Un groupe d’hommes âgés va décider de ce que Sophie, 21 ans, doit faire de son corps

165 Publié le 25/05/2015 par La Rédaction

Rome – Des personnes âgées vivant en Italie ont répété hier leur intention de décider de que Sophie, 21 ans, allait faire ou non de son corps. Le petit groupe s’est réuni hier pour réfléchir ce à quoi Sophie pourra être autorisé ou non à faire en matière de relation sentimentale ou de contraception.

La jeune fille est restée dubitative à l’annonce de la nouvelle, ne comprenant pas l’intérêt de ces personnes pour sa personne. « Je n’ai jamais vu ces gens, je ne sais pas qui ils sont, pourquoi ils doivent décider pour moi » a-t-elle demandé lors d’une conférence de presse improvisée. De leur côté, le petit groupe qui répond au nom de « cardinaux » et obéit à un code vestimentaire très strict a maintenu sa prochaine réunion. Contactée, la police italienne a affirmé qu’elle ne pouvait pas interdire pareille réunion. « Techniquement, la jeune fille n’est pas obligée de suivre les conseils prodigués par ces personnes. Nous ne pouvons donc pas leur interdire de se réunir » ajoute un carabinier.

Interrogés sur la pertinence de leurs conseils et de leur connaissance sur la sexualité et la vie d’une jeune fille de 21 ans qu’ils n’ont jamais rencontré, les membres de ce groupe, constitué d’hommes très âgés, ont répondu qu’ils le faisaient en réponse à un appel divin. « Nous savons mieux que personne ce que cette jeune fille doit faire, nous avons une expérience de la vie, cette jeune fille ne sait rien en fait » a expliqué un des membres, âgé de 74 ans.

Le petit groupe devrait se réunir encore à plusieurs reprises sur différents autres sujets. La semaine prochaine, il devrait ainsi statuer autour de l’amour que se porte un jeune couple vivant en Normandie, Jules et Marc. Les cardinaux devrait décider si on peut légitimement appeler ça réellement de l’amour et si l’union de Jules et Marc est acceptable.

La Rédaction

Mots clés : , , , ,
Publicité
Publicité