France : Le nombre de personnes pas sympas a augmenté de 4% l’an dernier

56 Publié le 19/03/2018 par La Rédaction
Crédits :georgeclerk

D’après un rapport commandé par le gouvernement, la France compte environ 2,4 millions de personnes pas sympas de plus qu’en 2017.

Le rapport détaille la provenance de ces nouvelles personnes pas sympas avec qui il faudra compter sur le territoire national. D’après l’enquête, plus de la moitié d’entre elles (68%) ont été conçues de façon naturelle. Des naissances issues de couples comprenant au moins une personne pas sympa. « De récents travaux sont parvenus à prouver que le gène de l’antipathie prenait forcément l’ascendant sur le gène de la sympathie » précise Pierre Degranier, généticien qui a travaillé sur le rapport comme consultant, avant d’ajouter « Un accouplement entre une personne pas sympa et une personne sympa donnera dans 100% des cas un enfant pas sympa ».

10% de ces nouveaux Français pas sympas viennent de l’immigration, notamment en provenance de chez nos voisins européens. Une vague d’immigration qui inquiète la présidente de l’association pour la protection d’une antipathie nationale qui réclame une loi fixant des quotas d’immigration de gens pas sympas en France et dénonce « l’afflux des immigrés qui viennent râler à la place des français ».

L’autre grand fournisseur de gens pas sympas en France est à trouver du côté des gens sympas avec plus de 500 000 Français qui se sont convertis à l’antipathie l’an dernier. « L’année 2017 a été très difficile pour les Français. Les raisons d’arrêter d’être sympa ne manquaient pas » explique l’auteur du rapport en citant le décès de Johnny Hallyday, Anne Hidalgo ou encore le come-back de Louise Attaque.

Publicité
Publicité