Vivre d’amour et d’eau fraîche ? Deux biologistes réfutent le fameux adage

124 Publié le 29/07/2013 par La Rédaction

C’est la fin d’un doux rêve. Celui de milliers et de milliers de couples français qui ont essayé un jour, ou qui essaient aujourd’hui, de vivre pleinement leur histoire d’amour malgré des conditions financières très difficiles. Ce matin, le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) a dévoilé les résultats de deux biologistes de l’institut. Ces derniers ont semble-t-il mis fin à ce qui révélait finalement de la foi quasi mystique : non, il est tout simplement impossible de vivre, voire même de survivre uniquement d’amour et d’eau fraîche. Décryptage.C’est la fin d’un doux rêve. Celui de milliers et de milliers de couples français qui ont essayé un jour, ou qui essaient aujourd’hui, de vivre pleinement leur histoire d’amour malgré des conditions financières très difficiles. Ce matin, le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) a dévoilé les résultats de deux biologistes de l’institut. Ces derniers ont semble-t-il mis fin à ce qui révélait finalement de la foi quasi mystique : non, il est tout simplement impossible de vivre, voire même de survivre uniquement d’amour et d’eau fraîche. Décryptage.

C’est la fin d’un doux rêve. Celui de milliers et de milliers de couples français qui ont essayé un jour, ou qui essaient aujourd’hui, de vivre pleinement leur histoire d’amour malgré des conditions financières très difficiles. Ce matin, le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) a dévoilé les résultats de deux biologistes de l’institut. Ces derniers ont semble-t-il mis fin à ce qui révélait finalement de la foi quasi mystique : non, il est tout simplement impossible de vivre, voire même de survivre uniquement d’amour et d’eau fraîche. Décryptage.

Un défi biologique intenable

Marc Cyrulnik et Anthony Bazire sont les deux chercheurs en biologie du CNRS qui ont conduit cette étude qui vient mettre fin à une croyance vieille de plusieurs centaines d’années. Aujourd’hui, il se disent catégoriques sur la question : « Il est physiologiquement impossible de vivre ou même de survivre avec simplement un apport d’amour et d’eau fraîche. Nous avons constaté chez tous nos cobayes qui suivaient un tel traitement une violente détérioration des tissus musculaires et organiques entraînant un violent déclin physique qui les conduit vers une mort certaine. » explique M. Bazire.

En cause, le manque de calories et de graisses indispensables à la survie de l’organisme comme le détaille Marc Cyrulnik : « Certes l’amour nous apporte une certaine forme de bien-être psychologique. Mais ce bien-être n’a jusqu’à présent aucune incidence sur le fonctionnement correct du corps humain. Ou en tout cas très minime et très faiblement nutritionnel. Quant au rôle de l’eau, certes il est indispensable mais reste insuffisant pour permettre de maintenir le processus vital. »

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir tenté de repousser les limites de leurs patients. Mais Marc Cyrulnik et Anthony Bazire racontent s’être heurtés à un nombre impressionnant d’échecs : « On a tout tenté. De faire vivre des centaines de couples uniquement grâce à de l’amour et de l’eau fraîche mais nous avons hélas perdu la totalité de nos spécimens. On a pourtant essayé de changer certaines variables comme le cadre qu’on a voulu tour à tour urbain puis plus rural. Rien n’y fait. Où qu’il soient les couples ne survivent pas à un régime d’amour et d’eau fraîche. »

Claire et Laurent ont respectivement 24 et 24 ans. Tous deux encore étudiants sur Paris avec un petit boulot à côté, ils ont pourtant décidé de vivre ensemble sous le même toit. Économiquement cela s’avère rude pour eux et leur consommation quotidienne d’eau fraîche et d’amour commence à les épuiser. Un constat qui fait directement écho à la recherche des deux biologistes Français et sur lequel Claire reste lucide : « Là ça devient dur. On commence à voir nos côtes et plusieurs symptômes graves de malnutrition commencent à apparaître. On rentre pour ainsi dire dans la zone sanitaire à risque mais on tient bon. Après on s’aime et on a de l’eau fraîche. C’est le plus important. Il faut juste qu’on serre un peu les dents en espérant que les choses s’améliorent vite. »

La théorie des « 10 de retrouvées » dans le collimateur

Cette découverte des chercheurs du CNRS démontre donc que l’expression « vivre d’amour et d’eau fraîche » ne peut être prise sérieusement qu’au sens figuré. Un coup dur pour tous les couples qui espéraient cela possible jusqu’à présent. Le CNRS a également précisé à la suite de la publication de ses résultats que d’autres chercheurs du Centre, des sociologues plus précisément, planchaient dès à présent sur une autre problématique.

Les spécialistes en sciences humaines seraient déjà en train de mettre à l’épreuve la fameuse croyance sociale qui voudraient qu’«1 de perdue, 10 de retrouvées. » Une pensée fortement implantée dans les esprits mais qui semble très loin de refléter la réalité si l’on en croit les scientifiques qui essayent cependant de ne pas trop s’avancer : « C’est très difficile de conclure à quoi que ce soit au jour d’aujourd’hui. Mais de toute évidence le compte n’y est pas. On arrive parfois à 3-4 maximum. Mais jamais, au grand jamais, à 10. C’est une estimation qui nous semble davantage symbolique que réaliste. » selon Pierre Pissard, qui dirige cette nouvelle étude.

La Rédaction

Illustration: Flickr /  vincen-t
Publicité
Publicité

124 avis éclairés

156

Simon B 29/07/2015

« Claire et Laurent ont respectivement 24 et 24 ans. » J’en pleure encore xD

120

Nonotardif 29/07/2015

Respectivement 24 et 24 ans. Vous m’avez tué là

140

jacquiemichel 29/07/2015

nous on y arrive très bien, avec le soutien moral des internautes qui regardent nos films d’auteur.

138

andré 29/07/2014

Si même les biologistes ont échoué là où Jésus a échoué, c’est sans doute qu’une des données de la proposition est fausse (Une interprétation farfelue de moine copiste mal réveillé ou alors peut-être une faute de frappe…) Le mot « eau » était à sans doute à l’origine un « ecu », mal retranscrit. Autre hypothèse : le mot « vivre » à remplacer par « ivre »…

146

Weasry 29/07/2014

Cela devient possible si on aime jusqu’au bout

144

Roger Gicquel 29/07/2014

Je suis scandalisé qu’un journal puisse diffuser de telles absurdités et totalement effaré qu’il y ait des gens qui puisse y accorder foi.

Cette étude est totalement grotesque et bidonnée. Réveillez vous les gens !!!!
Arrêtez de croire les choses simplement par que c’est écrit dans la presse !

Utilisez votre bon sens et vous comprendrez à coup sur que cette étude n’a jamais été menée.
Franchement, pour faire une telle expérimentation, il aurait déjà fallu trouver de l’eau fraîche et pure. Tout le monde sait très bien que c’est impossible et que toute l’eau de cette planète est désormais infestée par toutes sortes d’additifs et de polluants.

Franchement messieurs les journalistes, je ne vous dit pas bravo, vous pourriez être un peu plus professionnels et recouper vos informations avant de les diffuser bêtement !

    128

    Quentin87 29/07/2014

    Alors là, jespère pour vous que vous le faites exprès, ou alors renseignez-vous vraiment sur les principes de base du Gorafi.

    134

    Olaboy 30/07/2014

    Tu troll ou t’es juste stupide?

    106

    Swiip 30/07/2015

    Quentin et Olaboy, apprenez également à lire les différents degrés des personnes qui commentent. Le gorafi n’a pas le monopole de l’absurdité.
     » Il aurait déjà fallu trouver de l’eau fraiche et pure  » devrait (normalement) suffir à vous mettre sur la voie.
    C’est bien d’apprendre ses leçons par coeur : le gorafi n’est pas sérieux! Bravo! Confettis, dragées et serpentins!
    Maintenant apprenez à l’appliquer. Au lieu de faire des remarques qui, justement, montrent que vous ne comprenez pas les principes du gorafi (dixit Quentin)

139

Yob 08/05/2014

Peut être est ce que ça dépend de la nature de la formation des couples.
Y’a ceux qui s’assemblent parce qu’ils se ressemblent, et ceux qui s’attirent parce qu’ils s’opposent…
S’ils se ressemblent, c’est sans doute comme deux gouttes d’eau (fraiche, bien sur), et s’ils s’attirent en s’opposant, c’est peut être parce qu’ils sont aimants.

    120

    jeanb 21/07/2014

    je voudrais faire la preuve scientifique duranr une semaine que ce “dicton” est vrai.
    J’ai encore un problème logistique : qui pourrait me fournir l’eau fraiche?
    Merci d’avance

140

Henry Cornil 08/05/2014

J’ai du mal à croire que mes impôts servent à salarier des chercheurs du CNRS sur ce genre de projet. Sans blague ! Moi, je vais demander à l’État de me financer une recherche sur 10 ans sur l’adage « Rira bien qui rira le dernier », pour savoir si c’est vrai ou non !

    143

    Jeremy Bailon 29/07/2014

    Avant de raler comme un cochon, assure toi de ne pas lire un article qui se trouve sur un site satirique. Legorafi n’ajamais O grand jamais publie d’article serieux.

127

Nicolas 11/01/2014

Si le couples en question ont bu le bouillon de onze heures, ça fausse tout…

132

JEANNE LA MARECHALE 30/11/2013

Bon alors faisons simple et restons humble, ces études sont des pures bêtises et ça ne sert à rien de perdre son temps ainsi sinon que ces recherches absurdes coutent cher aux contribuables, c’est très bien l’amour mais pour bien le vivre il faut manger boire et dormir sinon Monsieur bande plus et Madame s’assèche fou rire ! là c’est scientifique le reste n’est que futilité ACTE

130

xavier-marc 03/10/2013

Un couple a voulu essayer malheureusement la femme s’est barrée après le 1er soir, le célibataire a essayé de persévérer, 2 mois de masturbations et d’eau fraîche, avant de mourir, totalement squelettique. Il semble que sa maison soit toujours cataloguée comme haut lieu de contamination et interdite d’accès.

    150

    Melusine de bretagne 16/03/2014

    Une chance qu’il ne soit pas devenu sourd fou rire

137

JC83 17/09/2013

Une correction à effectuer. Vous écrivez :
« Ces derniers ont semble-t-il mis fin à ce qui révélait finalement de la foi quasi mystique ».

On ne dit pas « ce qui révélait de… » mais « ce qui relevait de… »

Pour en revenir à cette étude, je comprends maintenant pourquoi, quand le hippie pacifiste des années 70 proclamait : « Faites l’amour, pas la guerre », le militaire américain répondait : « Compte là-dessus et bois de l’eau fraîche ! ».

150

égesippe 01/09/2013

J’ai connu une belle histoire comme ça, c’était merveilleux.

On était arrivé à vivre comme on dit, sans perdre un gramme.

Sauf qu’un jour je me suis rendu compte qu’elle boulottait mon Nutella que j’avais planqué. Bon, j’ai rien dit, vu que je me tapais son salami.

Mais le jour où elle a oublié de remettre la bouteille d’Evian au frigo je l’ai larguée aussi sec.

Faut pas pousser, l’eau tiède c’est dégueulasse.

    144

    Jean Philbien 29/07/2014

    M’est avis qu’elle aussi se tapait votre salami : quand on en est à rapiner du Nutella planqué planqué derrière les bouteilles de château Lapompe on refuse pas le salami qui s’offre à vous!

132

etienne 20/08/2013

Vivre d amour et d eau fraîche.preuve scientifique de plusieurs docteur indépendants de différents pays.
Cliquez sur ce lienhttps://www.youtube.com/watch?v=28CLThNXm2c&feature=youtube_gdata_player

132

shlysto 16/08/2013

Dans l’acte sexuel, il peut y avoir consommation, dans mon cas de cyprine… Est-ce que cela a été pris en compte dans leur expérience?

    140

    Jef 06/02/2014

    Je pense que c’est ce dont parle Marc Cyrulnik quand il décrit l’incidence de l’amour comme « faiblement nutrionnel[le] ». Bon, tout dépend des quantités consommées j’imagine.

      143

      Epectasy 29/07/2014

      Ce qui pourrait signifier que si l’adage n’est pas possible en situation de couple. Il le reste probablement avec un élevage correctement nourri d’amant(e)s.

140

edmond denfer 16/08/2013

On ne remerciera jamais assez les scientifiques qui consacre leur vie à rétablir la vérité. Personnellement, cette enquête m’a sauvé la vie. J’ai compris qu’il ne fallait pas persévérer dans cette impasse aqueuse. Dorénavant, mon amoureuse et moi vivons d’amour, de rhum arrangé (bien plus riche en oligo-éléments que l’eau) et de musique que nous cultivons nous même dans notre jardin (sans pesticide). Nous serions ravis d’aider la science, si Marc Cyrulnik et Anthony Bazire souhaite poursuivre leurs investigations chez nous. Nous leur devons bien cela, eux qui nous ont sauvé d’une mort certaine.

138

D'abord puis d'eau fraiche 06/08/2013

Et ben, j’m’inscris en faux, because, l’autre et moi, on a vécu d’amour. Pas longtemps mais on l’a fait. Si c’est lié au pas d’eau, c’est pas lié au pageot. J’me comprends…

134

Frédo 05/08/2013

Franchement je ne vois pas ce que prouve cette étude

Tout le monde sait que l’on meurt très vite de soif. C’est donc d’eau fraiche ET d’amour qu’il aurait fallu essayer de vivre

Et là je suis certains que les cobayes seraient déjà centenaires 3 jours a peine après le début de l’expérience

Si j’étais pas là pour tout remettre d’aplomb ici…

153

Jo Nice 04/08/2013

Vous vous acharnez après Pierre, dont le dernier message date un peu, alors que visiblement par ces dates de départ en congé, Pierre est parti sur la côte, on peut donc affirmer qu’à l’heure actuelle « Pierre roule » !
Comment se moquer de quelqu’un qui prenant sur son temps libre de vacances effectue lui même une expérience en « off » à ses risques et périls ?

Pierre, ne vous laissez pas décourager, et dites nous vite si vous êtes toujours indemne de toute trace de mousse ?

Je précise qu’il est toutefois autorisé pour cette expérience de vous jeter un demi de temps en temps dans les bars sur le parcours, ceci ne compte pas et n’auras aucune incidence sur le résultat, enfin… sauf si votre expérience s’arrête à un péage entre deux assistants en bleu !

141

lamaat.fr 30/07/2013

« J’ai vécu d’amour c’est à dire que je me suis nourri de pleurs »

Poème de je ne sais plus qui

    141

    zapiro 30/07/2013

    C’est un poème écrit en 2013 par lamaat.

    141

    Gasp ! 07/08/2013

    Le poème exact (ou pas) est :

    J’ai vécu d’amour,
    Je me suis nourri de pleurs
    J’en mourrai un jour,
    Les mains posées sur le cœur

    Les foules moqueuses en ont tiré celui-ci, hélas :

    J’ai vécu d’amour,
    Je me suis nourri de pleurs
    J’ai mourru un jour,
    Les vers m’aim’nt, c’est le bonheur

    (ne leur en voulons pas, le cynique est béquille de la misère)

143

cobaye 30/07/2013

Je tiens à dire que l’expérience ne s’arrête pas là, en effet, je participe actuellement à une expérience afin de savoir si il est possible de vivre uniquement avec du sexe et de l’acool.
D’ailleurs, je suis à la recherche de partenaires féminins pour mener à bien cette expérience car moi et ma bouteille de whisky nous sentons un peu seul.

144

Anthony 30/07/2013

Malheureusement cette étude ne prouve rien… ou plutôt, elle prouve une seule chose : ces personnes ne s’aimaient pas vraiment.
La preuve d’un véritable Amour c’est de « survivre » à ce test.
Les scientifiques n’ont pas trouvé les bons cobayes… c’est tout.
Je suis certain que sur la fin de leur triste existence, tous les couples ont fini par s’insulter… preuve que leur amour avait des limites.

    165

    Luv me 01/08/2013

    Tout à fait d’accord !
    Je suis fou amoureux de ma chérie et je survie très bien, depuis tant d’années qu’elle me gave. Et la réciproque doit sûrement être vrai.

      132

      Failor 15/08/2013

      Si elle vous gave, c’est en dehors du contexte de l’étude. on a dit d’amour et d’eau fraiche uniquement, le gavage est très nourissant!

159

Juju 30/07/2013

J’ai une pensée émue pour ces 17 couples décédés dans le cadre de cette étude
C’est toujours mieux qu’en 1972 où 486 personnes ont trouvé la mort à cause d’un certain Michel Fugain qui clamait «  »Fais comme l’oiseau, ça vit d’air pur et d’eau fraîche un oiseau, (…) » ».
Grâce à eux, nos connaissances scientifiques évoluent. Merci.

    164

    Gasp ! 07/08/2013

    N’en tenons pas rigueur à Michel Fugain qui souhaitait simplement les aider à prendre leur envol.

    Pour ces quelques malheureux cas qui auront échoué à s’élever, combien d’autres ont réussi et planent encore aujourd’hui ?

    136

    juju 29/06/2014

    Pour commenter là dessus mes parents m’ont raconté que lorsqu’il a sorti sa chanson beaucoup d’enfants avaient ouvert les cages à oiseaux de leurs parents et dans certains magasins lol ^^! il a trouvé ça drôle j’imagine ^^!

140

Jacob de la Fond 29/07/2013

En tant que chameau misanthrope je ne vois pas l’intérêt de cette recherche.

    148

    Idéal Standard 30/07/2013

    Monsieur Jacob, je crois que nos deux entreprises (concurrentes)sont en grande difficultés.
    Imaginez que cette expérience ait aboutie à un résultat positif (c’est à dire qu’on peut vivre effectivement sans se nourrir), les gens ne défèqueraient plus ! Plus de vente de WC, même chimiques. Plus de papier toilette. Plus d’Ajax WC. Plus de déodorant. L’expression « on a le cul propre » serait, de fait, confirmée officiellement.
    Resterait à tester l’expression « on n’a pas le cul sorti des ronces » car en pleine nature, nous n’aurions aucune raison valable pour approcher son arrière train d’un taillis de murier.
    Quant aux frères BOGDANOV, cités dans certains commentaires, ils font actuellement des recherches poussées sur l’expression « Parlez après le bip sonore », en essayant, pour l’instant en vain, de trouver un bip lumineux.

143

Fifou 29/07/2013

Pour vivre d’amour et d’eau fraiche, il faut vivre avec une cruche…

      162

      libidineux 30/07/2013

      ou une femme qui mouille beaucoup

119

Patrick Volaille 29/07/2013

J’attends avec impatience les resultats de l’enquete « et mon cul c’est du poulet? »

    140

    r0d 30/07/2013

    ET moi celle sur « Et mes couilles sur ta gueule ça te fait une belle paire de lunettes! »

      160

      Les opticiens Zobtic 20000 30/07/2013

      Erreur cher Monsieur. C’est  » et mes couilles sur ton nez ça te ferait une belle paire de lunette de soleil ». A ce jour l’enquêquête n’arrive pas à déterminer la couleurs des testicules et donc la valeur des verres teintés. Dès que nous aurons plus de précisions nous ne manquerons pas bla bla bla bla…….

      130

      Melusine de bretagne 16/03/2014

      gag les charlots vous ne voyez pas que c’est là des bêtises, de l’humour gras pour faire la pige à la désinformation, enfin voyons ça n’existe pas c’est des conneries !

    146

    Charles Doux 30/07/2013

    les premiers résultats de cette enquête laisse entrevoir que votre vit ressemble à un cou de poulet.Quand à votre cul il semblerait que l’odeur qui s’en dégage ne ressemble en rien à celle du poulet. Dès que nous en saurons davantage nous vous contacterons.

130

Mick Fugain 29/07/2013

D’apres des sources eclairees une autre etude est mise en oeuvre pour determiner l’effet de l’air pur et l’eau fraiche sur la gravitation.
On observe en effet qu’avec en plus un peu de chasse et de peche rien n’empeche d’aller plus haut.

143

zen aztec 29/07/2013

Ces chercheurs sont de vrais branleurs,ont t’ils utilisé des cobayes gay?Les résultats auraient peut être été totalement différents et apporté de l’eau(fraîche)au moulin du mariage pour tous.
Ils n’indiquent pas non plus qui de l’homme ou de la femme meurt en premier,je pense que la femme doit durer plus longtemps trouvant certaine ressources sur son compagnon.
Bref étude baclée aucune valeur scientifique

159

youki 29/07/2013

Sinon, le proverbe, c’est « 1 de perdue, 10 de retrouvés. » Au masculin. Et ça fait référence aux amis qu’on met parfois de coté quand on est en couple.

En tout cas, je l’ai toujours compris comme ça.

    130

    Vaark 30/07/2013

    Vous avez parfaitement raison. C’est en tout cas ce que clamait naguère un opposant sympathisant au régime, se taxant lui-même d’anarcho-mitterrandiste : « Une gonzesse de perdue, c’est dix copains qui r’viennent ».

121

Charlie 29/07/2013

Vous avez les coordonnées exactes de ces deux chercheurs ? J’ai une autre étude intéressante à leur soumettre, à partir d’un cas vécu.

Ce matin, je me promenais tranquillement avec mon chien et nous avons croisé un campement de gens du voyage. Face à l’agitation, mon cher toutou a aboyé 5 bonnes minutes sans s’arrêter, eh ben vous me croirez ou pas : y a pas une caravane qui a bougé !

Ma maman m’avait pourtant toujours appris que « les chiens aboient, la caravane passe », mais apparemment, ça aussi, c’est complètement faux ! Je suis tout décontenancé…

    142

    zapiro 29/07/2013

    Vous avez fait une erreur, c’est : Jésus Christ et la caravane passe. Je crois que le pape François se penche sur la question.

      133

      Charlie 29/07/2013

      Merci de m’avoir averti de cette erreur, mais me voilà encore plus embêté maintenant : sachant qu’un homme averti en vaut deux, croyez-vous que je vais devoir payer deux fois mes impôts cette année ?

        140

        zapiro 29/07/2013

        ça dépend si vous êtes dans un train qui peut en cacher un autre et dans ce cas descendez tout de suite même en marche.

          157

          François (Pape de son état) 30/07/2013

          Ma È pericoloso sporgersi ! Don’t Forget !

        139

        julien 29/07/2013

        Les chiens étant au pluriel dans le dicton, vous auriez dû tester l’hypothèse d’en faire aboyer au moins deux simultanément avant d’écarter d’emblée cette théorie. Vous fûtes léger scientifiquement !

          155

          zapiro 30/07/2013

          Je vous fais remarquer que dorénavant le chien averti en vaut deux. Il serait interessant que Charlie retourne auprès des caravanes pour faire aboyer son chien qui en vaut deux. Pour les impôts il faut voir ça avec Cahuzac, c’est un spécialiste.

    154

    sigmund 30/07/2013

    Hum, peut-être pourriez vous proposer votre expérience aux maires de certaines communes, mais cette fois avec plusieurs chiens (comme l’a fait remarquer un lecteur avisé, avec un seul chien, ça ne peut pas marcher).
    Grâce à vos bons conseils, ils pourraient « embaucher » des chiens, histoire de voir si leurs aboiements vont faire « passer » au loin les caravanes de gens du voyage installées sur le terrain de football municipal.

134

L'Un Connu 29/07/2013

Ces deux scientifiques ont absolument raison.

Cependant, je pense qu’ils devraient tester les facultés d’un individu de type féminin à survivre en milieu urbain grâce à la carte bleue de son partenaire masculin.

En effet, certains spécimens ont su développé des capacités d’adaptation surprenante et la science devrait se pencher sur ce phénomène assez étrange.

    132

    L'Un Connu 29/07/2013

    Nom d’une pipe, je pensais que mon précédent avis scientifique n’avait pas été pris en compte .

128

bing bing 29/07/2013

Je suis d’accord avec Pierre. Personnellement, je connais 3 couples qui ont participé à cette expérience. Tous décédés, j’ai pu les accompagner dans leurs derniers instants et entendre leurs derniers mots: Salop de socialo!
Hein, troublant!

    134

    Gasp ! 29/07/2013

    La pensée socialiste reposant sur l’égalité et le partage des ressources et des richesses, il est normal qu’à trop crever d’avoir voulu donner à l’autre, on finisse par regretter d’avoir été d’un utopisme absolu.

    Ca mérite bien de se traiter de salaud, du moins tant qu’on en a encore la force.

133

L'Un Connu 29/07/2013

Ces deux scientifiques ont tout à fait raison, mais je pense qu’ils devraient tester les facultés d’un individu de type féminin à survivre en milieu urbain grâce à la carte bleue de son partenaire. Certains spécimens ont su développer un sens d’adaptation à toute épreuve et la science devrait se pencher sur ce phénomène tout à fait fascinant !

127

Rom 29/07/2013

Ici on est en Franche-Comté, désolé d’en décevoir mais l’eau fraîche c’est avec du PONTARLIER que ça se mélange !

    149

    Curieux 30/07/2013

    Pontarlier c’est quoi? une saucisse fumée? Un chapiteau de cirque? Un tampon usagé?

137

zapiro 29/07/2013

Où en est l’étude portant sur l’adage suivant: un train vaut mieux que deux, tu l’auras! Je sais qu’il y a un pan de l’étude technique qui se déroule en Espagne mais j’en ignore les résultats. Tenez moi informé, svp.

132

zapiro 29/07/2013

Il y a un paramètre ignoré ( volontairement?) par ces deux branleurs, heu! pardon! chercheurs:Le sommeil. En effet qui dort, dîne. Non Mohamed, je ne parle pas de ton petit frère Nordine! Donc si les couples d’amoureux ( quelle idée saugrenue que de s’aimer)s’aiment, boivent de l’eau fraîche et dorment cela devrait suffire à vivre. Qu’est-ce que ces deux rabat-joie ont à y gagner à essayer de prouver le contraire?Encore des pseudo-chercheurs soudoyés par l’industrie agro-alimentaire et le lobbie de la grande distribution.

149

Kayou 29/07/2013

Ont-ils au moins varié les apports en amour pour voir si celui-ci avait une influence sur la survie ?

117

Adrien 29/07/2013

Juste un éclairage sur un biais dans le reportage sur l’étude du très sérieux CNRS : vous vous confondez en imprecisions et votre article m’apparaît inachevé. l’adage, selon cette même étude, est parfaitement valable dans la mesure où il ne précise pas les limites de son application, à savoir pour combien de temps la diète permettait de vivre. Donc, il est possible, en substance, de vivre d’amour et d’eau fraîche au mieux 4 jours ou plus raisonnablement aussi longtemps que la bouteille thermo conserve la fraîcheur de l’eau (extrait des conclusions du rapport d’étude final définitif du CNRS sur les régimes amoureux, juin 2013). Je vous saurais gré de ne pas tomber dans la cabale antiadage, digne d’un journalisme de caniveau, pour vous en tenir à votre ligne éditorial habituelle : exigeante et scientifique.

147

Sohcatoa 29/07/2013

A la rigueur un peu d eau fraîche j aime bien …mais uniquement avec un pastis ….

157

Professeur Rollin 29/07/2013

En fait, vivre d’amour et d’eau fraîche est une vieille expression qui a été déformée au fil du temps. Il faut dire  » vivre de mou (très énergétique et peu onéreux) et d’offréche ( qui est une soupe épaisse à base de racines de fréche et d’eau croupie).
C’était un repas pour des gens très pauvres , c’était infâme il faut bien le dire, mais c’était nourrissant….
Voilà, c’était ce que j’avais à dire…
Professeur Rollin

    144

    L'Un Connu 29/07/2013

    Ceci dit, cela accompagne très bien les briques à la sauce caillou.

138

Mudita 29/07/2013

On sait à quelle température était l’eau ? Parce qu’il y a « fraîche » et « fraîche » comme dirait Georges Eponyme.

154

Chépatro 29/07/2013

Et pourtant … j’ai encore en tête cette image si forte,si belle, de mamie annonçant à papy qu’elle allait faire chauffer le dîner, juste avant de dévaler l’escalier à cheval sur la rampe …

    156

    Gasp ! 29/07/2013

    Je ne sais dire si l’image est savoureuse ou au contraire tout à fait indigeste.
    J’imagine qu’ils ne risquaient plus de boire le bouillon, depuis le temps.

151

Giacomo C. 29/07/2013

En ce qui nous concerne, mes conquêtes et moi, nous préférons le Champagne à l’eau, mais bon… je comprends que ce genre d’étude puisse servir à d’autres…

148

Relou 29/07/2013

J’ai vraiment été choqué par cette révélation mais aussi par le « S » manquant à « il se disent ».
C’est intolérable et rien que pour cette raison, je vais devenir zoophile jusqu’à ce que cette faute soit réparée!

164

lavoisier 29/07/2013

Pardon, mais une de perdue ne peut qu’égaler une de retrouver. Comme je l’ai déjà dit, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. 1 de perdue, 1 de retrouvée; 10 de retrouvées, 10 de perdues. c’est immuable. Le CNRS peut se mettre en congé, ils sont incompétents.

    152

    Gasp ! 29/07/2013

    Il en va de ses expressions comme de certains théorèmes : si le résultat est en lui-même logique, voire totalement évident, il peut s’avérer très retors de le démontrer mathématiquement.

    Laissons donc nos chercheurs du CNRS chercher, ce n’est pas nécessairement la destination qui doit compter mais bien le voyage.

    161

    Laurence Bocolini 06/08/2013

    Pourtant, mon ex sort aujourd’hui avec 10 mannequins …

    134

    etienne 25/08/2013

    Si, scientifiquement ça se tient, c’est une question de conservation de la masse. Si celle que tu perds fait 500kG, rien ne t’empêche d’en récupérer en retour dix de 50kg chacune, CQFD

156

aldebert 29/07/2013

si Claire et Laurent vivent d’amour et d’eau fraiche juste par souci d’économie, j’ai envie de leur répondre : bougez-vous le cul! Que font deux étudiants à la dèche à Paris au mois de juillet? faites comme tout le monde, cueillez les maïs, vendez des beignets sur la plage, ou quelque chose comme ça. Vous vivrez ainsi d’amour, d’eau fraiche et de pâtes. Jeunes branleurs.

153

Flu Flonfec 29/07/2013

Moi je vis d’amour, d’eau fraîche et de choucroute et ça passe. Tout juste, mais ça passe.

151

Phillipe-Louis 29/07/2013

C’est vraiment scandaleux des études aussi inutiles.
Je parie que c’est encore une fois sous la pression du lobby islamo-LGBT communiste que ce gouvernement dictatorial de gauche à lancé cette étude.

Sans parler de l’atteinte grâve aux droits de la famille et surtout des enfants !

Et après quoi, on va donner le droit à l’amour et l’eau fraiche de se marier, c’est n’importe quoi !

Si ça continue je vais aller vivre en russie, là bas au moins on sait traiter les gens avec dignité !

149

Joronius 29/07/2013

J’ai moi-même tenté cette expérience, j’ai voulu vivre d’amour et d’eau fraîche. Je suis actuellement décédé, preuve s’il en est une que cet adage est faux.

131

roman 29/07/2013

Pierre pratique-t-il du troisième degré ou s’est il arrêté au premier degré ?

    136

    Quinn 29/07/2013

    Pierre a dépassé ce stade: il compte en exposants de 13 et il n’est pas près de s’arrêter.

    130

    Gasp ! 29/07/2013

    De même que nous autres contemporains avons voté la suppression de la dernière marche, dès les égyptiens les 1er et derniers degrés avaient été rabotés.

    Il ne se peut donc point que Pierre use de l’un comme de l’autre… à moins de cracher à la face de l’ensemble des scientifiques depuis les Prêtres d’Héliopolis, ce qui semble être le cas présentement 🙁

137

Pierre 29/07/2013

Non mais franchement, c’est dans ce genre de conneries qu’on dépense l’argent de nos impôts !

Vraiment n’importe quoi ! Ça en serait drôle si ce n’était pas la crise, la c’est vraiment honteux ! Mais avec un gouvernement pareil, plus rien ne m’étonne !

Et pendant ce temps là, tous ces gauchos du CNRS crachent sur les Bogdanov qui sont eux d’authentiques chercheurs de très haut niveau. Juste parce qu’ils sont des amis de Sarkozy et par jalousie de la renommée qu’ils n’atteindront jamais ces loosers !

Ah la la, elle est belle la France !

    142

    Censseo 29/07/2013

    Un problème avec la recherche française?

    Alors qu’il n’y a pas si longtemps ils ont quand même démontré qu’il y avait une pandémie de stupidité en France??!

    Et puis ça évitera aux couples de se faire des illusions…

    J’ai moi même été victime de cet adage, mais je me suis rendu compte que c’était impossible de vivre juste d’amour et d’eau fraiche, alors je suis passé au vin. Ça va beaucoup mieux depuis.

      133

      KOH 29/07/2013

      Je confirme. Et j’ajoute qu’avec beaucoup de vin on peut même se passer d’amour…

    152

    Noé 29/07/2013

    Vous avez tellement raison… Quand je pense aux millions de couples à travers le monde qui restaient persuadés de la véracité de cette idée, mais qui vont sans doute se laisser mourir de nostalgie tant le choc sera rude… La recherche ne devrait pas se faire au détriment des croyances populaires qui aident le peuple à garder courage en la vie…

    150

    Bill 29/07/2013

    Je ne sais plus quoi penser, si ce commentaire repousse les limites de l’absurde sur le gorafi en postant un commentaire qui pourrait être aussi vrai que nature, ou si ce commentaire est… aussi vrai que nature, et donc le gorafi a encore frappé un esprit faible. Si faible que l’encéphalogramme est plus proche du calamar décédé qu’un autiste en train de résoudre un théorème dont la démonstration bloque depuis 200 ans.

    On n’sait pas, on n’sait plus !

      152

      jeanb 21/07/2014

      CET ADAGE EST EXACT. je l’a expérimenté pas plus tard que hier :
      par AMOUR, j’ai prêté ma carte Visa à ma compagne: aojourd’hui je survis seulement d’eau fraîche !

    150

    Quinn 29/07/2013

    Je suis forcé de réagir à votre commentaire emporté!
    L’objectif de la recherche est par principe de rechercher, il est donc normal d’explorer toutes les pistes.

    Pensez aux applications fabuleuses que ce principe aurait pu avoir si ce dicton s’était vérifié: l’humanité aurait pu pour la première fois de son histoire régler définitivement le problème de la faim dans le monde. On aurait plus eu besoin de manger, juste d’aimer et de boire de l’eau (fraîche).

    Après tout on aurait très bien pu l’expliquer scientifiquement: l’eau fraîche absorbée par l’organisme aurait pu subir un processus de fusion nucléaire activé par l’excès de dopamine dans les canaux lymphatiques.
    Excès de dopamine provoqué par l’émotion amoureuse et entretenu par celle-ci grâce à l’hypothalamus.
    Cette fusion nucléaire aurait très bien pu combiner ensemble les molécules d’eau jusqu’à former les divers nutriments et omégas 3 nécessaires à une alimentation équilibrée.

    Rien ne m’étonne plus dans cette usine qu’est notre corps.

    Avec des gens comme vous, on ne vérifierai jamais rien, la terre serait toujours plate et la soleil tournerait autour de la Lune!

    Merci au Gorafi, qui nous aide chaque jour un peu plus à nous sortir de cet âge de mystifications en tout genre et nous emmène ensemble vers un futur de plus en plus radieux et éclairé.

    Je meurs d’impatience de connaître les résultats de cette équipe sur « 1 de perdue, 10 de retrouvées », j’ai mes propres théories là dessus invoquant les séries de Fourier et je voudrais les vérifier!

    J’espère également que ces chercheurs pourrait arriver à prouver que l’on ne peut pas réellement mourir d’impatience, ce serait dérangeant.

    150

    Quinn 29/07/2013

    Je suis forcé de réagir à votre commentaire emporté.
    L’objectif de la recherche est par principe de rechercher, il est donc normal d’explorer toutes les pistes.

    Pensez aux applications fabuleuses que ce principe aurait pu avoir si ce dicton s’était vérifié: l’humanité aurait pu pour la première fois de son histoire régler définitivement le problème de la faim dans le monde. On aurait plus eu besoin de manger, juste d’aimer et de boire de l’eau (fraîche).

    Après tout on aurait très bien pu l’expliquer scientifiquement: l’eau fraîche absorbée par l’organisme aurait pu subir un processus fusion nucléaire activé par l’excès de dopamine dans les canaux lymphatiques.
    Excès de dopamine provoqué par l’émotion amoureuse et entretenu par celle-ci grâce à l’hypothalamus.
    Cette fusion nucléaire aurait très bien pu combiner ensemble les molécules d’eau jusqu’à former les divers nutriments et omégas 3 nécessaires à une alimentation équilibrée.

    Rien ne m’étonne plus dans cette usine qu’est notre corps.

    Avec des gens comme vous, on ne vérifierai jamais rien, la terre serait toujours plate et la soleil tournerait autour de la Lune!

    Merci au Gorafi, qui nous aide chaque jour un peu plus à nous sortir de cet âge de mystifications en tout genre et nous emmène ensemble vers un futur de plus en plus radieux et éclairé.

    Je meurs d’impatience de connaître les résultats de cette équipe sur « 1 de perdue, 10 de retrouvées », j’ai mes propres théories là dessus invoquant les séries de Fourier et je voudrais les vérifier!

    J’espère également que ces chercheurs pourrait arriver à prouver que l’on ne peut pas réellement mourir d’impatience, ce serait dérangeant.

      149

      Maitre Flagello 31/07/2013

      Sous prétexte de vulgarisation, vous simplifiez à l’extrême. Trop c’est trop, je dis non!
      Je m’insurge et proteste avec vigouration contre ces dires infâmes.
      Dans la vraie vie rien n’est ni blanc ni noir. Il existe plus de cinquante nuances de gris.

    137

    huissierColard 29/07/2013

    je crois que nous avons un vainqueur !!

    159

    Bati 29/07/2013

    Mouhahaha qu’il est drôle !

    151

    Plop 29/07/2013

    Non mais franchement, c’est dans un article aussi SÉRIEUX qu’on se rend compte de la connerie des gens ! Ca serait drôle si tous leurs cobayes ne seraient pas morts 😉

    149

    Bob 29/07/2013

    Pierre, votre avis me parait assez peu éclairé.
    Il s’agit ici de recherche fondamentale, les bienfaits attendus sont à voir à long terme.
    Imaginez un instant que le résultat ait été positif, quelle avancée pour l’humanité ! Si les chercheurs étaient partis perdants on ne découvrirait jamais rien.
    Par exemple qui aurait découvert que se border le cul de nouille portait chance ou qu’il ne fallait pas jeter le bébé avec l’eau du bain (une des causes premières de la baisse de la mortalité infantile rappelons le).

      130

      Numerozerosix 29/07/2013

      + 1, Bob.

      Car tout comme celui qui ne s’est jamais pris une bonne branlée par une personne âgée ne peut pas savoir ce que signifie prendre un coup de vieux, celui qui n’est pas muscophile ne saura jamais qu’enculer une mouche risque de lui faire perdre son temps.

    171

    Fanny 29/07/2013

    Pierre, c’est une blague… humour ? Vous connaissez ??

      138

      censure de gauche 29/07/2013

      voulez-vous vous taire malheureuse! vous allez l’effaroucher.

    147

    iKiwin 29/07/2013

    Pierre, pour reprendre la définition que Le Gorafi se fait de lui même : « Tous les articles relatés ici sont faux (jusqu’à preuve du contraire) et rédigés dans un but humoristique. » Donc aucun rapport avec les impôts, le gouvernement, ou les « gauchos » comme tu les appelles si bien.

    153

    WhiteCthulhu 29/07/2013

    Pierre,je ne comprend pas la hargne qui ressort de ton commentaire. Ce travail scientifique me semble important, autant que la travail de très haut niveau des frères Bogdanov.
    Grâce aux conclusions de ces recherches de nombreux couples éviterons de graves complications de santé et penserons à se nourrir à intervalles réguliers.
    J’attends avec impatience les résultats des prochaines études de ces 2 scientifiques sur  » qui va à la chasse perd sa place ».

    139

    Sarah 29/07/2013

    sérieusement,t’avais pas compris que c’était faux en lisant l’article?

    109

    Lalie 29/07/2013

    Pierre, es tu libre à diner mercredi soir ??

    147

    frog 29/07/2013

    Pierre, je ne vous jete pas la pierre… bien que, à la réflexion, l’envie me taraude.

      139

      zapiro 29/07/2013

      Ne lui en voulez pas il vit à l’âge de Pierre.

      129

      How-it-happened 29/07/2013

      -Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise.

      -Non mais franchement, c’est pas parce que je m’appelle Pierre que je suis une pierre, faut arrêter les conneries !

      Vraiment n’importe quoi ! Ça en serait drôle si ce n’était pas à longueur de journée que tu sors des trucs comme ça, la c’est vraiment honteux ! Mais avec un endormi comme toi, plus rien ne m’étonne !

      Déjà que tu racontes des histoires bidons à tous ceux que tu croises, maintenant tu voudrais me construire une Église sur la tronche!
      T’es vraiment qu’un loser!

      Ah la la, quelle andouille!

      -Du très haut niveau Pierre, je te fais confiance donc!

    133

    Tomtom 29/07/2013

    Vous avez raison Pierre, les Bogdanov sont d’excellents chercheurs. D’ailleurs ils testent actuellement sur eux-même un autre adage : « On ne saurait faire boire un âne s’il n’a pas soif ». Ils en sont à 6 mois sans boire pour le moment…

      118

      Igor Mentonov et Grichka Prognatov 30/07/2013

      Profitant de cette retraite spirituelle à Menton, nous mettons la dernière main (de Dieu), à un conte pour enfants, « Hugues le bison et les bisounours ».
      Ainsi qu’un ouvrage de jardinage, « De l’influence de la pleine lune sur la croissance des navets », préfacé par Elisabeth Tessier.

    139

    Gasp ! 29/07/2013

    Pierre, vous avez tout mon soutien.

    D’accord avec vous, cette recherche a été menée avec les pieds et ne méritait pas tant de budget dépensé à des fins inutiles.

    Il y a belle lurette que l’on sait, scientifiquement, que l’eau ne nourrit pas son homme.
    Alors pourquoi cette étude ? Espéraient-ils réellement que l’amour tournerait l’eau en vin, ou y rajouterait tous les nutriments nécessaires à la survie ?!

    Au lieu de quoi, ils sont passés totalement à côté du sujet : L’amour ! L’amour lui-même, de sa force, de la passion qu’il véhicule, peut à doses distinctives bien que nécessairement quasi-infinitésimales entraîner l’échec de la relation.

    Or ce lien d’amour, cette attraction n’a à aucun moment été quantifié dans cette étude, ni même ne serait-ce qu’effleuré.
    Or c’est probablement – voire très certainement – dans la pureté de ce lien d’amour que réside l’énergie vitale nécessaire à la survie de l’Homme.

    Si tous les couples étudiés s’affirmaient être amoureux et qu’en toute bonne foi se trompaient – peut-être pas dans les grandes largeurs mais ne serait-ce qu’un peu – cela n’était-il pas suffisant à rendre l’expérience caduque ?

    Bref, encore de l’argent fichu en l’air par des chercheurs prétentieux et fats, sûrs de leur intelligence et rattrapés par leur indigence.
    A la baille, aux Corneilles !

122

Gab 29/07/2013

C’est de loin la découverte la plus importante depuis l’expérience de la mouche qui pète. Bravo et merci à tous ces chercheurs qui cherchent.

131

Sohcatoa 29/07/2013

Pffff!!!!!!!Forcément que ça ne peut pas marcher sans l ingrédient principal….le camembert ovale

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *