Il couche avec toutes les filles en jouant «L’hymne de nos campagnes» de Tryo à la guitare

81 Publié le 10/08/2015 par La Rédaction

La Baule – Pour Mathieu, 23 ans, l’été 2015 s’est avéré bien plus chaud qu’il ne l’imaginait. Alors qu’il s’apprêtait à vivre de nouvelles vacances de frustration à regarder et à siffler les jolies filles sur la plage, il a fini par réussir à coucher avec elles grâce à une simple guitare et le tube du groupe Tryo « L’hymne de nos campagnes ».

« Ça m’est tombé dessus d’un coup, sans prévenir, je crois que je ne réalise pas encore » nous avoue Mathieu, encore essoufflé par une nuit torride avec une quinzaine de parisiennes venues passer leurs vacances à La Baule. « J’étais, comme chaque année, à une soirée sur la plage, devant un feu de camp, à tenir la chandelle quand tous mes copains embrassaient des filles.» . Et c’est là qu’une guitare lui arrive dans les mains, il se met alors à jouer le seul air qu’il connaisse: « L’hymne de nos campagnes » de Tryo, en pensant que personne ne ferait attention à lui. « Or, en seulement deux accords, toutes les filles avaient quitté leurs copains respectifs pour venir se coller à moi en me caressant le torse ».

Cette soirée a été une révélation pour ce jeune homme, célibataire depuis sa naissance : « Dès le lendemain j’ai même appris le second couplet, je me suis laissé pousser les cheveux sur le front et j’ai arrêté de me raser pour avoir une barbe de trois jours ». Aujourd’hui rodé, le séducteur nous confie tenir un agenda pour s’organiser avec ses conquêtes: « Cela me fait de longues journées et en plus je dois jouer « L’hymne de nos campagnes » systématiquement avant chaque rapport. Mes cordes vocales en prennent un coup ». Mathieu n’en oublie d’ailleurs pas que le choix du morceau a été décisif : « Un soir j’ai voulu changer en jouant quelques notes de Benjamin Biolay, mais toutes les filles sont parties en se bouchant les oreilles et en hurlant. On ne m’y reprendra pas. ».

L’incroyable histoire de ce jeune homme n’est pas sans rappeler celle de Louis, 25 ans, informaticien au corps chétif, qui, en vacances dans le sud-ouest, avait fini par coucher avec plus de 60 filles en 10 jours en se faisant passer pour un surfeur grâce à un collier avec une fausse dent de requin et une épilation du torse.

La Rédaction

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité