L’individu sans cœur qui avait posté une critique négative du film Vice-Versa s’est rendu aux autorités

84 Publié le 29/06/2015 par La Rédaction

Aix – Il avait posté une critique négative du film d’animation de Pixar « Vice-Versa » sur un forum internet. Une critique qui avait provoqué moult réactions de fans et de cinéphiles. Traqué et sans possibilité de fuir, l’homme s’est finalement rendu après une cavale de plusieurs jours. Reportage.

Aix – Il avait posté une critique négative du film d’animation de Pixar « Vice Versa » sur un forum internet. Une critique qui avait provoqué moult réactions de fans et de cinéphiles. Traqué et sans possibilité de fuir, l’homme s’est finalement rendu après une cavale de plusieurs jours. Reportage.

Armand* avait pourtant tout l’air d’un jeune homme sans histoire. Âgé de 24 ans, il était la fierté de sa famille et ses amis l’appréciaient. Mais mercredi dernier, au sortir d’une soirée cinéma, tout bascule. Le jeune homme n’hésite pas à clamer ouvertement qu’il n’a pas aimé le film « Vice-Versa ». Dans le petit groupe, c’est la stupeur. « Nous étions sous le choc, nous ne le reconnaissions plus » explique sa petite amie en larmes. Armand entend ne pas en rester là. Il rentre alors chez lui et se connecte à Internet. Selon l’enquête, il va poster à deux reprises sur son compte Twitter des critiques très expéditives sur le film, le qualifiant de « Moyen » et « Pas terrible, franchement ».

On pense alors que cela sera tout. Mais quelques dizaines de minutes plus tard, Armand laisse un message sur un forum particulièrement connu pour ses accointances de cinéphiles. Son message est clair et sans ambiguïté. Il n’a pas aimé le film et le qualifie « pire Pixar depuis « Là-Haut » qui déjà n’était pas terrible ». Tout s’enchaîne. Des internautes, scandalisés, se mettent en tête de le retrouver. Son passé sur internet est fouillé, analysé. Certains remettent ainsi la main sur d’anciennes de ses critiques assassines de « Wall-E » ou de « Cars » (auquel il ne donne qu’une étoile et demi).

Se sentant traqué, le jeune homme prend alors la fuite et tente de franchir la frontière, sans doute pour rejoindre d’autres filières. Mais traqué par un groupe d’internautes, épuisé par sa fuite, Armand s’est finalement présenté à un poste de police à la frontière franco-italienne. Selon les premiers éléments, il reconnaît toutes les charges retenues contre lui et ajoute « Je n’aime pas non plus Toy Story 3 ». Mais les autorités tentent désormais de comprendre s’il s’agit « d’un loup solitaire sans cœur » ou d’un individu lié à une cellule organisée de personnes sans cœur.

* le prénom a été modifié.

La Rédaction

Photo: Capture d’écran YouTube /Disney/Pixar

Mots clés : , ,
Publicité
Publicité