JO : François Hollande veut inscrire la quatrième place dans la constitution française

22 Publié le 10/08/2016 par La Rédaction
alengo

Malgré un léger relâchement lors de la journée d’hier, la délégation française reste ce matin première à Rio au nombre de quatrièmes places récoltées. Une situation qui a poussé le chef de l’Etat à inscrire cette spécificité française dans la constitution.

 

« Dans le contexte actuel, il me paraît primordial de réaffirmer ce qui fait la force et l’identité françaises. La capacité de nos compatriotes à terminer quatrièmes même en cas d’avantage conséquent en fait partie » a expliqué le président de la République. Manuel Valls a appuyé les propos du chef de l’Etat en insistant sur « le savoir-faire français dans la défaite, fruit d’une longue tradition. » « La quatrième place » rejoint donc au rang des spécialités françaises la dépression, la propension à râler pour rien et le Roquefort.

Poussé par la popularité de cette initiative, François Hollande envisagerait d’ajouter également dans les mois prochains « les excuses en cas de défaite » dans la constitution. Ce n’est pas la première fois qu’une spécificité sportive est inscrite dans la constitution puisque lors de l’année 2008, après une nouvelle défaite de tous les Français à Roland-Garros, Nicolas Sarkozy, le président de l’époque, avait décidé d’y inscrire « l’absence totale de mental ».

Mots clés : ,
Publicité
Publicité