Connect with us

Politique

Jean Castex confirme la réouverture des restaurants à la mi-mai de 20h à 22h les soirs de pleine lune

Alors que le virus est toujours très actif et qu’un report des mesures d’assouplissement semblait se profiler, le Premier ministre a réaffirmé la volonté du gouvernement de s’en tenir aux annonces initiales.

Publié le

 mar 

Jean Castex l’a réaffirmé ce matin au micro de RTL : « Les restaurants rouvriront comme prévu à la mi-mai de 20h à 22h les soirs de pleine lune. » Il a ajouté que cela vaudrait pour « tous les établissements sans exception mais uniquement en extérieur pour peu que la terrasse soit en bois Garapa, qu’elle soit orientée Sud-Ouest et qu’un vent du Nord de force 2 souffle en direction du Nord-est à une vitesse comprise entre 60 et 80 km/h pour renouveler l’air de façon régulière. » Toutes les terrasses pourront donc rouvrir, il suffira pour cela, a-t-il précisé, que les tables soient espacées de 3,40m et qu’elles soient séparées par un panneau en plexiglas de 2,20m sur 1,80m. Un membre du gouvernement passera toutes les heures vérifier que l’espace entre les tables est suffisant. Il pourra aussi à tout moment réajuster votre masque s’il juge que celui-ci n’est pas mis correctement.

« Choc de simplification »

Quant aux personnes habilitées à se rendre en terrasse, Jean Castex a prévu qu’elles soient « un maximum à être concernées », annonçant même un « choc de simplification du protocole sanitaire.» Tout citoyen pourra donc s’y rendre du moment qu’il est du groupe sanguin AB et qu’il est muni d’une bouteille de gel hydroalcoolique pleine et d’une auto-attestation datant d’un quart d’heure maximum. Il devra simplement porter un masque FFP2, une charlotte, un écran facial, des lunettes de protection, des gants stériles en nitrile, des bottes imperméables et une combinaison résistante aux liquides biologiques et aux agents pathogènes. Enfin, il devra fournir au serveur un carnet de santé à jour, un test PCR négatif, une déclaration sur l’honneur d’absence d’hospitalisation au cours des 20 dernières années et un certificat de non-comorbidité signé par son médecin traitant, Jean Castex et Olivier Véran.

70% des Français ont déclaré qu’ils étaient satisfaits de ces annonces selon un sondage commandé à l’instant par Gabriel Attal, les 30% restants estimant que « c’est un peu compliqué mais on compte sur la pluie pour ne pas avoir de regrets.»

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Les plus consultés