Confinement : Devenues limpides, les eaux du canal de l’Ourcq révèlent de superbes chariots de supermarchés et des armes

0 Publié le 28/04/2020 par La Rédaction
Image par edmondlafoto de Pixabay

Via Waterford – Après les superbes images de Venise où les canaux sans touristes ont permis la réapparition de la vie marine nageant librement dans les eaux cristallines, Paris et son canal de l’Ourcq a emboîté le pas avec d’incroyables images rarissimes.

Les passants parisiens ont pu revoir pour la première fois des chariots d’époque Prisunic, des vélos, et des centaines d’armes de poing abandonnées. Tout un amas de reliques du monde d’avant est maintenant visible dans les eaux autrefois troubles du canal de l’Ourcq, et tout cela rendu possible grâce au manque dramatique de fréquentation des touristes et des habitants dans le cadre du confinement.

L’environnementaliste local Rémi Pierre a décrit les scènes incroyables d’aujourd’hui comme « la nature reprenant le contrôle. L’eau est claire et bleue. Le vrai Paris d’Amélie Poulain a été révélé. Regardez là bas, une carcasse d’une Citroën AX en parfait état. ». Les équipes médico-légales de la police ont aussi commencé à inspecter le canal qui est maintenant transformé en scènes de crime à mesure des dizaines d’armes diverses repêchées ou repérées sur le fond sablonneux.

« C’est incroyable de voir la vie sauvage de Paris révélée dans son habitat naturel – au fond du canal », a déclaré Antoine Prix, plongeur de la police, qui a sorti en une journée 25 pistolets semi-automatique. « Ils sont superbes, mais on ne doit pas oublier leur dangerosité ». Conséquences : plus de 3500 affaires seraient en mesure d’être élucidées grâce à ces trouvailles.

Désormais florissantes dans les canaux clairs, des espèces rares de chariots à roulettes datant des années 1980 avec leur logo Shopi et Codec ont aussi été aperçus, suscitant la mobilisation des habitants pour de meilleure préservation du canal et de son eau. « La beauté ici est stupéfiante; regardez là-bas, un BMX parfaitement conservé », a souligné Roger un passionné de la faune locale, en regardant à travers une paire de jumelles,« je crois que c’est aussi un rare Mongoose Legion Freestyle L100 – je n’en ai pas vu un ici depuis 30 ans » .

Cet article a été initialement publié par Waterfod Wisper News et est reproduit ici dans le cadre d’un partenariat international

Le Gorafi est gratuit et il doit le rester.
Vous lisez et partagez le Gorafi ?
Vous voulez continuer? Vous en voulez même plus?
Alors pour continuer et nous développer, avec un nouveau site sécurisé, (SANS PUBS pour ceux qui le souhaiteront) de nouvelles vidéos, des podcasts quotidiens
nous avons besoin de vous ! Vous voulez plus de vidéos Gorafi, du podcast, plus de contenus?
Alors n’hésitez pas à nous soutenir ! en versant l’intégralité de votre PEL sur notre Paypal.





Sponsorisé par
Waterford Wisper News

En savoir plus
Publicité
Publicité