administration s’y perd » concède ainsi le Président de l’ESSEC, Jean-Michel Blanquer. À défaut de pouvoir expliquer cette envolée des prix, les écoles de commerce ont donc décidé de jouer la politique de la transparence.

D’autant que l’inflation n’est pas pres de s’arrêter. « Ça va tellement vite qu’il est difficile de se prêter au jeu des prévisions, mais on estime qu’à l’horizon 2022, les frais de scolarité pourraient s’élever à 850.000 euros par étudiant » précise M. Moreau, Secrétaire Général d’HEC.

Des fonctionnalités très utiles

Cette application présente un certain nombre de fonctionnalités très utiles, comme le simulateur de revenus permettant aux élèves d’estimer le nombre d’années qu’ils vont devoir consacrer à rembourser leur prêt étudiant. Ou encore le « dream generator », algorithme qui génère, de façon aléatoire, des projets de rêve qu’ils auraient pu réaliser avec tout cet argent. Une application indispensable donc, mais pour laquelle il faudra tout de même débourser près de 99 euros par mois.

Publicité
Publicité

19 avis éclairés

78

ribouldingue 10/02/2017

Et c’est pour cette simple raison, et à ce genre de détails, que l’on peut se dire que ça sert d’avoir un papa député. Car papa, peut vous prendre comme aide parlementaire à temps complet (une chance que la pointeuse n’existe pas dans les facs et les grandes écoles) pour financer vos études avec l’argent des contribuables.

72

jean bec 10/02/2017

Si un étudaint va faire pipi avant d’aller à la contapayer les Frais de Scolarité, ça lui coutera 49.3 mille euros en plus, et qui iront directement dans la poche de Valls

75

JP TETACLAK 10/02/2017

 » 850 000€ c’est le prix d’un kebab sauce blanche ou d’un pain au figue, alors les français peuvent se serrer un peu la ceinture et donner à leurs enfants une vraie éducation »
JF Copé

76

JPH 09/02/2017

Il faut res-pon-sa-bi-li-ser le citoyen.
Quand les choses sont gratuites elles sont dilapidées (lapidé). En augmentant le prix des études les jeunes se rendront compte de la chance qu’ils ont d’avoir des mamans qui travaillent à temps plein et s’occupent aussi d’eux tout le temps avec l’unique secours de deux nurses et quatre bonnes par enfant.
Il faut qu’ils sentent très tôt à quel point il est bon d’être riche et de la nécessité qu’il y a à ce que ça reste restreint à un petit monde, ne serait-ce que pour l’avenir de la planète. Parce que… ça pollue beaucoup un riche ; alors, quand il y en a un, ça va, le problème c’est quand il y en a plusieurs.

67

social-traître 09/02/2017

En fait ça va permettre aux faussaires d’augmenter le prix des diplômes falsifiés et faux diplômes…
Bah oui ma p’tite dame, tout augmente…

75

Udet 09/02/2017

Les journalistes s’ appliquent plutôt en école de commères, et s’ entêtent beaucoup aussi.

76

Jb 09/02/2017

Ca fait quand même cher la formation de futurs chômeurs …
enfin j dis ca, à mon époque, acheuce, généralement, on le finissait pas surendetté …

    70

    DuckySmokeTon 09/02/2017

    HEC Paris ça fait pas chier

74

Beau Jacques Haussmann 09/02/2017

Ouai enfin c’est très incomplet. Ce serait bien de pouvoir suivre aussi l’augmentation du prix des logements de la bouffe, des loisirs de l’essence, du salaire de Mme Fillon

109

DuckySmokeTon 09/02/2017

Je vois pas trop où est le problème pour financer sa scolarité dans ce type d’établissements.
Suffit d’avoir maman attachée parlementaire.

82

Hum 09/02/2017

« estimer le nombre d’années qu’ils vont devoir consacrer à rembourser leur prêt étudiant ».
facile à rembourser, suffit d’avoir un boulot d’assistant parlementaire.

      72

      Hum 09/02/2017

      Demandez aux employés de KL.

      74

      Hum 09/02/2017

      J’ajouterai qu’on ne les a jamais entendu se plaindre.

        73

        Borniol 10/02/2017

        Vous m’inquiétez, vous croyez qu’il leur coupe la langue, aussi ?

    77

    bec 09/02/2017

    Une appli sur un smartefaune pour ça ? Une planchette ( bois, carton, plastique) avec un zéro écrit dessus devrait suffire. ( et pas d’accu à recharger…)

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *