Un lycéen brillant termine sa copie par « en fait ça dépend »

38 Publié le 17/10/2017 par La Rédaction
Crédits :sturti

Grand lecteur de Mickey Parade et des aventures de Percy Jackson, Julien Lefèvre, élève en Terminale ES au Lycée Jules Ferry, a surpris le petit milieu de la philosophie en terminant sa copie par « en fait ça dépend ». Une prise de risque que son professeur a saluée en lui attribuant la note de 8/20.

 

À la question « Peut-on désirer sans souffrir ? », Julien n’a ainsi pas hésité à faire montre d’audace en envoyant valser les idées reçues à l’appui d’une argumentation solide et d’un plan thèse / antithèse / synthèse béton. « En partie 1, j’ai dit : « oui », en partie 2 : « non » et en partie 3, j’ai dit « en fait ça dépend » et puis aussi que y avait un juste milieu et qu’au fond il fallait pas généraliser. Ça m’a permis de faire un bon recto sur ma deuxième copie double »

Une conclusion qui vient bousculer des siècles de pensée alimentés par Diogène, Descartes, Pascal, Kant et Spinoza et provoquant des réactions passionnées dans le milieu universitaire. « Là où la plupart des penseurs ont eu besoin de plusieurs ouvrages et d’une bonne dépression nerveuse pour exposer leurs idées, il n’a fallu que trois heures et un quatre-couleurs à Julien pour parvenir à cette conclusion », explique Bernard Henri Levy avant de disserter longuement sur ce qu’il appelle « l’œuvre de Lefèvre ».

Un enthousiasme que ne semble curieusement pas partager le professeur de Julien. « Oui je lui ai mis 8 et alors ?! Si je devais prendre pour un génie chaque élève pas foutu de trouver une conclusion, ils seraient tous édités en Pléiade », nous-a-t-il sèchement répondu avant de se replonger dans un volume de Kierkegaard.

Comme beaucoup de grands, il y a fort à parier que Julien devra atteindre de longues années avant d’accéder à la reconnaissance, s’il a la chance de la rencontrer de son vivant.

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité

38 avis éclairés

50

plastic Bert_30 18/10/2017

M’enfin!
Selon Kierkegaard,
« L’existence est tout le contraire d’un monde clos : elle est ouverture, rupture, discontinuité. »
► L’utilisation du « Ça dépend » est adéquate.

34

Chapodpaye 17/10/2017

Thèse: OUILLE OUILLE OUILLE
Antithèse: AÏE AÏE AÏE
Synthèse: SCROGNEUGNEU DE SCROGNEUGNEU DE SCROGNEUGNEU

Note: la douloureuse

38

Justy 17/10/2017

Merci Et en même temps..

41

Mireille 17/10/2017

Brillant is in the kitchen !

57

DuckySmokeTon 17/10/2017

Cité par Luchini, un autre grand philosophe de l’école Kierkegaard, Patrick Sébastien, a dit : « A l’école des femmes, – écoutez-ça- … à l’école des femmes …, c’est la maîtresse qui vous apprend à faire des fautes ! »
Enooorme ! C’t’énorme !

42

jean bec 17/10/2017

Son Opus sera publié la semaine prochaineen supplément de Pif Gadget.
Cette semain, c’est la liste des mots inventés par Macron pour faire croire qu’il est plus cultivé que la Moyenne des Français.
L direction de Pif Gadget invite les Français à réserver leur exemplair, l’edition pourrait être épuisée rapidement. il préparende nombreux suppléments, dont un avec les Pensées de Castaner qui ne sera publié que quand les réserves mondiales de papier seront épuisées. Il prévoient aussi une “veste retournée” style Morano, sas parler des oeuvres complètes de Mélenchon, coéditées avec les Editions Chavez y Maduro Inc.

41

Udet 17/10/2017

Quand le doute t’ habites, tu peux aussi conclure par  » mes couilles ».

46

Photo73 17/10/2017

Si on répond pt’êt ben qu’oui, pt’êt ben qu’non, la note sera de combien ? Pourquoi toujours devoir trancher ? Mon cœur balance, en permanence (systole, diastole, ..).

48

DuckySmokeTon 17/10/2017

Bin, en même temps …

41

Andy Scoteck 17/10/2017

« Plût au ciel qu’il suffît aussi de se frotter le ventre pour ne plus avoir faim ! » Donc ça dépend… à la lanterne comme disait Diogène le cynique.

44

Vilaine 17/10/2017

Oui mais non, ça ne vaut pas parce que « ça dépend  » et ben, ça dépasse !
C’est nul, je sais, mais je n’ai pas pu m’empêcher ….

45

King Julian 17/10/2017

Je me demande ce qu’en pense Harvey Weinstein…

41

D.Janté 17/10/2017

Philosophie de comptoir : Qant à moi, je préfère Qant Herbrau !

45

Hum 17/10/2017

Mettre dans une copie « ça dépend », ça me dépasse.

40

B.Molle 17/10/2017

En fait, ça dépend… encore que, dans le même temps…

43

Chloé 17/10/2017

Les français sont jaloux, bordel.

    43

    Chloé 17/10/2017

    2️⃣0️⃣🖍2️⃣0️⃣©

43

JPH 17/10/2017

« En fait ça dépend. »
Cette pensée n’eût-elle pas été plus aboutie si elle avait été suivie par « quoi que » ( https://quaker.fr/ ) et « ou pas » (Marsupilami).

47

Alan Foiré 17/10/2017

Après passage devant la commission d’ « harmonisation » des notes cette copie obtiendra 13/20 au minimum.

43

Oncl' Beans 17/10/2017

J’ai lu tout Bertrand Kant, ben ça finit mal. Enfin, c’est selon.

    41

    Vilaine 17/10/2017

    Alors que Martine à la ferme, ça finit bien et ca c’est sûr…

37

A.Liéné 17/10/2017

Comme on dit dans le milieu de la Biscuiterie : Lefèvre Utile ?

    48

    Darius 17/10/2017

    Sa première approche philosophique s’est faite avec un petit (livre) LU ?

      41

      D.Rision 17/10/2017

      Oui, il faut avoir des biscuits pour formuler une telle conclusion.

59

Jb 17/10/2017

En fait ca dépend, s il preserve il peut encore espérer coucher avec sa prod de philo.
Et éventuellement finir president de la République.

      48

      Oncl' Beans 17/10/2017

      Qui persévère n’ivoirien.

        41

        DuckySmokeTon 17/10/2017

        #ouvrezlesoeils

    52

    Général BOL 17/10/2017

    …. ça dépasse.

      39

      Oncl' Beans 17/10/2017

      Les premiers frimas devraient régler ça pour une période dite hivernale. Un peu comme mon con de voisin qui se rétracte pour un oui ou pour un non.

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *