Port-Réal : Le roi Joffrey se remet doucement de sa conjonctivite



121 Publié le 21/04/2014 par La Rédaction

Il y a une semaine, le souverain du Royaume des Sept Couronnes a été la victime d’une terrible crise de conjonctivite lors de son repas de noces avec Margaery Tyrell. Très vite secouru par Cersei Lannister, sa mère, il est depuis en pleine convalescence suite à cette inflammation de la membrane oculaire.

Des yeux rouge sang, des spasmes ainsi qu’une perte d’équilibre : les proches du roi Joffrey ont eu la peur de leur vie dimanche dernier à l’occasion de ce qui devait être une fête royale : « Quand je l’ai vu cracher toute cette bile, j’ai cru qu’il s’était intoxiqué, ou pire, qu’on l’avait empoisonné. Mais heureusement, ce n’était qu’une irritation des yeux. » raconte la mère du roi avant de préciser : « Non vous ne pouvez pas le voir. Il a encore très mal aux yeux »

Le Dr Virginie Cartaux est ophtalmologiste à l’hôpital Michel Agessa de Lyon. Pour elle, les causes d’une telle conjonctivite aiguë peuvent être nombreuses : « Il y a le pollen, ou les bactéries présentes sur les gobelets dorés qu’utilise le roi Joffrey. On peut aussi envisager qu’il ait été approché d’un peu trop près par la troupe de nains qui a donné un spectacle à sa demande. Il faudra un peu de temps avant de comprendre ce qui a provoqué ça. »

Actuellement sous traitement de collyre antibiotique, celui qui règne depuis le trône de fer a affirmé retourner au plus vite au travail : « Je n’ai qu’une hâte, c’est pouvoir à nouveau m’amuser avec mon épée en acier valyrien. Et puis j’ai encore plein d’affaires à régler, notamment avec mon oncle. » a-t-il déclaré à travers un communiqué de presse diffusé jusqu’au nord de Winterfell.

Une rumeur persistante

Très vite après cette conjonctivite soudaine et violente, de nombreux témoignages ont avancé sans preuve qu’il s’agissait ni plus ni moins d’un empoisonnement. Une rumeur à laquelle n’adhère pas par exemple le Fou du Roi, interviewé depuis un poste frontière du Royaume : « Vous savez, c’est la saison, il y a beaucoup de choses qui traînent dans l’air ces temps-ci. » explique t-il avant de partir en courant accompagné d’une jeune femme.

La Rédaction

Publicité
Publicité