Panique à Hollywood, plus assez de films originaux pour faire de remakes

26 Publié le 08/02/2013 par La Rédaction

Los Angeles – Situation de crise à Hollywood depuis plusieurs jours. De nombreuses sources confirment ce qu’on craignait depuis quelques mois : une pénurie de films originaux à partir desquels on pourrait réaliser des remakes devrait toucher la Mecque du cinéma dès l’an prochain. Producteurs et distributeurs sont d’ores et déjà à pied d’oeuvre pour trouver une solution. Analyse.

Los Angeles – Situation de crise à Hollywood depuis plusieurs jours. De nombreuses sources confirment ce qu’on craignait depuis quelques mois : une pénurie de films originaux à partir desquels on pourrait réaliser des remakes devrait toucher la Mecque du cinéma dès l’an prochain. Producteurs et distributeurs sont d’ores et déjà à pied d’oeuvre pour trouver une solution. Analyse.

Une production paralysée avant la fin de l’année

L’auteur de l’enquête publiée dans “Variety”, Michael Hubbes, défend son propos : « D’ici fin 2013, tous les films encore originaux auront été remakés. Nous avons vérifié le catalogue des films de tous les studios, la conclusion est sans appel ». Une situation qui inquiète les studios, qui craignent de perdre un juteux marché. « Nous avons plusieurs remakes en cours, cette nouvelle est tombée comme un couperet » témoigne un responsable de studio.Parfois décrié par certains, le remake est devenu une source d’argent facile pour Hollywood qui ne cherche plus à faire des films originaux.

Mais déjà, plusieurs studios tentent de trouver une parade à ce blocage. « Nous allons demander la création d’une commission de scénaristes, pour qu’elle s’attelle à la recherche de thèmes nouveaux et d’histoires totalement originales » explique le PDG de Disney. Mais là aussi, la Guilde des Scénaristes note une autre source d’inquiétudes : très peu de scénaristes sont capables de travailler sur des sujets originaux« Depuis des années, nos scénaristes travaillent sur des adaptations, des remakes ou des reboots, on leur demande du jour au lendemain de revoir entièrement leurs méthodes de travail, c’est scandaleux ».

Une opposition qui ravive le spectre d’une nouvelle grève des scénaristes.

Le Gorafi

Illustration : Serge Ottaviani /wikicommons

Publicité
Publicité