Le Salon de l’agriculture propose un stand aux enfants qui souhaitent mettre eux-mêmes à mort un animal

103 Publié le 24/02/2015 par La Rédaction

Qui n’a jamais rêvé de voir son petit dernier s’acharner sur un animal sans défense à coups de massue ? C’est le thème du nouvel espace inauguré cette année au Salon de l’agriculture qui se tient à Paris en ce moment. Un stand qui proposera aux petits mais aussi à ceux qui sont restés de grands enfants de mettre à mort l’animal de leur choix. Reportage.

Le nouvel espace, baptisé Mon premier abattoir, semble être le succès populaire de cette édition 2015. Encadrés par des professionnels de la boucherie, les enfants peuvent choisir eux-mêmes l’animal auquel ils donneront la mort en toute sécurité. « Nous avons un large choix d’espèces et pour tous les âges : des canetons pour les tout petits, des poules pour les plus grands ou des petits veaux pour les ados » explique Robert Norbiche, le créateur de l’événement.

« Cui », « cui », « splash » !!

Quelques minutes seulement après l’ouverture du salon, les premiers visiteurs se massaient dans la file d’attente, tout en piétinant les ragondins mis spécialement à leur disposition pour patienter. « C’est un grand jour pour ma fille Camille. Elle va enfin pouvoir comprendre comment on fait les nuggets » explique une maman au moment de laisser sa fille entrer armée d’une massue dans une arène remplie de canetons.

Tout au long de la journée, ce seront plusieurs milliers de couples qui viendront déposer leurs enfants, l’espace faisant d’une certaine façon office de garderie. « Tout est prévu, les familles peuvent assister à la mise à mort, ou bien en retirer le film souvenir que nous proposons » précise Robert Norbiche. L’homme donne d’ores et déjà rendez-vous l’an prochain aux visiteurs avec une nouvelle animation, cette fois-ci réservée aux adultes : une battue nocturne dans les couloirs du salon, où le gibier n’est autre que des militants de la cause vegan.

La Rédaction

Publicité
Publicité