À peine libéré de prison, Patrick Balkany lance une ONG pour lutter contre l’évasion fiscale

0 Publié le 13/02/2020 par La Rédaction
Par Matt92300Dark Attsios (derivative work) — File:Balkany Patrick.jpg, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=18912258

La prison peut-elle changer un homme ? C’est la question que l’on peut se poser après la libération de Patrick Balkany et son annonce ce matin du lancement de son ONG qui veut lutter contre l’évasion fiscale. Reportage

« En prison, j’ai ouvert les yeux, j’ai compris le mal que j’ai pu faire et la gravité des détournements d’argent » raconte le maire de Levallois dans sa résidence de Giverny. De cette constatation est venue l’idée de lancer « SOS Offshore – Fondation Villa-Pamplemousse » qui souhaite alerter les politiques et le grand public sur ce terrible fléau. « J’espère changer les mentalités et faire bouger les lignes » explique-t-il en rangeant dans son peignoir les premières liasses de billets des généreux donateurs, émus par son combat.

Isabelle Balkany, nouvelle trésorière de l’ONG soutient son mari dans ce combat. « Je suis si fière de Patrick, il va pouvoir enfin de nouveau touche beaucoup d’argent, métaphoriquement bien sûr » souligne-t-elle tout en ouvrant quatre comptes aux Îles Caïmans pour gérer les donations de la Fondation Villa-Pamplemousse. « De plus, jusqu’au 1er mars, les dons en nature sont déductibles et on vous offre des conseils gratuits auprès de Patrick pour réussir votre évas… optimisation fiscale » souligne Isabelle.

Une Fondation qui en quelques heures a rencontré un fort succès avec près de 1 800 000 euros détournés et l’achat de deux nouvelles résidences secondaires, conduisant à l’ouverture de trois nouvelles enquêtes à l’encontre des époux Balkany qui reconnaissent avoir commis peut-être une faute mais toujours en toute bonne foi.

L’Atlas GORAFI des Régions de France en vente partout

Publicité
Publicité