Connect with us

France

La RATP va installer plus d’écrans publicitaires pour aider les témoins d’agression à regarder ailleurs

La RATP lance aujourd’hui son nouveau dispositif visant à protéger les témoins d’agression et d’actes malveillants qui ne souhaitent pas intervenir.

Published

on

Plusieurs innovations annoncées par la RATP vont être mises en place ce lundi en réponse à un récent sondage révélant que plus d’une personne sur deux a déjà été incommodée par l’agression d’un autre usager dans les transports en commun parisiens. Selon Stéphane Gouaud, commissaire divisionnaire et directeur de la sécurité de la RATP, les auteurs d’actes malveillants dans les transports publics n’hésitent plus à agir au vu et au su de tous sans se soucier de la gêne provoquée chez les autres voyageurs.

Avec ce nouveau dispositif, l’objectif affiché est clair : améliorer le confort de ses usagers en réduisant le risque de se retrouver accusés de non-assistance à personne en danger. Pour cela, la régie des transports parisiens va proposer plusieurs outils pour ne pas à avoir à simuler l’indifférence devant une scène d’agression, parmi lesquels le doublement du nombre d’affiches publicitaires dans les rames et les stations de métro, augmentant ainsi la possibilité de trouver une échappatoire pour les témoins d’agression ou de harcèlement.

La RATP mise également sur l’intelligence artificielle avec un nouveau numéro vert à appeler en cas de scène d’agression. Au bout du fil, un ordinateur capable de générer une conversation avec son banquier et offrir ainsi la possibilité de pouvoir mieux masquer sa lâcheté jusqu’à la prochaine station. En complément, la RATP pourrait rendre obligatoire dès la rentrée prochaine le port d’un second masque chirurgical au niveau des yeux.

Image par SofieLayla Thal de Pixabay
Continue Reading
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement