Karim Benzema un peu perdu lors de sa 1ère visite au Pôle Emploi

32 Publié le 27/03/2013 par La Rédaction

C’est un nouveau monde qui s’ouvre. Ce matin, aux alentours de 10H15, Karim Benzema, qui était jusqu’à hier soir attaquant au sein de l’équipe de France, a tourné une page de sa vie. Il s’est rendu aux aurores dans une agence Pôle Emploi de Lyon, sa ville natale. L’ancien footballeur, visiblement à la recherche d’un travail, semblait un peu égaré dans ce contexte inédit pour lui. Mais il a très vite été accueilli et guidé par le personnel présent sur place. Reportage.

Jacqueline Pech est conseillère au Pôle Emploi du quartier de la Croix-Rousse à Lyon. Ce matin elle a vu débarquer l’ex-attaquant tricolore. Un peu désarçonnée au début, elle a ensuite pris les choses en main : « La première chose que j’ai faite en voyant arriver M. Zema c’est de le calmer. Il courrait partout, sautait en mettant des coups de tête dans les airs. Avec Virginie, une collègue, on l’a fait s’asseoir et je lui ai expliqué les démarches à entreprendre.»

S’en est suivi un entretien individuel durant lequel le sportif, visiblement déstabilisé par cette 1ère fois, a timidement détaillé son parcours et son expérience professionnelle à Jacqueline Pech. Celle-ci nous confie à demi-mot qu’il sera sûrement difficile pour Benzema de retrouver un travail en misant uniquement sur ses compétences actuelles : « Il y a vraiment très peu de métiers qui nécessitent le savoir-faire que M. Zema a acquis au fil des années. A part footballeur, il n’y a quasi aucun emploi où la capacité à faire des dribbles, des tacles ou bien de marquer des buts, est prise en compte. »

Apprendre un vrai métier

Très vite, après les formalités de base, Jacqueline a expliqué au célèbre joueur tricolore la nécessité d’une reconversion professionnelle totale: « Je lui ai rappelé ce que je dis à toutes les personnes qui sont en recherche d’emploi. C’est-à-dire que dès maintenant, il y a dans le BTP plus de 200 000 postes qui sont à pourvoir. C’est une opportunité dont il faut savoir profiter. » Chauffage, toiture, maçonnerie ou encore pose de carrelage : les débouchés professionnels qui s’ouvrent à Karim Benzema sont nombreux même s’il devra sans doute passer par une formation diplômante.

L’ancien footballeur qui s’est dit intéressé par cette voie là n’a toutefois pas encore précisé à sa conseillère ni même aux médias présents sur place quel poste il souhaitait occuper. Il a cependant annoncé son désir d’évoluer au plus haut niveau, à l’instar de sa carrière dans le milieu du football : « Si je me lance dans le BTP, c’est pour atteindre les étoiles. Ce que je vise c’est la Ligue des Champions de la truelle. »

La Rédaction

Illustration: dr
Publicité
Publicité